30/07/2019

Case Management: La réintégration en 5 étapes

Un Case Management professionnel favorise le retour rapide des personnes malades et accidentées à leur place de travail. Un exemple de la pratique montre comment réussir une réintégration en 5 étapes.

Partager Imprimer

Case Management

REMARQUE: Cet extrait gratuit est tiré du «Ressources Humaines pratiques PRO». Vous souhaitez maîtriser tous les processus RH et profiter de plus de 500 aides de travail en ligne? Alors, abonnez-vous dès à présent à notre produit phare pour les RH et testez-le sans obligation.

La réintégration en 5 étapes

Le Case Management consiste à déboucher sur un retour à la place de travail des collaborateurs avec leur participation. Cela permet à l’employeur ne pas perde pas leur savoir-faire. Car les frais d’initiation des nouveaux collaborateurs ne doivent pas être sous-estimés. L’équipe de Case Management se met en contact avec toutes les assurances sociales impliquées dans le cadre du déploiement prévu, avec les assurances indemnités journalières en cas de maladie, les médecins et, le cas échéant, avec les membres de la famille. Le soutien par l’AI permet d’installer des utilitaires au poste de travail et de prendre d’autres mesures de réintégration.

Réintégration sans pression

La réintégration dans le poste de travail d’origine ou adapté doit survenir par étapes, avec une croissance constante de la performance. Cela permet ainsi à la personne concernée comme à l’environnement de travail de ne pas être trop fortement sollicités et de faire en sorte que la réintégration soit durable. Pour garantir une tentative de réintégration qui ne soit pas stressante, il est possible que l’employeur fasse appel aux prestations complémentaires des indemnités journalières. De nombreuses assurances indemnités journalières sont toutefois ravies lorsque l’employeur ose se lancer dans la procédure de réintégration avec le collaborateur, car un licenciement ne renforce pas la capacité de travail – surtout à court terme. Les frais en valent donc la peine pour les deux parties.

 

Astuce de la pratique
Plus une personne reste longtemps sans travailler, plus les chances qu’elle trouve un travail approprié s’amenuisent, l’expérience le prouve. C’est la raison pour laquelle il faut agir immédiatement en matière d’annonce de Case Management ou, en tout cas, prévenir l’AI par le biais d’une annonce précoce.

L’exemple suivant illustre le cas idéal d’une réintégration d’un collaborateur malade avec l’assistance d’un Case Manager. En tenant compte des 5 étapes, on peut obtenir un retour rapide au poste de travail lorsque les circonstances en ce sens sont optimales:

  1. Analyse de la situation
  2. Assessment
  3. Objectifs et planification
  4. Déploiement du plan
  5. Evaluation
Exemple
Monsieur Frank est malade depuis 2 mois. Il garde un contact régulier avec la responsable des RH, Madame Martin. Celle-ci n’est pas informée du type de maladie dont il souffre. L’assurance indemnités journalières en cas de maladie paye des indemnités journalières, sans toutefois prendre d’autres mesures. Madame Martin souhaite améliorer la situation et faire en sorte que Monsieur Frank revienne à son poste de travail. Elle s’adresse à une Case Manager à cet effet.

Analyse de la situation

Tout d’abord, la Case Manager et Madame Martin abordent la situation, le mandat et la suite de la procédure. Monsieur Frank est informé par Madame Martin du Case Management et il doit donner son accord avant que la Case Manager ne prenne contact avec lui. Ensuite, la Case Manager collecte les informations complémentaires requises.

Assessment

Monsieur Frank peut alors s’entretenir entre quatre yeux avec la Case Manager. Ces entretiens restent totalement confidentiels et ils aident la Case Manager à apprécier correctement la situation, puis à visualiser les objectifs correspondants. La Case Manager tient compte des ressources de Monsieur Frank et elle écoute attentivement ses problèmes.

Ceci est un article gratuit. Vous souhaitez en découvrir plus? Commandez la solution en ligne «Ressources Humaines pratiques PRO» et profitez de précieuses informations pratiques.

Case Management: Objectifs et planification

Ensemble, les deux parties élaborent un objectif atteignable et ils le consignent par voie contractuelle. Un échéancier est défini dans lequel figurent quand quels objectifs seront vérifiés. En collaboration avec l’employeur, les objectifs sont communiqués et les premières explicitations relatives à leur réalisation sont discutées avec l’employeur. Le cadre budgétaire est déterminé avec la gestionnaire des RH, Madame Martin. Même le contact avec l’assurance indemnités journalières en cas de maladie est renforcé. Elle soutient ses efforts et se réjouit de la bonne collaboration avec la personne malade.

Déploiement du plan

L’assurance invalidité est invitée à se joindre à l’opération afin de garantir l’installation des utilitaires correspondants au poste de travail. Après entretien avec l’assurance indemnités journalières en cas de maladie, elle verse les indemnités journalières dans leur intégralité pendant la phase d’initiation jusqu’à ce que Monsieur Frank ait atteint de nouveau un certain niveau de productivité. Le suivi médical est évalué et amélioré par la Case Manager. La phase d’initiation doit être réaliste, axée sur l’objectif et être planifiée avec toutes les ressources existantes. Il faut activer les ressources de Monsieur Frank, encore qu’une grande sensibilité doive être vouée à la gestion des ressources dans sa vie privée. Les principales ressources nécessaires à la guérison et à la réintégration sont sa famille et ses collègues de travail.

La famille le soutient en:

  • lui donnant du courage
  • organisant son déplacement jusqu’au poste de travail
  • lui retirant temporairement tout travail domestique

Les collègues de travail le soutiennent par:

  • sa prise en compte bienveillante au sein de l’équipe
  • un soutien efficace lors de son initiation.

Grâce aux nouveaux utilitaires, le collaborateur peut désormais s’exercer et trouver lentement, mais sûrement, sa voie. Il peut accroître chaque mois sa capacité de travail (par ex. aptitude à la production) et retrouver son ancien poste de travail amélioré au bout d’une période supplémentaire de six mois.

Evaluation

Lors de la première phase de son activité à plein temps de Monsieur Frank, l’activité de la Case Manager consistera à garantir la continuité. Elle surveillera régulièrement le processus de travail et s’assurera que l’intégrité de Monsieur Frank reste intacte. La Case Manager est formée afin d’identifier immédiatement toute rechute et de prendre les mesures appropriées.

Même la situation familiale doit être suivie. Monsieur Frank a la chance de continuer à être soutenu, même en dépit de son incapacité durable, dans ses tâches domestiques comme dans ses loisirs. Lors de deux visites complémentaires au poste de travail, Case Manager peut alors clôturer le cas. Dans son rapport final, elle fait référence à des facteurs spécifiques relatifs à la conservation de sa place de travail. Toutes les parties prenantes sont satisfaites du résultat.

Au final, un aperçu général avec une évaluation de toutes les fonctions appropriées est toujours réalisé. Cela permet de garantir la qualité du Case Management.

Si tout cela ne sert à rien

Souvent, en dépit de l’aide de tous les participants, il est impossible à l’employeur d’adapter la place de travail de telle sorte que la personne malade ou accidentée puisse récupérer l’intégralité de son aptitude à travailler. Il lui faut alors trouver un nouveau poste, ce qui peut être le cas en fonction des besoins de l’équipe de Case Management avec l’aide de l’office régional de placement (ORP), de l’AI et du réseau social. En ce qui concerne les collaborateurs de longue durée, il peut relever de l’intérêt de l’employeur de continuer à gérer le suivi par le biais d’un Case Management.

Recommandation séminaire

Workshop pratique, 1 jour, Hôtel Alpha-Palmiers, Lausanne

Workshop Temps de travail et absences

Heures et travail supplémentaires, pauses, vacances, congés et absences

Prochaine date: 05. décembre 2019

plus d'infos

Recommandations produits

  • Assurances sociales pratique en ligne

    Assurances sociales pratique en ligne

    Maîtrisez les trois piliers et la prévoyance professionnelle.

    à partir de CHF 298.00

  • Newsletter Droit du travail

    Newsletter Droit du travail

    Jurisprudences commentées. Exemples pratiques. Actualités & Perspectives.

    Plus d’infos

  • Absences et Case management

    Absences et Case management

    Découvrez les facteurs de réussite et l’implémentation du management de la santé en entreprise

    Plus d’infos

Recommandations de séminaire

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Alpha-Palmiers, Lausanne

    L’administration des RH de A à Z

    Exemples et modèles directement applicables

    Prochaine date: 29. août 2019

    plus d'infos

  • Workshop pratique, 1 jour, Hôtel Alpha-Palmiers, Lausanne

    Workshop Situations critiques au travail

    Avertissement, licenciement, faute grave, mobbing et maladie

    Prochaine date: 17. septembre 2019

    plus d'infos

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Alpha-Palmiers, Lausanne

    Prévoyance professionnelle (LPP) et Ressources Humaines

    Invalidité, prestations de sortie, retraite (anticipée)

    Prochaine date: 26. septembre 2019

    plus d'infos

Nous utilisons des cookies pour améliorer continuellement notre site web. En utilisant ce site web, vous acceptez l’utilisation de cookies. Plus d’infos