14/07/2014

Société coopérative: Définition et fondation

Par société coopérative, il faut entendre celle que forment plusieurs personnes ou sociétés commerciales, d’un nombre variable, organisée corporativement et qui poursuit principalement le but de favoriser ou de garantir,... par une action commune, des intérêts économiques déterminés pour ses membres.

Commenter   Partager   Imprimer

Aucun commentaire n'a été écrit sur cet article. Nous nous réjouissons si vous êtes le premier à le faire.
 
Ecrire un commentaire

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur ! Veuillez svp saisir une adresse électronique (e-mail) valide.

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez remplir tous les champs obligatoires apparaissant en gras.
Réinitialiser
 
Société coopérative

Société coopérative

Contrairement à la société anonyme, où l’élément essentiel est le capital social, la société coopérative est fondée sur des rapports personnels. Le but coopératif doit être atteint par l’entraide mutuelle.

La société coopérative dispose de la personnalité juridique complète. On peut sans autre se référer sur ce point à ce qui a été dit pour la société anonyme. La société coopérative est souvent utilisée dans l’agriculture, où il y a des sociétés d’achats et de ventes de produits, ou des sociétés pour l’achat et la construction de logements. Enfin, des sociétés d’assurances et des banques ont également utilisées la forme de la société coopérative.

La société coopérative poursuit un but économique. Cependant, il ne s’agit pas forcément de prestations financières mais des objectifs économiques particuliers. Par exemple, une coopérative agricole cherchera à offrir à ses membres des marchandises à des conditions avantageuses. Elle ne va donc pas essayer de tirer le meilleur prix de la marchandise vendue à ses membres.

La société coopérative est inscrite au Registre du commerce. L’inscription au Registre du commerce se fait selon les modalités prévues par la loi.

La société coopérative dispose d’une raison sociale.

Fondation de la société coopérative

La société coopérative doit être fondée par 7 membres au moins, si par la suite ce nombre n’est plus atteint, le juge peut prononcer la dissolution.

Elle doit en outre disposer de statuts rédigés par écrit et adoptés lors d’une assemblée constitutive. Les statuts contiennent des clauses absolument nécessaires et des clauses dont les conditions doivent figurer dans les statuts pour être valables. Les premières sont:  

  • la raison sociale;
  • le siège de la société;
  • le but de la société;
  • les prestations en argent ou les autres biens dont les associés sont tenus;
  • la nature et la valeur de ces prestations;
  • les organes chargés de l’administration;
  • ceux qui sont chargés du contrôle;
  • le mode de représentation de la société (qui a qualité pour l’engager);
  • les formes à observer pour les publications de la société.

Les autres, à savoir les conditions qui ne sont valables que si elles figurent dans les statuts, sont les suivantes:  

  • la création d’un capital social au moyen de parts sociales;
  • les apports en nature, leur objet et le prix pour lequel ils sont acceptés, ainsi que la personne de l’associé intéressé;
  • les biens repris lors de la fondation, les indemnités consenties de ce chef et la personne du propriétaire intéressé;
  • les dérogations aux règles de la loi sur l’entrée dans la société et la perte de la qualité d’associé;
  • la responsabilité individuelle des associés et leur obligation d’opérer des versements supplémentaires;
  • les dérogations aux règles de la loi sur l’organisation, la représentation, ainsi que sur la modification des statuts et le mode des décisions à prendre par l’assemblée générale;
  • l’extension ou la restriction du droit de vote;
  • Le calcul et la destination de l’excédent actif dans le compte d’exercice et en cas de liquidation.

La constitution de sociétés coopératives à capital déterminé d’avance est interdite. Les statuts doivent être rédigés par écrit, discutés dans une assemblée des fondateurs qui établit un rapport à ce sujet.

Les parts sociales

Elles ne sont jamais un papier-valeur en soi mais uniquement, si elles sont contenues dans un titre, un moyen de preuve. Chaque membre de la société doit au moins en acquérir une.

L’inscription au Registre du commerce est nécessaire pour que la société acquière la personnalité juridique.

 

Recommandations produits

  • Contrats pour responsables de PME

    Contrats pour responsables de PME

    Disposez d’un tableau de bord pour la conclusion de contrats professionnels

    CHF 78.00

  • Check-listes pour cadres dirigeants performants

    Check-listes pour cadres dirigeants performants

    Gérez votre équipe efficacement et avec succès

    Plus d'infos