04/07/2016

Knowledge Worker: Les nouveaux collaborateurs

Le contrat de travail standard est sur le déclin. Les contrats de travail à durée déterminée en entreprise touchent bientôt la majeure partie des rapports de travail de la population active. On cherche à s’entourer à chaque fois des personnes les plus capables pour une tâche spécifique.

De: Anne M. Schüller   Imprimer Partager   Commenter  

Anne M. Schüller

Anne M. Schüller est penseur en management, conférencière, auteure d’une dizaine de livres, auteure à succès et coach d’affaires. Gestionnaire d’entreprises diplômée, elle est considérée en Europe comme l’experte leader en marketing de fidélisation et en management orienté vers les clients. Elle fait partie des orateurs les plus prisés dans l’espace germanophone et enseigne en tant qu’invitée dans plusieurs établissements d’enseignement supérieur. En 2008 lui fut remis le prix de la revue de l’économie suisse pour son livre «Kundennähe in der Chefetage». Son ouvrage actuel «Touchpoints» a été primé livre de l’année des PME et a reçu le prix du livre sur le coaching 2012 en Allemagne. Elle rédige des chroniques régulières et des articles pour la presse économique et la presse spécialisée. Lorsqu’est abordé le thème du client, elle figure au rang des experts les plus cités. L’élite économique allemande, suisse et autrichienne fait partie du cercle de ses clients privilégiés.

Aucun commentaire n'a été écrit sur cet article. Nous nous réjouissons si vous êtes le premier à le faire.
 
Ecrire un commentaire

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur ! Veuillez svp saisir une adresse électronique (e-mail) valide.

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez remplir tous les champs obligatoires apparaissant en gras.
Réinitialiser
 
Knowledge Worker

Knowledge Worker

Les rapports de travail

En plus des employés de base soumis à des rapports de travail classiques, bon nombre d’entreprises optent de plus en plus pour l’engagement de collaborateurs à contrats de travail non conventionnels. Ceux-ci interviennent dans le cadre de certains projets, de freelances, au sein d’entreprises de travail à temps partiel ou d’agences d’intérim. Il existe toujours plus de contrats de travail à durée déterminée, d’externalisation des domaines d’activité ainsi qu’un nombre croissant de collaborateurs spécialisés. Des « collaborateurs-satellites » tournent ainsi autour des entreprises qui se transforment alors en plaques-tournantes, en véritable oasis pour nomades numériques.

La plupart du temps, il s’agit d’experts de haut niveau qui jonglent entre différents projets, clients et lieux de travail. Des périodes d’activité intensive alternent avec des périodes dépourvues de travail. L’organisation se fait par le biais de plateformes créées spécifiquement à cet effet, de réseaux ou d’agences. Agents virtuels et avatars suppléants se rangeront alors bientôt à vos côtés pour vous y aider.

Nouvelle disposition des tâches : assister les travailleurs du savoir

Avec ce nouveau mode de travail, les entreprises doivent faire face à de toutes nouvelles tâches de gestion et de direction. Celles-ci devront apprendre à intégrer et motiver provisoirement leurs nouveaux collaborateurs externes et les amener le plus rapidement possible à améliorer leur performance. Pour ce faire, il est crucial de les briefer correctement et d’établir de solides processus de feedback.

C’est sur ces aspects que seront évaluées les entreprises. Qui ne marque pas de bons points pour ses rémunérations, son fair-play et son atmosphère de travail ne sera évidemment pas en mesure d’attirer l’élite mondiale des responsables de projet. Le manque d’honnêteté, dont beaucoup d’entreprises font aujourd’hui preuve par exemple envers des fournisseurs créatifs, prendra – espérons –gentiment fin grâce à cette nouvelle approche. L’avenir sera ainsi envisagé avec plus de transparence.

Trois critères décisifs des responsables de projet

Selon le futurologue Sven Gábor Jánszky, les responsables de projet doivent s’interroger sur les trois critères suivants avant d’accepter une collaboration avec un partenaire:

  • Le projet relève-t-il d’un défi personnel ?
  • Le projet a-t-il un sens plus important pour le monde ?
  • M’offre-t-il une collaboration avec des personnes de qualité ?

La diversité des biographies de bons travailleurs du savoir représente la voie la plus sûre d’accroître l’excellence de son entreprise. En s’offrant ces savoirs ponctuels, les entreprises représentent un refuge idéal pour ceux qui souhaitent se soustraire aux jeux de pouvoir infructueux d’une organisation classique et laisser libre court à la totalité de leurs capacités.

Fixe ou libre : la voie des travailleurs du savoir

Les freelancers et les travailleurs du savoir indépendants travaillent principalement dans le secteur des technologies de l’information, en tant que développeurs de logiciels, dans le domaine du business en ligne ainsi que dans les métiers créatifs et de conseil. Bon nombre d’entre eux se sont familiarisés avec le fonctionnement interne d’une entreprise grâce à des stages ou de courtes périodes d’emploi en entreprise.

Ils ont souvent fondé pendant leurs études une première petite startup. Ils ont ainsi exploré les deux côtés de la médaille et ont ensuite choisi la voie de l’indépendance. Aussi, ils peuvent toujours opter pour un contrat de travail à durée indéterminée au cours de leur vie active, même si leur cœur bat pour la diversité, la liberté et l’autonomie professionnelle.

S’échapper de la rigueur des niveaux de direction à prédominance masculine

On retrouve de plus en plus de professionnelles parmi les freelancers, car celles-ci ont fui la rigueur des niveaux de direction à prédominance masculine. Ces femmes sont trop précieuses pour être totalement bannies de l’échiquier social, mais elles ne sont pas prêtes à payer le prix des semaines de 70 heures, des burnouts, du mobbing et des mauvais salaires dans le but d’y subsister.

Hautement qualifiées, elles peuvent enfin s’épanouir en tant qu’indépendantes et évoluer dans les hauts rangs des entreprises. Ceci réussira à l’avenir à toujours plus de femmes, soutenues par de puissants réseaux. Ce retrait des postes clés que les femmes s’auto-infligent affaiblira durablement les organisations à trop forte dominance masculine, car ce que des femmes capables peuvent apporter au monde moderne du travail et du business est indispensable.

Univers parallèle sur le marché du travail

Homme ? Femme ? Peu importe : les travailleurs du savoir, hautement qualifiés dans notre économie de réseau progressive, constituent déjà un univers parallèle sur le marché du travail. Il en existe deux sortes. La première : les « nerds », fans de technologie qui évoluent plutôt isolément dans différents projets. La seconde : les travailleurs d’équipe, experts spécialisés mettant, pendant un certain temps, leurs talents à la disposition d’une entreprise demanderesse.

« Intermédiaires entre science et économie, ils détiennent, diffusent et multiplient le savoir », décrit le Zukunftsinstitut. Au centre de leur motivation « réside l’idée d’épanouissement personnel suscitée par un processus créatif, et ceci malgré un avenir très incertain ainsi que des revenus très variables ». L’auto-exploitation fait également partie des dangers auxquels s’expose l’élite intellectuelle indépendante.

Comment les travailleurs du savoir s’organisent-ils

En collaboration avec des mentors, investisseurs et incubateurs, les travailleurs du savoir s’organisent en réseaux virtuels et en espaces de coworking. La clé de leur succès réside dans leur collaboration avec autrui ; ils travaillent avec les autres plutôt que de travailler contre eux. La « projectisation » croissante du travail promet aux meilleurs d’entre eux un avenir prospère.

L’offre et la demande ont également leur importance dans les différentes plateformes de freelance fourmillantes d’opportunités. Là naissent aussi de nouvelles procédures d’évaluation servant à l’appréciation interne des collaborateurs modèles : étoiles, points, cachets et établissement de classements de projets menés avec succès.

Les CV et profils enjolivés sur des portails s’y rapportant ne font plus recette. Ils appartiennent au passé. Ce sont les portfolios qui révèlent publiquement de plus ou moins bonnes références. Car pour réussir dans un domaine spécifique, il est indispensable de se construire une réputation solide.

Recommandation séminaire

Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

Conduite de collaborateurs

Rentrer dans le rôle et les responsabilités du chef de proximité

Prochaine date: 13. septembre 2017

plus d'infos

Recommandations produits

  • Conduite de collaborateurs I

    Conduite de collaborateurs I

    Rentrer dans le rôle et conduire son équipe au succès

    CHF 48.00

  • Conduite de collaborateurs II

    Conduite de collaborateurs II

    Manager par objectifs et communiquer efficacement

    Plus d'infos

  • Check-listes pour cadres dirigeants performants

    Check-listes pour cadres dirigeants performants

    Gérez votre équipe efficacement et avec succès

    Plus d'infos

Recommandations de séminaire

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

    Manager en leader

    Devenez un manager plus flexible et plus efficace!

    Prochaine date: 19. septembre 2017

    plus d'infos

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

    Conduite d’entretiens difficiles

    Gérer les situations et les personnalités difficiles en entretien

    Prochaine date: 04. octobre 2017

    plus d'infos