Notre site web utilise des cookies et d’autres technologies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de mesurer la performance du site web et de nos mesures publicitaires. Vous trouverez plus d’informations et d’options dans notre déclaration de confidentialité.
OK
Weka Plus

Certificat de travail suisse: La technique de l’articulation langagière

Une prestation insuffisante ou un comportement inapproprié doivent être mentionnés dans le certificat de travail suisse. Nous recommandons d’utiliser à cet effet la technique de l’articulation langagière. Celle-ci s’avère indispensable pour l’établissement de certificats non codés. Cette technique se concentre consciemment sur les qualifications positives selon le schéma principal «+ / – / +»; l’employeur la mettra en oeuvre de la façon suivante pour la rédaction de son certificat.

03/01/2022 De: Thomas Wachter
Certificat de travail suisse

Certificat de travail suisse

D’abord, il évoque les aspects positifs: les points forts professionnels, les domaines où les prestations ont été excellentes, les aspects de conduite positifs. Bien que cela paraisse difficile, quand on est mécontent d’une collaboratrice qui dispose d’aptitudes professionnelles insuffisantes ou d’un collaborateur avec un caractère difficile, chaque individu présente également des caractéristiques positives hormis une prestation modeste et des incapacités. Il est important dans ce contexte de se limiter systématiquement à énoncer les aspects véritables et essentiels, et non les banalités et les évidences.

Les points négatifs à mentionner seront ensuite abordés clairement, mais dans un langage modéré. Veuillez prendre en considération le fait que seuls les points négatifs typiques et prononcés doivent être évoqués dans un certificat de travail suisse. Les incidents isolés ne sont pas signifiants, dans la mesure où il ne s’agit pas d’aspects relevant du droit pénal. Les points négatifs peuvent être relativisés en employant des formules appropriées afin de modérer l’impact négatif de l’affirmation, par exemple en employant consciemment des mots explétifs que l’on cherche consciemment à éviter pour la rédaction d’autres textes au certificat de travail suisse;

  • encore, pas encore, pas toujours, pas entièrement, parfois, de temps à autre, fréquemment, occasionnellement, peut-être, en gros;
  • nous aurions souhaité;
  • dans la constellation d’équipe actuelle, en raison des exigences de performance accrues, les exigences exceptionnellement élevées.

En conclusion, il est judicieux de démontrer une possibilité de résolution de la situation négative. Il convient de décrire les démarches aptes à surmonter les points faibles. La technique de l’articulation donne un aspect constructif à la critique de la conduite décrite en proposant des solutions.

Le meilleur procédé est de relativiser les affirmations et explications. Relativiser vient de relation. Relation signifie rapport. Il s’agit donc d’évoquer un rapport supplémentaire afin d’amoindrir l’impact d’une affirmation (trop vive). Les mots explétifs mal vus par les professeurs de langue tels que «encore, pas encore, pas toujours, pas entièrement, parfois, de temps à autre, fréquemment, occasionnellement, peut-être, en gros» ou encore «en général» reçoivent une dimension totalement nouvelle dans le cadre de la technique d’articulation langagière.

Délimiter les faiblesses et accentuer les points forts

  • (+) Madame R. dispose d’excellentes connaissances professionnelles. Elle a notamment réussi à présenter des relations complexes d’une façon claire et compréhensible dans les courriers et textes qu’elle a rédigés, et à trouver, même dans des situations difficiles, le ton approprié dans ses rapports écrits. Les produits de son travail ont été d’une haute qualité et d’une valeur appréciable pour l’entreprise.
  • (–) Le poste de Madame R. exige de plus des capacités spéciales en matière de calcul des frais. A ce sujet, il s’est avéré que Madame R. n’a pas toujours été à la hauteur de ces exigences, ce qui a parfois donné lieu à des difficultés.
  • (+) Madame R. pourra avec certitude fournir une prestation entièrement satisfaisante en occupant un poste qui correspond encore mieux à sa remarquable compétence en matière de formulation de textes. Nous tenons à souligner le fait que nous avons abordé d’une manière très constructive et ouverte cette question avec Madame R.

Lire la suite avec Weka+

  • Accès illimité à plus de 500 aides de travail
  • Tous les articles payants en accès illimité sur weka.ch
  • Actualisation quotidienne
  • Nouveaux articles et aides de travail hebdomadaires
  • Offres spéciales exclusives
  • Bons séminaires
  • Invitations aux webinaires en direct
A partir de CHF 16.50 par mois S'abonner maintenant Vous avez déjà un abonnement W+ ? S'inscrire ici
Newsletter S'abonner à W+