05/01/2017

Coûts de projet: Diriger selon les facteurs de réussite

Les méthodes de gestion de projet se sont affinées au cours des années et ont été publiées à plusieurs reprises, mais de nombreux projets manquent toujours leurs objectifs ou sont mal orientées. «Les projets sont la dernière aventure d’une entreprise» (Gröger 2004). Les coûts de projet sont en effet plus compliqués qu’ils en ont l’air.

Commenter   Partager   Imprimer

Aucun commentaire n'a été écrit sur cet article. Nous nous réjouissons si vous êtes le premier à le faire.
 
Ecrire un commentaire

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur ! Veuillez svp saisir une adresse électronique (e-mail) valide.

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez remplir tous les champs obligatoires apparaissant en gras.
Réinitialiser
 
Coûts de projet

Coûts de projet

Mais que sont au juste des projets réussis?

La réussite est mesurée selon la satisfaction des commandes convenues, le respect du budget, la livraison dans les délais. Ce sont les objectifs opérationnels. Depuis quelques années, les «Business Cases» (cas commerciaux) élargissent le tableau avec les perspectives commerciales: quels bénéfices sont attendus du projet? Quelles augmentations du chiffre d’affaires seront créditées au produit à développer? Quelles économies de frais doivent être atteintes avec le projet d’organisation?

Coûts de projet – Accent sur la réussite commerciale

Le chef de projet du nouveau concept de produit s’est entièrement concentré sur la réalisation de la commande technique. Interrogé sur l’importance du projet pour l’entreprise et sur les prévisions de marché pour le produit, il recommande de s’adresser à la direction. Selon lui, la direction savait certainement pourquoi elle s’était lancée dans ce projet. La direction quant à elle a demandé au gérant de projet les derniers chiffres. Celui-ci a présenté les attentes de réussites estimées un an auparavant au début du projet; comme si rien n’avait changé depuis?

Souvent, le Business Case n’est plus suivi après le lancement du projet, on y jette parfois un œil de temps en temps. Par la suite, le projet apporte un résultat satisfaisant le cahier des charges initial mais ne correspondant plus aux besoins en raison des modifications de la situation du marché. Ceci est une erreur très coûteuse.

Coûts de projet – Mesurer la réussite avec des dimensions de résultat classiques

Il est parfois trop tard lorsque la performance est évaluée à la fin du projet. Même si nous mesurons l’atteinte des objectifs intermédiaires, par ex. avec des jalons ou des rapports mensuelles, il reste toute une gamme de considérations au jour de référence ou postérieures qui doivent être éventuellement complétées par des valeurs prévisionnelles pour les phases du projet à venir. Si nécessaire, nous augmentons la fréquence des rapports, afin de ne pas se laisser déborder par les déviations: un équilibre entre direction précise et dépenses supplémentaires pour les projets.

Fig. 1: Exemple pour un rapport avec quelques mesures classiques. Le tableau représente l’avancement du projet au jour de référence ‹aujourd’hui›, avec une rétrospective sur l’évolution antérieure et une prévision de l’évolution ultérieure. Une prévision de l’atteinte des objectifs du projet est également mentionnée, avec une rétrospective sur les prévisions aux points antérieurs des rapports (historique).

Coûts de projet – Diriger la réussite avec des facteurs prospectifs

Évidemment, l’atteinte des objectifs du projet doit être mesurée, documentée et rapportée, car des preuves sont souvent demandées. La question la plus intéressante reste pourtant celle de la direction : de quoi dépend la réussite générale du projet? Il existe en effet des facteurs à identifier et à diriger pour atteindre la réussite. Nous ne nous contentons pas de l’inspection des symptômes, mais nous portons notre attention sur les causes. Ainsi, nous suivons le principe ayant également mené à la célèbre Balanced Scorecard (Kaplan/Norton 1996). Les facteurs typiques de réussite de projets ont été décrits dans de nombreuses publications, mais un regard sur Internet donne également plusieurs indices. L’auteur a lui-même identifié une vaste gamme de facteurs de réussite pratique en gestion de projets:

Fig. 2: Détail des facteurs de réussite à partir de situations rapportées en gestion de projet. Le classement correspond à la fréquence des cas mentionnés.

Recommandations produits

  • La gestion, facteur de réussite

    La gestion, facteur de réussite

    Devenez un cadre dirigeant qui réussit!

    CHF 38.00

  • Abonnement annuel Business Dossiers

    Abonnement annuel Business Dossiers

    Gagnez en efficacité professionnelle

    Plus d'infos

  • L'essentiel du management

    L'essentiel du management

    La newsletter pour les cadres efficaces

    Plus d'infos

Recommandations de séminaire

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

    Cockpit financier de l’entreprise

    Les indicateurs chiffrés indispensables pour diriger une PME

    Prochaine date: 19. avril 2017

    plus d'infos

  • Séminaire, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

    Manager en leader

    Devenez un manager plus flexible et plus efficace!

    Prochaine date: 29. mars 2017

    plus d'infos

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

    Diriger et déléguer au nom du Chef

    Soyez respecté(e) et valorisé(e) dans votre rôle d’assistant(e)

    Prochaine date: 10. mai 2017

    plus d'infos