Notre site web utilise des cookies et d’autres technologies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de mesurer la performance du site web et de nos mesures publicitaires. Vous trouverez plus d’informations et d’options dans notre déclaration de confidentialité.
OK

Assumer la responsabilité: Faire preuve d’initiative et prendre les bonnes décisions

Vous devez montrer votre volonté de diriger et d’assumer votre responsabilité. Celle-ci sera mesurée par la manière dont vous agissez au quotidien avec vos collaborateurs et les autres intervenants. Assumer votre responsabilité personnelle dans vos tâches quotidiennes est un important facteur de succès.

13/08/2021 De: Matthias K. Hettl
Assumer la responsabilité

Couvrir les collaborateurs et assumer la responsabilité

En tant que leader pleinement responsable, vous ne cherchez pas d’excuses et ne rejetez pas non plus la faute sur vos collaborateurs. Vous êtes le premier à dire: «C’était ma faute», «Je me suis trompé» ou encore «J’ai complètement raté le coche». Vous assumez la responsabilité et couvrez vos collaborateurs lorsque quelque chose ne fonctionne pas comme cela devrait dans votre département ou votre domaine. Les leaders faibles s’inventent des excuses, font des reproches à leurs collaborateurs et les accusent. Voilà un comportement typique du «passing the buck» ou déléguer la responsabilité. Les collaborateurs s’aperçoivent rapidement lorsqu’ils sont laissés seuls dans l’orage parce que leur chef ne les couvre pas, tout particulièrement lorsqu’ils ont fait une erreur. Il est très important dans de telles situations que vous donniez à vos collaborateurs le sentiment que vous êtes un leader responsable, qui ne les laisse pas tomber. L’erreur doit évidemment être corrigée, mais la manière de le faire est, dans ce contexte, décisive pour que vous soyez accepté en tant que cadre.

Encourager les collaborateurs à assumer leur responsabilité

«Un bon chef fait savoir à ses collaborateurs qu’il accepte pleinement ce qu’ils font et qu’il y souscrit sans le vérifier. Il les rend toutefois également attentifs au fait que ce sont eux qui assument la responsabilité de leurs actes.» (Cyril Northcote Parkinson)

Inversement, vous devriez montrer que ce sont vos collaborateurs qui sont responsables des succès obtenus. Si vous dites: «Cette idée vient de Monsieur Dubois» ou «Le succès de ce projet doit beaucoup au travail accompli par l’équipe de Monsieur Durand» alors vos collaborateurs vous respecteront. Ces derniers apprécient tout particulièrement que vous leur attribuiez le mérite d’une réussite.

Peter F. Drucker explique (Drucker/Maciariello 2008, S.107) comment un homme sage et expérimenté, qui a dirigé une grande organisation internationale, a posé la question des critères qu’il retiendrait pour trouver le directeur d’une organisation. La réponse fut la suivante: «Je me demande toujours si j’aimerais que l’un de mes fils travaille pour ce supérieur hiérarchique. Si ce dernier réussit, alors les jeunes gens le suivent. La question essentielle est selon moi la suivante: est-ce que je voudrais que mon fils lui ressemble?»

Si vous assumez vous-même haut et fort la responsabilité, alors vous aidez vos collaborateurs à être responsables de leurs tâches et de leur domaine d’activité. Lorsqu’un collaborateur vient vers vous avec un problème, alors il vous faut l’écouter attentivement, le conseiller, puis lui préciser que c’est lui qui assume la responsabilité. Vous lui signifiez ainsi que la responsabilité de son domaine d’activité lui incombe et qu’il peut résoudre ses problèmes.

La responsabilité personnelle comme attitude

La responsabilité est une attitude personnelle qui vous donne un sentiment positif dans l’accomplissement d’une tâche. Plus le sentiment de responsabilité augmente et mieux vous vous sentez dans l’accomplissement de vos tâches. Si, en tant que cadre, vous montrez votre sens des responsabilités, alors vous agissez de manière positive et vous démontrez à vos collaborateurs que vous vous engagez pleinement pour atteindre les buts communs.

Vous devriez également toujours vous demander à quel point vos collaborateurs sont impliqués et comment ils assument leur part de responsabilité. Voilà un aspect crucial de la gestion, qui influe également sur votre réussite en tant que leader.

Prendre rapidement des décisions et assumer la responsabilité

Outre la responsabilité que vous assumez en tant que leader et la manière dont vous la transférez à vos collaborateurs, vous devez savoir en tant que cadre que c’est à vous de prendre l’initiative, d’agir avec détermination et de décider. Si vous agissez ainsi, vous instillez chez vos collaborateurs et dans votre domaine de gestion un sentiment d’urgence. La devisa sera alors: «Mieux vaut une fausse décision que pas de décision du tout!». Vous devez vous souvenir que le leader que vous êtes ne peut éviter de prendre des décisions. Il s’agit moins ici de prendre toujours les bonnes décisions, que de montrer que l’on est capable d’en prendre. Prenez l’initiative et faites le premier pas. Faire preuve d’initiative signifie encourager vos collaborateurs à prendre eux-mêmes des initiatives. Le cadre efficace que vous êtes lance la machine.

Newsletter S'abonner à W+