Notre site web utilise des cookies et d’autres technologies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de mesurer la performance du site web et de nos mesures publicitaires. Vous trouverez plus d’informations et d’options dans notre déclaration de confidentialité.
OK

Fonds de roulement: Libérer le capital dormant

Le terme «gestion du fonds de roulement» désigne l'optimisation du fonds de roulement net (en anglais Net Working Capital) par la réduction de la durée d'immobilisation du capital. Une gestion optimale du fonds de roulement vise à libérer des liquidités en augmentant les dettes fournisseurs grâce à des conditions de paiement plus élevées et en réduisant les délais de traitement des stocks et des créances. Dans le présent article, nous aborderons toutefois la question de la gestion du fonds de roulement non pas sous l’angle théorique, mais plutôt pratique.

16/08/2022 De: Thomas Rautenstrauch
Fonds de roulement

Raisons de l'importance du fonds de roulement

Le fonds de roulement revêt une grande importance non seulement du point de vue de l'entreprise, mais aussi de celui des banques qui accordent des crédits. Ainsi, lors de l'octroi de crédits à court terme, la notion de «Bankers Rule» s'est établie depuis des années, selon laquelle l'actif circulant d'une entreprise devrait être au moins deux fois plus élevé que les fonds étrangers à court terme. Cette relation est également décrite par le ratio de liquidité du troisième degré et exprime le fait que les exigences d'un prêteur sont suffisamment couvertes en cas de liquidation forcée d'une entreprise.

Lors du financement d'investissements, les entreprises se posent en outre la question de la structure optimale du financement et du capital. Une entreprise dispose en principe d'une multitude de types de financement, une distinction pouvant être faite entre le financement externe (compris comme l'apport de capitaux externes) et le financement interne (compris comme la libération de liquidités à partir du processus d'entreprise lui-même). C'est surtout le financement interne qui a pris de l'importance ces dernières années, la libération de liquidités liées étant particulièrement encouragée par une gestion ciblée du fonds de roulement. Il n'est pas rare qu'une grande partie du capital nécessaire soit liée à l'actif circulant net ou au fonds de roulement. Cela concerne notamment les avoirs des clients (débiteurs), les stocks de matériel, de pièces, de produits et de marchandises (entrepôts). La gestion du fonds de roulement permet donc d'exercer une influence décisive sur l'apparition des besoins en capitaux.

Le fonds de roulement est un indicateur absolu et se distingue ainsi des indicateurs relatifs que l'on rencontre souvent, comme par exemple les taux de rendement. Il est utilisé pour l'analyse des liquidités et renseigne sur la capacité financière à court terme d'une entreprise, en représentant l'actif circulant librement disponible après l'exécution de toutes les obligations courantes.

On trouve de nombreuses définitions différentes de la notion de fonds de roulement («working capital»), une distinction étant faite entre le «gross working capital» et le «net working capital»).

Si le fonds de roulement brut comprend l'ensemble des actifs circulants nécessaires à l'activité opérationnelle, le fonds de roulement net considère l'excédent résultant de la différence entre ces actifs et les dettes à court terme. L'actif circulant nécessaire à l'activité opérationnelle comprend essentiellement les postes du bilan «liquidités», «débiteurs», «stocks» et «actifs transitoires». Dans la littérature, on trouve en outre d'autres variantes qui tiennent compte des caractéristiques spécifiques à l'entreprise ou au secteur. Ainsi, les acomptes versés par les clients et les acomptes versés aux fournisseurs dans le cadre de la fabrication à la commande ou dans des secteurs tels que le bâtiment, la construction de machines ou d'installations constituent une composante essentielle du fonds de roulement net.

La situation est en revanche différente dans le commerce de détail, où un fonds de roulement positif renseigne sur la capacité à compenser les fluctuations des besoins financiers par ses propres moyens et indique en outre quelle part de l'actif circulant doit être couverte par des capitaux étrangers à long terme.

Le fonds de roulement n'est pas nécessairement positif. Les entreprises du secteur de la construction, en particulier, affichent un fonds de roulement négatif en raison des acomptes élevés reçus avant le début des travaux. L'avantage de l'observation du fonds de roulement réside dans le fait qu'il n'est pas influençable par des mesures prolongeant le bilan. Une augmentation régulière de l'actif circulant et des fonds étrangers à court terme n'entraîne aucune modification du fonds de roulement en valeur absolue. Les aspects techniques d'évaluation doivent être considérés de manière critique, en particulier dans le domaine des créances et des stocks.

Chiffres clés pour l'évaluation de la gestion du fonds de roulement

Les indicateurs les plus répandus pour étudier le fonds de roulement sont:

  • Cash-to-Cash-Cycle
  • Days Inventory Outstanding (DIO)
  • Days Sales Outstanding (DSO) ainsi que
  • Days Payable Outstanding (DPO)

Le Cash-to-Cash-Cycle sert d'indicateur pour mesurer la performance du fonds de roulement. Il décrit la durée du processus de création de valeur, depuis la commande des matières premières, leur stockage, leur transformation et leur vente jusqu'à l'encaissement par les paiements des clients, qui doit être financée et pendant laquelle le capital est donc immobilisé.

Un cycle cash-to-cash plus bas permet de libérer plus rapidement des liquidités et a un effet positif sur le résultat de l'entreprise en raison de la réduction des coûts de financement. Le cycle cash-to-cash résulte de l'addition du temps de passage du stock (Days Inventory Outstanding) et des créances fournisseurs (Days Sales Outstanding) et de la soustraction du temps de passage des créances fournisseurs (Days Payable Outstanding).

Une gestion active des stocks, des créances et des dettes permet d'influencer positivement le cycle cash-to-cash. Ces trois processus de gestion font donc partie intégrante d'une gestion efficace du fonds de roulement.

Dans l'optique d'une libération rapide des liquidités, il est important que les entreprises s'efforcent de réduire les délais de rotation des stocks en optimisant les processus de la chaîne d'approvisionnement, de réduire les délais de paiement des débiteurs par une gestion active des créances (dans le but de réduire les défauts de paiement et les délais de paiement) et d'étendre leurs propres délais de paiement des fournisseurs.

Newsletter S'abonner à W+