Notre site web utilise des cookies et d’autres technologies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de mesurer la performance du site web et de nos mesures publicitaires. Vous trouverez plus d’informations et d’options dans notre déclaration de confidentialité.
OK
Weka Plus

Société coopérative: Définition et fondation

Par société coopérative, il faut entendre celle que forment plusieurs personnes ou sociétés commerciales, d’un nombre variable, organisée corporativement et qui poursuit principalement le but de favoriser ou de garantir,... par une action commune, des intérêts économiques déterminés pour ses membres.

23/03/2022 De: Équipe de rédaction de WEKA
Société coopérative

Contrairement à la société anonyme, où l’élément essentiel est le capital social, la société coopérative est fondée sur des rapports personnels. Le but coopératif doit être atteint par l’entraide mutuelle.

La société coopérative dispose de la personnalité juridique complète. On peut sans autre se référer sur ce point à ce qui a été dit pour la société anonyme. La société coopérative est souvent utilisée dans l’agriculture, où il y a des sociétés d’achats et de ventes de produits, ou des sociétés pour l’achat et la construction de logements. Enfin, des sociétés d’assurances et des banques ont également utilisées la forme de la société coopérative.

La société coopérative poursuit un but économique. Cependant, il ne s’agit pas forcément de prestations financières mais des objectifs économiques particuliers. Par exemple, une coopérative agricole cherchera à offrir à ses membres des marchandises à des conditions avantageuses. Elle ne va donc pas essayer de tirer le meilleur prix de la marchandise vendue à ses membres.

La société coopérative est inscrite au Registre du commerce. L’inscription au Registre du commerce se fait selon les modalités prévues par la loi.

La société coopérative dispose d’une raison sociale.

Fondation de la société coopérative

La société coopérative doit être fondée par 7 membres au moins, si par la suite ce nombre n’est plus atteint, le juge peut prononcer la dissolution.

Elle doit en outre disposer de statuts rédigés par écrit et adoptés lors d’une assemblée constitutive. Les statuts contiennent des clauses absolument nécessaires et des clauses dont les conditions doivent figurer dans les statuts pour être valables. Les premières sont:  

  • la raison sociale;
  • le siège de la société;
  • le but de la société;
  • les prestations en argent ou les autres biens dont les associés sont tenus;
  • la nature et la valeur de ces prestations;
  • les organes chargés de l’administration;
  • ceux qui sont chargés du contrôle;
  • le mode de représentation de la société (qui a qualité pour l’engager);
  • les formes à observer pour les publications de la société.

 

Lire la suite avec Weka+

  • Accès illimité à plus de 500 aides de travail
  • Tous les articles payants en accès illimité sur weka.ch
  • Actualisation quotidienne
  • Nouveaux articles et aides de travail hebdomadaires
  • Offres spéciales exclusives
  • Bons séminaires
  • Invitations aux webinaires en direct
A partir de CHF 16.50 par mois S'abonner maintenant Vous avez déjà un abonnement W+ ? S'inscrire ici
Newsletter S'abonner à W+