23/06/2014

Présenter: Lire son texte ou improviser

Quelle est la bonne manière de présenter un exposé? Réciter un manuscrit préparé? Ou parler librement, spontanément? Ou bien encore combiner les deux?

De: Hans Peter Gilg   Imprimer Partager   Commenter  

Hans Peter Gilg

Hans Peter Gilg a étudié la germanistique, l’histoire des arts européens et de l’Asie de l’Est à l’Université de Zurich, après une formation d’instituteur. Il a exercé les fonctions de chef de service au sein de diverses entreprises de commerce d’objets d’art et d’instructeur du personnel et de chef du personnel dans une banque suisse. Hans Peter Gilg est à présent employé comme évaluateur et collaborateur scientifique auprès de la direction de la culture du Canton de Zurich. Il est, de plus, maître de conférences et membre du conseil d’administration d’une école privée. Il est responsable de mandats privés pour training et coaching de conférenciers.

Aucun commentaire n'a été écrit sur cet article. Nous nous réjouissons si vous êtes le premier à le faire.
 
Ecrire un commentaire

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur ! Veuillez svp saisir une adresse électronique (e-mail) valide.

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez remplir tous les champs obligatoires apparaissant en gras.
Réinitialiser
 
Présenter

Présenter

 

Les auditeurs éprouvent très rapidement de la fatigue si l’orateur se borne à lire un texte. Très peu d’individus sont capables ou sont formés à lire un texte de manière divertissante. Lire a pour avantage de permettre un meilleur contrôle des erreurs d’élocution et d’éviter les écarts de langage spontanés trop personnalisés. Lire un texte de manière à vraiment captiver son auditoire est bien plus difficile que présenter librement. La lecture à haute voix est la seule bonne méthode s’il s’agit de délivrer un message politique important ou une information pour laquelle le choix des mots est prépondérant et n’autorise aucun écart.

Conseil pratique

Lorsque vous lisez à haute voix, gardez le contact visuel avec le public. Lors de courtes pauses ou pendant l’exposé, regardez consciemment de temps à autre votre auditoire. Détachez-vous du texte.

Quand vous improvisez, c’est à dire lorsque vous formulez vos phrases de manière spontanée, vous apparaissez plus naturel et autonome et votre engagement est mieux perçu par l’auditoire. Un effet d’attractivité se répand dans le public. La capacité d’oraliser un écrit est essentielle à l’improvisation. Oraliser un écrit signifie activer sa pensée tout en parlant et parler tout en pensant. A cette fin, il vous est recommandé de vous exercer au moyen de fiches de mémorisation bien préparées. Tout en parlant, survolez les prochains mots-clés de vos fiches et oralisez-les déjà dans la pensée. Dans ce système, le risque de faire des déclarations et des promesses imprécises est relativement élevé, tout comme le risque de dévier du programme de l’exposé. Toutefois l’exposé paraît plus naturel et plus animé. Le public sait pardonner vos nombreux petits manques rhétoriques si vous restez authentique, si vous êtes sympathique et engagé(e) et si vous savez convaincre par vos connaissances techniques.

Présenter avec PowerPoint

Si, au lieu d’utiliser vos fiches de mémorisation ou vos notes, vous lisez vos informations à l’aide d’une présentation PowerPoint, prenez bien soin de ne pas regarder vers l’écran de projection mais uniquement sur votre laptop, car vous risqueriez de tourner constamment le dos à vos auditeurs.

Important

Votre exposé séduira l’auditoire, si vous êtes habité(e) par votre sujet et savez le présenter en parlant librement.

Recommandations produits

  • Réussir une présentation

    Réussir une présentation

    Intervenir, s’exprimer avec aisance et convaincre.

    CHF 38.00

  • Abonnement annuel Business Dossiers

    Abonnement annuel Business Dossiers

    Gagnez en efficacité professionnelle

    Plus d'infos