31/08/2017

L’intuition: Utilisez-la pour atteindre de la rapidité et de la créativité de vos équipes!

Stimuler les aptitudes individuelles au service du projet collectif est possible grâce à une meilleure utilisation de l'intuition de toutes et tous. Deux responsabilités du·de la leader pour réussir: laisser de l’espace de liberté et orienter correctement.

De: Alain Mounir   Imprimer Partager   Commenter  

Alain Mounir

Alain Mounir, Fondateur CDO Consulting, il se positionne en tant que  facilitateur de performances durables et développeur d’outils etméthodes interdisciplinaires, il se base esentiellement sur l’intuition, les processus et leSens.

Aucun commentaire n'a été écrit sur cet article. Nous nous réjouissons si vous êtes le premier à le faire.
 
Ecrire un commentaire

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur ! Veuillez svp saisir une adresse électronique (e-mail) valide.

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez remplir tous les champs obligatoires apparaissant en gras.
Réinitialiser
 
L’intuition

L’intuition

On le sait, tout va vite !

Rester zen dans ces cycles qui s’accélèrent et les demandes multiples qui exigent des réponses immédiates est non seulement une bonne idée, mais souvent une question de bonne santé. Comme leader d’une équipe ou d’une organisation, vous attendez probablement que chacun·e soit capable d’initiatives et de propositions pour servir efficacement les promesses commerciales de votre business ou institution.

Extrait de wikipédia : « … L'intuition semble être immédiate du fait qu'elle paraît opérer sans user de la raison, et est généralement perçue comme inconsciente : seule sa conclusion est alors disponible à l'attention consciente. L'intuition n'opérerait ainsi pas par raisonnement : elle ne serait jamais la conclusion d'une inférence, du moins consciente.

De plus, l'intuition prend souvent la forme d'un sentiment d'évidence quant à la vérité ou la fausseté d'une proposition, dont l’assurance est d’autant plus remarquable qu’il est souvent difficile d’en justifier la pertinence. On aura par exemple l'intuition que telle idée ou action, tel sentiment, est juste, sans savoir pourquoi. Néanmoins, il est fréquemment possible de rationaliser une intuition a posteriori ... ». Cet extrait permet de poser la convention de compréhension d’une partie de l’intuition pour notre propos.

Notre cerveau

Le cerveau dispose des compétences d’approximation et d’anticipation importantes. Nos « processeurs et calculateurs » internes multiples sont capables d’approximations très fines (trajectoires physiques à adopter dans nos mouvements, ordres de grandeurs numériques, espaces, etc.). Une anecdote issue de mes études d’Ingénieur : lors d’un cours de résistance des matériaux, mes collègues et moi, étions tous fiers de nos acquisitions dernier cri de calculateurs de poche programmables (eh oui, à l’époque c’était ça « l’iPhone dernier cri »). Nous avons vite déchanté lorsque le Professeur, qui alors avait repéré nos gadgets, nous a interdit de les utiliser ! « … un ingénieur ETS, ça calcule l’ordre de grandeur, puis ça ajoute les marges de sécurité ! pas besoin de 23 décimales pour ça ! ... utilisez donc votre cerveau, ça va plus vite et vous ferez moins d’erreur… ». Pondérons évidemment ce propos dans le contexte. Ceci dit, les cours de ce Professeur m’ont permis de réactiver des compétences de calcul mental qui m’ont effectivement servi tout au long de ma carrière jusqu’à aujourd’hui, alors que mon activité n’a plus rien à voir avec le métier d’ingénieur. Identifier rapidement l’ordre de grandeur des choses et très productif!

C’est cette notion, l’ordre de grandeur intuitif, qui va vous servir à (faire) gagner du temps à tout le monde. La question posée est alors : comment permettre à un individu d’intuitivement choisir une action en s’assurant qu’elle soit la plus pertinente possible ? Il s’agit en effet de « garder le contrôle » de son organisation… Ma proposition pour orienter ses choix intuitifs : ne pas lui dire ce qu’il doit faire mais clarifier avec précision à quoi son action devrait servir, ce que j’appelle les impacts attendus. Ces impacts attendus ne sont jamais mesurables en tant que tel (nous parlerions alors de réalisations ou d’objectifs), mais bel et bien observables en termes de tendance positive ou tendance négative.

Quelques exemples de métiers/impacts attendus possibles:

Qualité/simplifier les récoltes d’informations, optimiser le volume d’informations, stimuler l’adhésion des opérationnels à la culture qualité. Commercial/favoriser la remontée d’informations des clients sur la concurrence, optimiser les argumentaires, contribuer à un discours marketing efficace, crédibiliser les développements des produits ou services. Manager/stimuler la collaboration spontanée, renforcer le sens du collectif, optimiser les résolutions de problèmes, simplifier les tableaux de bords.

Ces exemples démontrent qu’à aucun instant ces propos sont explicites sur le « comment faire ». Si ces orientations sont suffisamment pertinentes, vous conviendrez que si l’action génère l’impact attendu, l’initiative ou le choix de l’action intuitive choisie par l’individu responsable d’agir nous a servi. En tant que leader, nous stimulons l’intuition de nos ressources à bon escient, si nous les orientons correctement sur les impacts attendus de leur fonction. Je constate depuis des années que des potentiels énormes de productivités sont inutilement neutralisés par un management excessif de maîtrise de tous les risques et l’exclusivité de procédures détaillées et normatives.

Comme il faut certainement de tout pour faire un monde. Continuons à gérer les risques PARETO (20% des risques génèrent 80% des inconvénients et prennent 60% de notre temps pour les résoudre), plaçons les procédures importantes essentielles et … laissons un plus d’espace pour l’intuition et les talents.

Trucs et astuces pour les leaders concernés:

  1. Affûtez votre capacité à orienter vos ressources sur les effets attendus
  2. Laissez un peu plus de marge d’action sur le « comment », tant que le résultat et l’effet sont produits.
  3. Testez le mode coopératif pour construire des fonctions simples

Quelques exemples de gains majeurs de nos points de vue s’ils sont appliqués

Plus d’initiatives conformes aux besoins de l’organisation. Récupération continue des meilleures pratiques. Identification des profils pertinents à recruter à l’avenir.

Recommandation séminaire

Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

Manager en leader

Devenez un manager plus flexible et plus efficace!

Prochaine date: 15. mars 2018

plus d'infos

Recommandations produits

  • ManagementPratique

    ManagementPratique

    Plus de 300 aides de travail testées dans la pratique.

    à partir de CHF 148.00

  • Personnalité!

    Personnalité!

    Plus de souveraineté, étape après étape

    Plus d'infos

  • Diriger en visionnaire

    Diriger en visionnaire

    Détecter les tendances, développer une vision et mettre en œuvre des stratégies.

    Plus d'infos

Recommandations de séminaire

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

    Conduite de collaborateurs

    Rentrer dans le rôle et les responsabilités du chef de proximité

    Prochaine date: 20. mars 2018

    plus d'infos

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

    L’autorité au-delà de la fonction

    Se positionner sans lien hiérarchique

    Prochaine date: 11. octobre 2017

    plus d'infos

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

    Gestion de soi

    Développer son potentiel en maîtrisant son image

    Prochaine date: 26. septembre 2017

    plus d'infos