05/05/2020

L’après-coronavirus: Prendre du recul et ressortir plus fort

Cette crise nous montre à quel point nous sommes fragiles et complètement démunis face à des événements imprévisibles aussi dramatiques que cette épidémie mondiale. Si personne ne peut vraiment dire à quoi ressemblera "L’après-coronavirus", il est fort probable que rien ne sera plus comme avant.

De: Jacqueline Chorand  ImprimerPartager 

Jacqueline Chorand

Psychologue clinicienne  et a une expérience de plus  de 25 années dans les ressources humaines et la communication. Elle a occupé la fonction de DRH dans plusieurs entreprises. Elle conseille les entreprises et fait des formations sur mesure dans de nombreux domaines RH: Leadership transformationnel, conduite du changement, gestion de conflits, prévention du stress et du burn out.

L’après-coronavirus

L’après-coronavirus

L’expérience du confinement, la perte de nos repères et l’absence de visibilité, même à très court terme, sont des facteurs d’augmentation du stress et de la fatigue psychique pour chacun d’entre nous. La reprise du travail sera probablement compliquée pour de nombreuses raisons. Il est indispensable que les entreprises anticipent, préparent et facilitent le retour de leurs collaborateurs.

L’après-coronavirus: comment faire ?

Prendre le temps de les écouter et de les accueillir.

Il y a ceux qui étaient en télétravail absorbés par une réalité quotidienne souvent difficile à vivre où il faut s’occuper des enfants, trouver sa place pour s’isoler, pouvoir se concentrer au moindre appel. Beaucoup de ces collaborateurs ont d’ailleurs travaillé encore plus que d’habitude avec un sentiment de culpabilité et une difficulté à se déconnecter du travail.

Les collaborateurs vont revenir dans l’entreprise et cette situation inédite de retour sur le lieu de travail s’apparentera au retour d’un collaborateur après une longue maladie ou une absence de longue durée.

Le collaborateur a souvent de l’appréhension, il a des craintes, des incertitudes, parfois un sentiment de culpabilité et aussi au fil du temps, un certain décrochage psychologique. La reprise du travail va lui demander beaucoup d’énergie pour se « remettre dans le bain » et réenclencher les réflexes et habitudes liés au travail.

Il est important que les responsables RH et les managers tiennent compte de ce contexte et des situations personnelles vécues. Il faudra faire preuve de bienveillance et d’une grande qualité d’écoute pour faciliter le retour au travail.

Les erreurs à éviter

A l’issue du confinement, la tentation sera grande pour tout responsable de redémarrer « à fond », de ne pas perdre de temps pour rattraper les retards accumulés et viser une performance immédiate sur le seul prétexte que l’avenir de l’entreprise en dépend. L’erreur de management serait d’expédier l’accueil et qu' après un rapide « j’espère que tout le monde va bien et que vous êtes en forme car il y va y avoir du travail… » d’attaquer le travail comme si tout était normal !

Au contraire, pour retrouver au plus vite un niveau de performance élevé, il est important de ne pas négliger cette phase de transition. Bien sûr, beaucoup d’entreprises seront en difficulté financière et elles auront un planning chargé pour retrouver au plus vite leur « régime de croisière ». Mais à vouloir aller trop vite, le risque est au final de ne pas remobiliser les énergies, en faisant comme si de rien n’était.

Les collaborateurs apprécieront de se sentir considérés, de pouvoir raconter leurs expériences, de se sentir libres d’exprimer leurs émotions et retrouveront d’autant plus vite énergie et motivation.

Il faudra prendre du temps pour écouter, comprendre, avoir du recul et respecter plusieurs étapes pour faciliter une bonne reprise du travail.

Quelles sont les étapes ?

Faire ensemble, le débriefing de cette crise et  des  mois  écoulés. Libérer la parole de chacun pour reprendre en douceur le contact avec la réalité du travail. On posera des questions telles que :

Comment allez-vous ?  Comment s’est passée cette période de confinement pour vous ? Est-ce que votre famille va bien ? Vos enfants ont-ils repris l’école ? etc.

C’est tout simplement montrer de l’intérêt et du respect aux collaborateurs et collègues en leur posant des questions individuelles sur ce qu’ils ont pu vivre. Cela peut aussi nous indiquer l’état d’esprit dans lequel chacun se trouve pour reprendre le travail.

Ceci est un article gratuit. Vous souhaitez approfondir vos compétences en RH et vous ouvrir à de nouvelles perspectives ? Abonnez-vous maintenant à la newsletter Ressources Humaines.

Animer une réunion avec son équipe, ses collègues pour faire un diagnostic et un bilan de ce qui s’est passé dans la gestion de la crise.

Réunion pendant laquelle par exemple, on pourra réfléchir sur trois questions :

  • Qu’est-ce qui a bien marché entre nous pendant cette période de crise ?
  • Qu’est-ce qui a été difficile pour nous, que pourrions-nous améliorer ?
  • Qu’est-ce que nous avons fait d’extraordinaire pendant cette période de crise, ce dont nous pouvons être fier ?

Pendant cette crise, beaucoup de situations ont pu être très compliquées à vivre pour les collaborateurs ou les managers eux-mêmes.

Par exemple :

  • Le manager qui n’a pas pris de nouvelles ou qui a eu une communication difficile avec ses collaborateurs
  • Le manager qui a contrôlé de manière excessive ses collaborateurs en télétravail en multipliant les contacts téléphoniques ou visio conférence pour être sûr que tout le monde travaille !
  • Les collaborateurs fatigués qui estiment avoir énormément travaillé alors que leurs collègues quant à eux, n’étaient pas sollicités
  • Les vacances imposées, etc.
  • Les licenciements prononcés ou à venir, à peine sorti de la crise  
  • Les personnes ou leurs proches qui ont connu la maladie

Bref, l’existence d’un nombre de situations difficiles dont il faudra parler pour pouvoir repartir sereinement au travail et éviter que des conflits ne se cristallisent.

On voit tout l’art et la patience qu’il faudra au management pour faciliter un retour à des relations apaisées basées sur un climat de confiance.

Chacun le sait, en période de crise, il y a un risque majeur que les défauts individuels, les failles managériales ou les dysfonctionnements organisationnels qui existaient depuis longtemps apparaissent au grand jour et ce, de manière criante.

Si la confiance n’existait pas avant, il y a de fortes chances que le climat de travail se soit détérioré et que les collaborateurs aient des difficultés à repartir motivés.

Les responsables RH auront l’opportunité de traiter ces problématiques managériales en formalisant des bilans et plans d’actions présentés à la direction générale qui sera, c’est souvent le cas après une crise importante, à l’écoute pour mener certains changements et améliorer le management.

A contrario, la crise aura aussi permis dans de nombreux cas, de révéler des comportements solidaires, une créativité incroyable, des initiatives innovantes, des simplifications de procédures jamais imaginées avant, il faudra le valoriser.

Il est alors important de prendre du recul et du temps pour analyser les derniers événements, car l’après crise est une formidable opportunité pour changer les comportements et revoir les organisations.

Le retour aux vielles méthodes « d’avant la crise » décevra profondément les collaborateurs.

Les crises favorisent les changements car elles ont un objectif commun immédiat très clair pour tous : combattre et lutter ensemble pour sortir de la crise, elles créent cette solidarité et ce fameux sentiment d’urgence nécessaire pour accepter les changements.

Cela serait donc un formidable gâchis de ne pas s’appuyer sur ce qui s’est passé et de reprendre la vie comme avant.

Les managers aidés par les responsables des ressources humaines peuvent décider ensemble de faire de cette crise un véritable tremplin pour revoir les organisations, le management et pérenniser l’agilité qui par temps de crise devient la norme indispensable pour survivre.

Recommandation séminaire

Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Alpha-Palmiers, Lausanne

Le Coach RH

Découvrir et mettre en pratique les méthodes de Coaching dans votre pratique des RH

Prochaine date: 06. octobre 2020

plus d'infos

Recommandations produits

  • L'essentiel du management

    L'essentiel du management

    La newsletter pour les cadres efficaces

    CHF 98.00

  • ManagementPratique

    ManagementPratique

    Plus de 300 aides de travail testées dans la pratique.

    Plus d’infos

  • Management de crise

    Management de crise

    Comment faire face aux situations exceptionnelles

    Plus d’infos

Nous utilisons des cookies pour améliorer continuellement notre site web. En utilisant ce site web, vous acceptez l’utilisation de cookies. Plus d’infos