14/07/2014

Travail à distance: Ses particularités

Les outils de travail électroniques permettent de créer des places de travail indépendamment de leur implantation géographique. Ce qui peut déboucher sur de nouvelles formes de travail: le travail à distance.

De: Thomas Wachter   Imprimer Partager   Commenter  

Thomas Wachter

Thomas Wachter a été responsable durant plusieurs années du domaine Recherche et développement auprès des ascenseurs Schindler SA ; il travaille depuis 1992 au service du personnel du canton de Lucerne. Il y est actuellement responsable des instruments RH et du système de salaire, en qualité de membre de la direction. En outre, il contribue depuis de nombreuses années aux éditions de WEKA Business Media SA en tant qu’éditeur et expert pour différents thèmes relatifs au domaine du personnel.

Aucun commentaire n'a été écrit sur cet article. Nous nous réjouissons si vous êtes le premier à le faire.
 
Ecrire un commentaire

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur ! Veuillez svp saisir une adresse électronique (e-mail) valide.

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez remplir tous les champs obligatoires apparaissant en gras.
Réinitialiser
 
Travail à distance

Travail à distance

Travail à distance

La forme la plus connue du travail à distance est le travail à domicile où une collaboratrice ou un collaborateur effectue son travail à son bureau à domicile. Dans la pratique, d’autres formes telles que le travail à distance alternatif avec un changement entre bureau et maison ou le télétravail mobile des collaborateurs du service externe se rencontrent plus fréquemment.

En dehors de considérations économiques et d’organisation du travail, ce sont aussi des réflexions de politique du personnel qui motivent les entreprises à proposer des postes en travail à distance. Dans ce contexte, l’introduction de places de travail à distance doit être bien préparée.

Les conditions techniques telles qu’un accès externe sécurisé à l’intranet et la disponibilité des données requises devraient être maîtrisés à l’heure actuelle dans les grandes sociétés.

La question se pose bien plus de savoir qui, parmi les collaborateurs, est adapté au télétravail, de même que quelles sont les règles du jeu et la conception juridique qui doivent être déterminées. Nous recommandons de définir clairement les conditions générales du télétravail.

Principes du travail à distance 

Définition

Par travail à distance, on entend l’activité lucrative complète ou partielle à la maison ou dans un endroit au choix à l’aide d’outils d’information et de communication. On pourrait ainsi traduire le travail à distance par du «télétravail».

Types de travail à distance

Le travail à distance peut survenir de la manière suivante:

  • dans le travail à distance à domicile, les collaborateurs travaillent exclusivement à la maison;
  • en ce qui concerne le travail à distancel alternatif, les collaborateurs changent entre leur poste de travail dans l’entreprise et leur place de travail à la maison;
  • dans le télétravail mobile, la prestation au travail est effectuée indépendamment du lieu grâce à la technique de communication (par exemple dans le cas des collaborateurs du service externe);
  • avec le travail à distance collectif, le travail se situe dans des bureaux avoisinants ou satellites.

Avantages du travail à distance

Sont notamment cités comme avantages du travail à distance:

  • décentralisation organisée;
  • infrastructure plus faible (moins de besoin en place pour des bureaux, ce que l’on appelle le Desk-sharing);
  • l’attrait de l’entreprise s’accroît sur le marché du travail: des femmes hautement qualifiées peuvent également être employées en dépit de leur rôle de mère, notamment si elles souhaitent rester actives sur le plan professionnel;
  • réduction de la sollicitation en terme de locaux: réduction de la charge sur l’environnement par une réduction du trafic des pendulaires;
  • flexibilité dans le temps: celle-ci peut être utilisée à l’avantage de l’employé, de l’employeur et des clients;
  • large autodétermination des employés et donc gain de motivation;
  • meilleure coordination entre vie privée et vie professionnelle;
  • avantages financiers pour l’employé: abandon des frais de transports, avantages fiscaux (déduction fiscale pour l’espace de bureau consacré à l’activité);
  • gain de temps pour l’employé: abandon des heures improductives de transport et donc plus forte aptitude à faire des heures supplémentaires.

Inconvénients du travail à distance

D’un autre côté, le travail à distance génère également quelques inconvénients:

  • risque de sur-sollicitation dans le temps;
  • l’absence de contact avec les autres collaborateurs peut conduire les célibataires à une isolation sociale complète et donc déboucher sur des perturbations psychiques;
  • le travail en équipe est pratiquement impossible, même de nos jours, en dépit de la versatilité des moyens de télécommunication. Dans la pratique, un télétravail à 100% n’est possible et logique que dans des cas exceptionnels;
  • le potentiel de créativité et d’innovation des contacts informels et interactifs ne doit être sous-estimé. Si le télétravail est trop marqué, cela peut tarir cette source de création de valeur;
  • absence de contrôle direct: les sociétés avec une mauvaise culture d’entreprise, un style de direction rigide et directif, une hiérarchie complexe et des collaborateurs peu motivés seront inadaptées à l’établissement de centres de travail en dehors de l’entreprise.

Quels collaborateurs conviennent pour le travail à distance?

Le travail à distance au sens du travail à distance à domicile ne peut pratiquement pas fonctionner si, lors de la sélection des candidats, des critères stricts ne sont pas appliqués. Les collaborateurs adaptés au télétravail doivent avoir de la compréhension pour les questions de l’entreprise et disposer de compétences d’entreprise spécifiques telles que:

  • la conscience des responsabilités et la propre motivation;
  • l’indépendance et la capacité de s’organiser soi-même;
  • la compétence sociale.

Les télétravailleurs doivent par ailleurs être au bénéfice d’une stabilité émotionnelle et disposer d’un environnement social favorable. Les collaborateurs qui sont socialement isolés ou même qui ont des difficultés psychologiques présenteront, avec le télétravail, une productivité généralement basse et cela les conduira encore plus fortement à un isolement social en raison de l’absence de contact avec les autres employés.

Pour la participation aux projets de travail à distance, c’est le principe du volontariat qui est donc à utiliser dans pratiquement toutes les entreprises. Il faut garantir aux collaboratrices et aux collaborateurs concernés la possibilité de revenir à leur ancienne place de travail respectivement à une place de travail comparable dans l’entreprise. C’est seulement là où le télétravail sera une partie intégrante des rapports de travail par contrat que l’on pourra s’écarter de ce principe.

Les entreprises se ménagent le même droit: dans la pratique, le désir en places de travail externes est souvent exprimé par les collaboratrices ou les collaborateurs. Dans ce contexte, les collaborateurs n’ont aucun droit à un poste de travail en dehors de l’entreprise. Au contraire, les entreprises veulent valider, dans les cas individuels, si une collaboratrice ou un collaborateur est adapté au télétravail. Par principe, n’entrent ici en considération que les collaborateurs qui ont déjàtravaillé longtemps dans l’entreprise et qui se sont bien intégrés à l’équipe.

Règles du jeu pour le travail à distance

L’employeur dépend, dans le télétravail, de la loyauté de collaborateurs éprouvés. Pratiquement le seul modèle de direction qui entre en considération est le Management by Objectives, autrement dit la direction par convention d’objectifs.

Dans ce contexte, il faut convenir clairement un cadre général avec les télétravailleurs sous la forme d’une convention spéciale.

Prévoir des heures de travail dans l’entreprise

Pour des raisons pratiques et organisationnelles, il faut veiller à ce qu’une partie importante du travail (env. 40-60%) soit passée dans l’entreprise en heures fixes. Avec un tel compromis, on peut ainsi éviter les inconvénients d’un travail en dehors de l’entreprise par rapport à la collaboration avec l’équipe, à la difficulté d’assurer une bonne communication et un bon contrôle ainsi qu’aux contacts informels rendus difficiles.

Temps du travail

Les collaborateurs qui travaillent en externe peuvent par principe déterminer eux-mêmes la répartition du temps de travail qu’ils vont effectuer en dehors de l’entreprise. La saisie du temps de travail en dehors de l’entreprise peut survenir à l’aide d’un journal électronique de travail. Les collaborateurs seront obligés de saisir les heures de travail et de présenter le journal à leur supérieur hiérarchique en fin de mois.

Organisation du travail

Pour réduire le risque d’isolation sociale croissante, ce sont souvent des règles concrètes destinées à des besoins spécifiques de l’exploitation qui seront trouvées. C’est notamment le cas lorsque les télétravailleurs ont accès aux informations de l’entreprise par l’utilisation des outils électroniques tels que l’accès à l’intranet et à leur courrier électronique depuis l’extérieur. En ce qui concerne le travail à distance alternatif, des jours de la semaine déterminés seront prévus pour la présence dans l’entreprise, ceux-ci étant fixés pour les séances de l’équipe et des discussions régulières.

Recommandations produits

  • Les contrats de travail les plus importants

    Les contrats de travail les plus importants

    Optimisez votre temps avec nos modèles de contrats.

    CHF 198.00