Notre site web utilise des cookies et d’autres technologies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de mesurer la performance du site web et de nos mesures publicitaires. Vous trouverez plus d’informations et d’options dans notre déclaration de confidentialité.
OK

Cockpit financier numérique: Pour garder la vue d’ensemble

Un cockpit financier numérique est un instrument central pour piloter avec succès sa propre entreprise. Il permet une analyse rapide, claire et adaptée à l'utilisateur de la situation financière de l'entreprise. Il permet ainsi la transparence quant à la réalisation de ses objectifs financiers, d'identifier à temps les forces et les faiblesses potentielles et de définir les actions appropriées.

12/04/2022 De: Gerold Geis, Reto Morellon
Cockpit financier numérique

Situation initiale – la pertinence de l'information dans un monde VUCA

Dans le monde VICA d'aujourd'hui, caractérisé par la volatilité, l'incertitude, la complexité et l'ambiguïté, les entreprises font face à des conditions générales plus difficiles. Quatre aspects sont nécessaires pour garder une vue d'ensemble et assurer la pérennité de l'entreprise: la vision, la compréhension, la clarté et l'agilité. Il est indispensable dans ce contexte de préparer et d'analyser de manière ciblée les informations pertinentes pour la prise de décision. Les décideurs ont donc besoin d'un outil qui présente les rapports de manière compréhensible et condensée à l'aide de chiffres clés pertinents. Telle est l'idée de base d'un cockpit.

Idée de base et utilité d'un cockpit financier numérique

Un cockpit visualise sous forme condensée les objectifs centraux et les facteurs d'influence pour une problématique donnée. Dans le cas du cockpit financier numérique, les décideurs peuvent surveiller en toute transparence les progrès réalisés pour atteindre les objectifs financiers fixés, identifier à temps les opportunités qui se présentent et réagir à d'éventuelles difficultés.

L'utilité d'un cockpit financier numérique se manifeste en cinq points principaux:

1. Aperçu structuré de la situation financière dans l'entreprise

L'accent mis sur les chiffres clés permet de surveiller les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs, de surveiller les principaux facteurs influençant le succès de l'entreprise, d'évaluer les tendances et de détecter les évolutions défavorables.

2. Analyse des causes et alerte précoce

L'intégration d'indicateurs appropriés permet de mieux comprendre les facteurs qui favorisent ou entravent la réalisation des objectifs de l'entreprise. L'idéal est d'intégrer également dans ce cockpit des indicateurs qui signalent à temps les évolutions avant qu'elles n’impactent les objectifs supérieurs.

3. Aide à la décision

L'analyse de la situation et l'interprétation des facteurs d'influence sont très utiles pour la prise de décision. Les chiffres clés relèvent les faits essentiels. Cela étant, ils ne représentent qu'une partie de la réalité - tout ne peut pas en effet être mesuré par des chiffres clés - et nécessitent donc une interprétation plus approfondie. Un cockpit peut donc aider à trouver des solutions. Mais il ne peut pas le faire tout seul.

4. Simplification de la communication avec les principales parties prenantes

Le cockpit financier numérique offre une vue d'ensemble transparente et structurée des principaux indicateurs financiers. Il crée ainsi un cadre pour une discussion et une analyse ciblées avec les différentes parties prenantes.

5. Motivation

Un cockpit approprié peut contribuer à la motivation des décideurs en mettant à disposition une base d'informations fonctionnelle et actuelle et en augmentant la compétence décisionnelle des utilisateurs.

Pour qu'un cockpit soit pertinent pour la prise de décision et aide à définir les actions appropriées, le choix et la pondération des indicateurs doivent découler de la stratégie de l'entreprise. Cela signifie que le contenu d'un cockpit n'est pas fixe, mais qu'il doit être adapté aux besoins propres de l'entreprise et être revus à intervalles réguliers.

Afin de permettre une interprétation claire et de se concentrer sur l'essentiel, il ne faut pas y intégrer trop de chiffres clés. Parallèlement, il convient de veiller à une visualisation structurée et claire. Celle-ci facilite l'interprétation des contenus et l'identification des relations. Si nécessaire, des chiffres clés plus détaillés peuvent être accessibles dans des représentations subordonnées, par exemple par le biais d'un drill down.

Le triangle d'or pour choisir les bons ratios

Il n'est pas nécessaire de disposer de nombreux indicateurs pour gérer une entreprise de manière efficace. Quels sont donc les bons indicateurs pour ce faire? Trois ratios financiers suffisent à donner une idée de la santé financière de l'entreprise et des opportunités ou menaces potentielles (voir illustration 1).

L'ensemble de ces ratios est également appelé le triangle d'or. Les décisions financières sont toujours prises à la croisée de ces trois facteurs. Les différents objectifs sont en partie en concurrence les uns avec les autres. La maximisation du degré de liquidité II, par exemple, dans le but de disposer d'une grande quantité d'argent à court terme, compromet la rentabilité, car une éventuelle participation dans une autre entreprise et les revenus qui en découlent ne sont pas réalisés. Le même phénomène peut être observé dans l'interaction entre la sécurité/stabilité d'une part et la rentabilité d'autre part. L'objectif d'un financement stable maximal (= peu de capitaux étrangers) permet une très grande marge de manœuvre dans les décisions. Toutefois, le rendement des fonds propres sera faible. A l'inverse, l'objectif d'un rendement maximal (par exemple des fonds propres) conduit à un faible taux de fonds propres et donc au risque d'une influence extérieure des bailleurs de fonds externes. Cela réduit la sécurité et la stabilité de l'entreprise.

Même si ces faits sont pris en compte dans les décisions financières, l'observation et l'analyse d'un seul moment donné (par exemple à la fin 2021) n'ont qu'une valeur informative réduite. Il est essentiel de suivre l'évolution des chiffres clés (p. ex. quel a été le résultat du mois précédent ou du même mois de l'année précédente) et de mettre les chiffres clés en relation avec d'autres valeurs (p. ex. le retour sur les ventes). Cela permet d'identifier les tendances et de mieux comprendre et classer la situation actuelle, afin de prendre les bonnes décisions pour l'entreprise.

Le cockpit financier numérique – exemple d’application

Le cockpit financier numérique montre en un coup d'œil les chiffres clés les plus pertinents du triangle d'or sur plusieurs périodes (voir illustration 2). Les forces et les faiblesses financières se voient donc très rapidement.

L'évolution financière de l'entreprise est représentée sur une base annuelle dans l'affichage du cockpit présenté. Si nécessaire, il est possible de choisir un niveau d'analyse plus détaillé (par exemple, mensuel).

Dans l'exemple présenté ici, l'année 2018 doit être examinée en détail. La rentabilité plus faible a entraîné une réduction de la sécurité/stabilité. Comme on peut le voir à droite du tableau de bord, la performance et la compétitivité ont également chuté en 2018. Elles se sont toutefois rétablies en 2019. Des mesures appropriées ont manifestement été prises au niveau des dépenses de matériel, de personnel et/ou d'autres dépenses d'exploitation afin de contrer l'évolution négative.

Outre la faible rentabilité en 2018, un deuxième aspect attire l'attention: le niveau élevé des liquidités en 2020 et 2021, qui est nettement supérieur à la moyenne de 340% pour ces deux années. Se pose alors la question de savoir pourquoi l'entreprise stocke-t-elle autant de liquidités?

La vue principale du cockpit donne une première impression de la situation de l'entreprise et propose des pistes d'action. Il est utile d’avoir des informations plus détaillées pour des analyses plus approfondies. Celles-ci sont intégrées dans le cockpit dans une autre vue, à savoir l'aperçu des chiffres clés (voir Illustration 3).

On y trouve des informations détaillées complémentaires sur les trois dimensions du triangle d'or ainsi que sur d'autres aspects financiers (p. ex. cash-flow, direction d'entreprise). Les indicateurs critiques - c'est-à-dire particulièrement positifs ou négatifs - sont mis en évidence par des couleurs. Des commentaires avec des comparaisons et des recommandations facilitent l'identification et l'interprétation des facteurs critiques.

Ainsi, dans cet exemple donné pour l'année 2018, l'écart important entre les objectifs débiteurs et créanciers est évident. Un objectif de débiteurs (= jours jusqu'à ce que les débiteurs paient) de 81,6 jours s'oppose à un objectif de créanciers (= jours jusqu'à ce que les créanciers soient payés) de 40,6 jours. En cas de situation tendue, cela peut entraîner des problèmes de liquidités pour l'entreprise.

Pour des analyses approfondies, tous les ratios peuvent être mis en relation les uns avec les autres dans le cockpit présenté et affichés sous forme de graphique. L’illustration 3 montre cette situation pour les ratios «Objectif clients» et «Objectif fournisseurs».

«Jouer à la banque», c'est-à-dire stocker trop de liquidités dans l'entreprise, n'est généralement pas intéressant, comme nous l'avons déjà décrit dans les explications relatives au triangle d'or. Il convient d'accorder une grande attention aux processus administratifs. Si, comme le montre l'illustration 4, les objectifs en matière de débiteurs sont plus importants que les objectifs en matière de créanciers, il convient de se poser les questions suivantes:

  • Quels sont les clients que nous servons?
  • La gestion des paiements est-elle professionnelle?
  •  Pouvons-nous négocier des délais de paiement plus longs avec les fournisseurs ou pouvons-nous imposer des délais de paiement plus courts à nos clients?

Cockpit financier numérique – Résumé

Un cockpit financier numérique est un instrument extrêmement performant pour obtenir une vue d'ensemble de la situation financière d'une entreprise. Il soutient en outre des prises de décisions efficaces et efficientes. Les différents niveaux d'analyse du cockpit s'imbriquent les uns dans les autres - de la vue principale pour une évaluation globale rapide et complète de l'entreprise jusqu'aux graphiques détaillés, en passant par la vue d'ensemble des chiffres clés. Pour que le cockpit financier numérique puisse fournir des résultats pertinents, il doit être adapté à l'entreprise concernée et couvrir plusieurs périodes.

Pour avoir une vue globale d'une entreprise, qui va au-delà des aspects financiers, et pour surveiller et piloter globalement la stratégie fixée, il est nécessaire d'y des indicateurs non financiers (mot-clé Balanced Scorecard).

Newsletter S'abonner à W+