27/06/2014

Comptes d’investissement: Procédure de détermination du taux d’intérêt

Découvrez quelques conseils pratiques pour vos comptes d’investissement.

Commenter   Partager   Imprimer

Aucun commentaire n'a été écrit sur cet article. Nous nous réjouissons si vous êtes le premier à le faire.
 
Ecrire un commentaire

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur ! Veuillez svp saisir une adresse électronique (e-mail) valide.

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez remplir tous les champs obligatoires apparaissant en gras.
Réinitialiser
 
Comptes d’investissement

Comptes d’investissement

L’intensification croissante des capitaux requiert une budgétisation du capital axée sur la rentabilité ainsi qu’une orientation des capitaux de plus en plus importante. Les entreprises capitalistiques doivent ainsi opter pour une stratégie de contrôle constante et orientée sur la rentabilité, ne renseignant pas uniquement sur les rendements sur chiffres d’affaires, mais surtout sur la rentabilité du capital investi, spécifique au domaine d’activité et à l’entreprise.

Après la méthode éprouvée du taux d’intérêt interne, il est possible de calculer précisément la rentabilité de projets d’investissement individuels. Le taux d’intérêt interne fait office de taux d’intérêt débiteur critique. Les contrôleurs d’investissement peuvent s’orienter sur cette mesure de rentabilité pour la direction et l’optimisation de programmes d’investissement.

Comptes d’investissement – L’instrument idéal pour la détermination des rendements

La représentation conforme de la capacité de rendement d’un investissement requiert la base de la méthode du taux d’intérêt interne. Cette procédure bien connue et largement diffusée dans la pratique est déjà utilisée dans les phases précoces de la planification des investissements, avant la concrétisation de plans financiers spécifiques aux investissements, afin de déterminer les rendements des investissements en fonction du capital total. Elle permet de calculer un rendement se rapportant directement et exclusivement à l’investissement du capital nécessaire et à l’immobilisation du capital en retrait sur la durée de l’investissement. Elle se base sur l’hypothèse réaliste que les éléments des flux de trésorerie non nécessaires à l’intérêt de ce capital investi seront utilisés pour un amortissement rapide du capital. Ces prémisses de rapatriement du capital garantissent que le taux d’intérêt interne en tant que mesure de rentabilité relative au capital total n’exprime que la rentabilité originale spécifique à l’investissement, sans aucune influence de toute fiction douteuse de réinvestissement.

Comme vous pourrez le voir dans la fiche de travail Excel, la méthode du taux d’intérêt interne quantifie un taux d’intérêt unitaire continu sur toute la durée d’investissement. Ce taux d’intérêt débiteur critique se rapport à une immobilisation de capital déterminée par algorithme de calcul, dépendant elle-même du niveau du taux d’intérêt interne déterminé simultanément. L’algorithme mathématique financier du taux d’intérêt interne permet de déterminer le niveau d’intérêt encore acceptable à l’occasion du financement d’investissement ainsi que la charge d’investissement suffisant encore pour un amortissement complet du capital pour une telle pression des taux d’intérêt, dont les composants de rémunération du capital correspondent mathématiquement directement aux composants de rapatriement du capital. La relation mentionnée précédemment est extrêmement importante d’un point de vue méthodique. Elle a pour effet que le taux d’intérêt interne d’un investissement se rapporte constamment au capital encore immobilisé au début d’une sous-période, du début à la fin de la durée d’investissement. L’investisseur et le prêteur sont informés par cette procédure de compte d’investissement de chaque intérêt se rapportant continuellement au volume de capital non encore renfloué. Sous cet angle, ce n’est pas une erreur de constater simplement que le taux d’intérêt interne renseigne sur le capital immobilisé moyen.

Comptes d'investissement et taux d'intérêt

Afin d’évaluer les avantages de projets d’investissement individuels, le taux d’intérêt interne doit être comparé avec le taux d’intérêt de calcul, reflétant en tant que taux d’intérêt débiteur effectif la pression des taux d’intérêt attendue du financement d’investissement concret. Ceci indique que l’environnement financier de l’investissement respectif à évaluer sera décrit sans doute très globalement. En principe, le calcul de rentabilité d’après la méthode du taux d’intérêt se base sur le fait que l’investissement à évaluer ne concerne qu’une seule source de financement de l’entreprise. Ainsi, l’évaluation axée sur la rentabilité d’investissements financiers mélangés nous renseigne sur le calcul d’un taux d’intérêt mélangé au sens d’une valeur moyenne arithmétique pondérée des frais de capitaux corrigée fiscalement (Weighted Average Cost of Capital). Il est évident qu’un tel taux d’intérêt mélangé ne puisse illustrer les conditions du financement d’investissement qu’approximativement.

Recommandation séminaire

Workshop pratique, 1 jour, Hôtel Alpha-Palmiers, Lausanne

Workshop Mise en pratique du nouveau droit comptable suisse

Résoudre correctement les questions de bilan

Dans ce Workshop vous traitez et résoudrez des exercices et des questions comptables pratiques en lien avec le nouveau droit comptable. Profitez des conseils pratiques que vous recevriez!

Prochaine date: 26. septembre 2017

plus d'infos

Recommandation produit

Le nouveau droit comptable suisse

Le nouveau droit comptable suisse

Découvrez les nouveautés pour les PME et ce qui ne change pas.

CHF 78.00