Notre site web utilise des cookies et d’autres technologies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de mesurer la performance du site web et de nos mesures publicitaires. Vous trouverez plus d’informations et d’options dans notre déclaration de confidentialité.
OK

Communication respectueuse: Un leadership réussi grâce à une estime sincère

Les relations entre collaborateurs occupent une place essentielle dans le monde du travail actuel. L’ensemble de nos contacts sociaux est varié. Chaque jour, nous devons faire face à de nouvelles situations dans notre vie professionnelle. Non seulement notre vie professionnelle, mais aussi notre environnement privé sont marqués par des changements ou des processus constants. Les maîtriser à chaque fois représente un véritable défi. Et les exigences posées à chaque collaborateur élevées.

23/11/2022 De: Matthias K. Hettl
Communication respectueuse

On attend des collaborateurs qu’ils s’engagent pleinement, qu’ils assument des responsabilités et qu’ils fassent preuve en même temps d’un haut degré de tolérance, de flexibilité et de motivation. La performance des cadres n’est pas seulement mesurée en fonction de leurs qualifications professionnelles et de leur contribution aux résultats, mais aussi, et de plus en plus, en fonction de leurs soft skills.

L’épuisement plutôt que la création de valeur

Mais au lieu d’avoir des collaborateurs motivés et pleins d’idées, qui s’investissent à la fois pour l’entreprise et pour eux-mêmes, le tableau dans les bureaux est quelque peu différent. On y voit des employés et des cadres épuisés, qui se sentent surchargés. Selon le magazine Focus, environ 15% des Allemands souffrent du syndrome de burnout. Et les jeunes n’y échappent pas. Il y a donc épuisement et non pas création de valeur.

Se pose donc la question de savoir comment il est possible d’augmenter la satisfaction des collaborateurs et des clients tout en répondant à l’exigence d’efficacité et de rentabilité. Comment également les collaborateurs peuvent-ils répondre aux exigences de leur travail sans pour autant négliger leurs propres besoins et leur santé. Il s’agit ici bien évidemment d’identifier ses propres besoins et de les communiquer dans le milieu du travail.

On les communiquera donc de manière à ce qu’ils soient pris au sérieux. Les cadres peuvent les aider à le faire. C’est ici que l’approche de la communication respectueuse devient importante.

Outil de communication respectueuse

La communication respectueuse consiste à créer un environnement dans lequel les collaborateurs souhaitent coopérer et contribuer à la réalisation des objectifs de l’entreprise sur la base de leur propre motivation. Il s’agit également de développer un style de direction qui exerce le pouvoir avec les personnes plutôt que le pouvoir sur ces dernières. Cela doit reposer sur une qualité relationnelle qui tient compte des préoccupations de chacun.

La communication respectueuse sert au développement personnel et à l’élargissement durable du comportement en matière de communication. Le résultat est un langage clair et une culture d’estime mutuelle, d’acceptation, d’ouverture et de confiance qui seront la base d’une prestation qualitative et durable.

L’individu est encouragé tout en créant une base pour une bonne collaboration. La communication respectueuse est une méthode pratique et très efficace dans les relations avec les clients, les collaborateurs, les cadres, les supérieurs et les collègues.

Principes de base de la communication respectueuse

La communication respectueuse se fonde sur les hypothèses suivantes:

  • Chaque personne aspire à la satisfaction de ses besoins. Cela détermine son comportement.
  • Ses propres besoins sont aussi importants que ceux des autres.
  • Les gens contribuent volontiers au bien-être des autres s’ils le font de leur plein gré.
  • Toute forme de reproche, d’attaque ou de jugement est l’expression de besoins non satisfaits.
  • Les gens n’agissent pas contre les autres, mais pour leurs besoins.

La capacité de communication et d’empathie des collaborateurs est un facteur de réussite essentiel pour les entreprises.  L’intelligence émotionnelle, et donc l’empathie, joue un rôle décisif dans la gestion, l’orientation client et l’augmentation de la satisfaction des collaborateurs. Le reconnaître et l’utiliser comme une chance pour le succès de l’entreprise est l’un des principaux défis. Car il s’avère que l’estime conduit à la création de valeur. De plus, les collaborateurs souhaitent une culture d’estime mutuelle, dans laquelle le plaisir est crée et où il s’agit de partager l’influence avec les gens plutôt que d’exercer un pouvoir sur ceux-ci. Les accords sont ainsi clairs, cela crée de la sécurité, apporte de la reconnaissance et permet de répondre à des besoins fondamentaux.

Mais ce n’est pas le cas dans toutes les entreprises. Il en existe en effet où les collaborateurs se limitent au strict minimum dans la communication entre eux, sans comprendre ce qui les empèche d’avoir des relations respectueuses. Cette situation résulte souvent de l’absence de discussion. Et cela génère inévitablement de l’insatisfaction. Outre le préjudice économique réel et compréhensible qu’un tel comportement entraîne, il se répercute naturellement aussi à l’extérieur. En d’autres termes, les collaborateurs ne gardent généralement pas leur colère et leur frustration pour eux, mais en parlent autour d’eux.

Démissionner de l’intérieur

Chaque collaborateur a des personnes de contact et toute communication qui se passe mal ne passe pas inaperçue. Le problème peut empirer. Il faut en effet beaucoup d’énergie et de temps pour faire face à la colèreà la frustration ou, au pire, à la peur sur son lieu de travail. Ainsi, l’entreprise Gallup rapporte dans son Engagement Index, publié régulièrement chaque année, qu’un collaborateur sur cinq a ddéjà démissionné mentalement intérieur suite à ce genre de frustrations.

Les collaborateurs insatisfaits sont démotivés et n’apportent donc pas leur potentiel créatif et leur savoir-faire professionnel dans leur travail. Quel est le fondement de la satisfaction et du plaisir dans le travail personnel? Le salaire, les prestations sociales et les avantages accordés par l’entreprise jouent certainement un rôle important. Mais ce sont en fin de compte ce que l’on appelle des facteurs d’hygiène. Ces derniers ne sont toutefois pas les plus importants. Ce sont en effet d’autres aspects qui lient les gens à une entreprise et qui font qu’ils aiment y venir chaque matin.

Les gens veulent être perçus comme des personnes. Il faut donc impérativement se rendre compte que les valeurs humaines jouent un rôle décisif. Une atmosphère où la pression se mêle à la crainte incitera certes les collaborateurs à suivre la règle au pied de la lettre, mais certainement pas à ce qu’ils innovent. Ce type d’attitude se fait toujours au détriment de la créativité et de la flexibilité d’une entreprise.

Atmosphère valorisante

Si vous voulez avoir des collaborateurs qui ne font que ce que vous leur dites en tant que supérieur, cet objectif a un prix. Même si nous ne parlons pas de sanctions dans le monde des affaires, elles sont tout de même présentes de manière subliminale dans notre conscience sous la forme de conséquences auxquelles nous devons nous attendre si nous ne faisons pas quelque chose. Voilà qui nous conduit dans la mauvaise direction. Car relever les défis doit se faire avec des collaborateurs au­tonomes. Vous favoriserez cette atmosphère valorisante

  • en assumant et en confiant la responsabilité de votre présent et de votre avenir
  • en atteignant les objectifs, avec une forme de communication qui ne laisse personne de côtéou ne désavantage personne
  • en favorisant une culture de la coopération qui permet de réfléchir aux besoins, aux valeurs et aux actions valorisantes
  • en créant un environnement propice à la confiance, à l’ouverture et £ la sincérité, permettant ainsi à soi-même et aux autres de se livrer avec authenticité
  • en vivant dans un état d’esprit empreint d’humanité. Ce n’est pas seulement le client qui est roi, mais tous les collaborateurs d’une entreprise. Car qui dit collaborateurs satisfaits dit clients satisfaits.

On sait que des collaborateurs satisfaits augmentent le chiffre d’affaires, créent un environnement positif et attrayant et augmentent ainsi le succès commercial. C’est là la meilleure preuve de l’importance des valeurs humaines. Voilà pourquoi, dans les entreprises, l’estime est source de valeur ajoutée.

Utilisez la communication valorisante pour que, lorsque vous vous rendez au travail le matin, vous puissiez dire: «Ici, je suis à la bonne place, je fais mon travail avec plaisir dans une ambiance valorisante, amicale et positive et j’obtiens des résultats avec d’autres personnes». La communication valorisante est une base essentielle dans ce contexte, plus importante que jamais pour les entreprises qui réussissent.

Newsletter S'abonner à W+