05/08/2019

Transformation numérique: Le futur du controlling

L’avenir ne commence pas demain, mais hier. La numérisation est un fait et elle se répand très rapidement. L’économie est en mutation, les marchés changement radicalement et de nouveaux concurrents entrent sur le marché. Les entreprises qui n’identifient pas ces signes des temps auront des problèmes et disparaîtront relativement rapidement.

De: Claus W. Geberich  ImprimerPartager 

Prof. Dr. Claus W. Geberich

Etudes en construction de machines et en économie d’entreprise à Karlsruhe, Mannheim et au MIT Cambridge/Boston. Il organise des formations et donne des conseils et s’est spécialisé dans les domaines de la gestion et la stratégie d’entreprise ainsi que dans le Controlling.

Transformation numérique

Transformation numérique

La mutation numérique

La transformation numérique a plusieurs points de départ dans l’entreprise: les processus sont numérisés et reformulés à l’échelon de l’entreprise, les produits deviennent des solutions intelligentes et la communication s’effectue toujours plus fortement en temps réel. Les temps de réaction sont réduits de manière dramatique, le pilotage a lieu en temps réel. Des modèles numériques d’affaires sont créés.

 

Les forces sous-jacentes de la numérisation

Avec industrie 4.0, nous vivons dans une époque dans laquelle l’efficience et l’efficacité des processus commerciaux vont augmenter énormément – les premières usines numériques font des bonds de productivité de 40-60% et connaissent des réductions de temps de traitement alors que la qualité est sensiblement accrue. Les exigences et les attentes des clients se déplacent, notre société passe de la possession à l’utilisation. Le client ne veut plus acheter un véhicule, il souhaite acheter de la mobilité – quand, où et comme il l’entend. Le produit et le service s’allient. L’ensemble de la chaîne de création de valeur est redéfini et intégré. Les produits sont capables d’apprendre et ils créent un souvenir par rapport aux anciennes activités et expériences.

Les nouvelles technologies de la gestion des données sont des vecteurs et cela crée des plateformes de données qui intègrent les machines et les appareils individuels. Les clients en bénéficient par le biais d’une utilité supplémentaire et ils se décident rapidement en faveur des nouvelles solutions novatrices. Ainsi, un cercle qui s’accélère et se multiplie en permanence est créé.

La mutation par la numérisation

Les effets de la transformation numérique sont multiples. Les processus sont transparents et visibles, la communication s’effectue en temps réel et directement entre la machine et la machine et entre l’homme et la machine, toute la chaîne de création de valeur est homogène et visible, les désirs des clients changent en fonction des solutions et éliminent la réflexion classique de production. Les limites sectorielles traditionnelles disparaissent et de nouveaux secteurs tels que l’industrie des plateformes naissent et jouent déjà un rôle décisif.

Dans la dernière étude réalisée par Forbes sur les entreprises les plus valorisées, six entreprises de plateformes sont mentionnées parmi les dix premières. Toutes ces entreprises de plateformes sont implantées en Chine ou aux États-Unis. Elles ne doivent plus développer elles-mêmes leurs produits, elles mettent en réseau toutes les parties prenantes dans un domaine d’application, par exemple Smart Home, mobilité, santé, gestion agricole et elles occupent ainsi une place spécifique dans leur secteur. Toutes les autres dépendent de la plateforme et doivent fournir les données relatives à leurs appareils.

Les défis posés à la direction de l’entreprise

La numérisation est l’un des plus grands défis posés aux entreprises. Cela non seulement du point de vue technique, mais aussi pour des questions de direction et de contrôle de l’entreprise. Les données intelligentes passent au premier plan. Ce que l’on appelle les «solutions Analytics» relèvent des principaux vecteurs de l’Economy 4.0. Dans ce contexte, il est décisif, non seulement de veiller à la quantité, mais surtout à la qualité des données.

Le CDO (Chief Digital Officer) est responsable de la transformation numérique de l’entreprise et il doit garantir la confiance dans l’abord de toutes les données concernées. C’est seulement ainsi que les entreprises, leurs employés, leurs clients et leurs fournisseurs pourront eux-mêmes faire avancer la transformation.

La base à cet effet est constituée non seulement de la sécurité et de la protection des données, mais aussi de leur abord auto-réglementé.

Ceci est un article gratuit. Vous souhaitez approfondir vos compétences dans le domaine de la finance et comptabilité ? Abonnez-vous maintenant à la newsletter Finance et Comptabilité.

Chaîne numérique de valeur

La numérisation en elle-même ne constitue pas la standardisation et l’automatisation des processus, réduisant ainsi les frais et les temps de traitement, elle a aussi un effet sur la mutation des produits et sur les prestations de services.

Ainsi, nous avons à faire à la numérisation complète de la chaîne de valeur. Cette mutation profonde de l’ensemble de l’entreprise va modifier radicalement la direction et le Controlling de l’entreprise. Le Controlling est donc concerné à deux niveaux: le Controlling devient un Business Partner et a donc besoin d’une meilleure compréhension des effets de la transformation numérique sur les modèles d’affaires.

Changements dans le domaine des modèles d’affaires

La transformation numérique modifie les opérations et les modèles d’affaires. Les rôles du mangement changent, de nouveaux modèles d’affaires apparaissent, les limites sectorielles classiques disparaissent et les processus internes et externes sont mis en relation (voir également l’illustration 1).

Changements dans le domaine du Data Scientist

Le thème du Big Data passe au premier plan, toutes les données sont saisies et évaluées en temps réel. Ainsi, de nouvelles méthodes et des technologies novatrices sont nécessaires. Les Business Analytics analysent les données, identifient les origines du changement et créent des Forecasts solides. Le Controller classique se transforme en Data Scientist.

Le degré de maturité de la numérisation

La mutation de l’entreprise vers le numérique s’étend sur plusieurs niveaux. De la numérisation à l’agilité et à l’adaptabilité, l’entreprise doit passer par plusieurs niveaux de développement et penser et agir toujours plus fortement sur les données.

  • Dans un premier niveau on est au stade de la vision et de l’identification – Que s’est-il passé?
  • Au deuxième niveau, on trouve les questions selon les origines et la compréhension des interrelations – Pourquoi cela s’est-il passé?
  • Au troisième niveau, on lance le regard vers l’avant afin de se préparer à l’avenir – Que s’est-il passé?
  • Au quatrième niveau, ce sont les actions qui passent au premier plan afin d’être optimum sous forme permanente – Comment réagit sous forme autonome?

L’indice de maturité contribue à générer une auto-évaluation réaliste de la position numérique (voir l’illustration 2).

Implications pour le Controlling numérique

La numérisation va modifier radicalement le management et le Controlling. Malheureusement, cela est identifié trop tardivement dans les entreprises. On considère qu’il s’agit d’une thématique propre aux Start-ups de la Silicon Valley, on ne se sent pas concerné et l’identification n’a commencé que lorsque les premiers changements disruptifs ont mis en difficulté les secteurs classiques et les entreprises établies. Toutefois, la portée et les conséquences sont encore largement sous-estimées dans de nombreuses entreprises.

Il en va aussi de la transformation numérique du Controlling. Si l’obtention d’informations a toujours fait partie des tâches du Controlling, dans de nombreuses entreprises, le statu quo n’est plus d’actualité. Les possibilités de collecte, de mise en réseau et d’analyse des données se sont dramatiquement améliorées au cours de ces dernières années – les données doivent être toujours plus à jour afin de pouvoir permettre de prendre et de suivre les décisions en temps réel.

Le Controller est le navigateur dans la transformation numérique et il passe du stade de Controller à celui de Chief Digital Performance Officer.

Lancez-vous dans la mutation et accompagnez-la sous forme active, faute de quoi vous subirez la mutation et cela surviendra généralement de manière douloureuse.

Recommandations produits

  • Newsletter TVA

    Newsletter TVA

    Connaissances pratiques et spéciales sur la taxe à la valeur ajoutée

    CHF 78.00

  • Les meilleures fonctions d'Excel

    Les meilleures fonctions d'Excel

    Comment utiliser Excel dans le quotidien professionnel

    Plus d’infos

  • L'essentiel du management

    L'essentiel du management

    La newsletter pour les cadres efficaces

    Plus d’infos

Recommandations de séminaire

  • Workshop pratique, 1 jour, Hôtel Alpha-Palmiers, Lausanne

    Workshop Maîtriser le processus budgétaire

    Élaborer, suivre et contrôler un budget

    Prochaine date: 04. juin 2020

    plus d'infos

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Alpha-Palmiers, Lausanne

    Excel pour la comptabilité et le contrôle de gestion – Bases

    Analyser et présenter vos données de manière professionnelle

    Prochaine date: 02. avril 2020

    plus d'infos

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Alpha-Palmiers, Lausanne

    Excel pour la comptabilité et le contrôle de gestion – Confirmés

    Gérer vos données dynamiquement et présentez-les de manière interactive

    Prochaine date: 09. juin 2020

    plus d'infos

Nous utilisons des cookies pour améliorer continuellement notre site web. En utilisant ce site web, vous acceptez l’utilisation de cookies. Plus d’infos