Notre site web utilise des cookies et d’autres technologies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de mesurer la performance du site web et de nos mesures publicitaires. Vous trouverez plus d’informations et d’options dans notre déclaration de confidentialité.
OK
Weka Plus

Exportateurs agréé: Comment maintenir son statut

La question ne se pose même pas: la tonalité dans les relations commerciales internationales s’est renforcée et les activités à l’étranger sont plus difficiles. En outre, l’Administration suisse des douanes est de nouveau plus active selon nos observations et vérifie constamment les «VIPs» parmi les entreprises exportatrices. Il s’agit de ceux qui disposent d’un statut d’«exportateur agréé (EA)».

26/10/2020 De: Lea Derendinger
Exportateurs agréé

Si votre entreprise est un exportateur agréé (EA), elle fait partie des VIPs dans le trafic de marchandises. Avec ce statut d’EA, elle bénéficie de différents privilèges qui simplifient et accélèrent l’exportation de marchandises.

Les privilèges en tant qu’exportateur agrée:

  • Émission de factures avec des déclarations d’origine simplifiée
  • Pas de signature nécessaire sur l’original
  • Pas de valeurs limites à observer

Pour conserver ce statut de VIP, vous devez toutefois satisfaire à certaines obligations. Car, depuis quelques années, l’administration des douanes vérifie si une entreprise peut conserver le statut d’exportateur autorisé ou s’il faut la lui retirer.

Cet article précise pour quelle raison et comment une entreprise exportatrice peut bénéficier de ce statut d’EA. Nous préciserons comment conserver le statut d’EA et quelles sont les précautions que vous devez prendre pour être armé en cas de contrôle.

Obtenir le statut d’«exportateur agréé» et monter dans la ligue des VIPs n’est pas une chose facile. Et après, rester VIP est tout aussi difficile.

Une vision plus minutieuse de l’entreprise

Depuis 2013, l’administration des douanes contrôle non seulement les entreprises qui demandent à bénéficier du statut d’EA, mais aussi celles qui en bénéficient depuis longtemps. A la différence du contrôle d’origine d’un cas spécifique à l’exportation, le statut d’EA doit s’avérer conforme sur la durée.

Lors du contrôle, il vous sera demandé de remplir le «formulaire de renseignement pour exportateurs agréés» disponible au format Excel sous www.ezv.admin.ch

Ce formulaire renseigne sur:

  1. Des indications précises sur les importations et les exportations de votre entreprise
  2. La nomination des deux personnes responsables qui sont compétentes pour le déroulement de la préférence
  3. Un descriptif de la détermination d’origine dans votre entreprise
  4. Un descriptif des processus commerciaux internes liés au statut d’EA

Pour les entreprises qui possèdent le statut d’EA depuis des années ou même des décennies, ces indications sont généralement difficiles à collecter. Souvent, les personnes qui ont demandé avec succès ce statut il y a de nombreuses années ont quitté l’entreprise. Les restructurations et les processus en mutation constituent un autre motif d’explication à la perte du «savoir-faire».

Il est donc important de comprendre les intentions de l’AFD. La feuille de renseignement EA n’est pas un obstacle administratif, c’est un check-up. Trois questions sont essentielles dans ce contexte:

  1. Votre entreprise dispose-t-elle toujours du droit à un statut EA?
  2. Utilisez-vous correctement ce statut?
  3. Vos processus internes correspondent-ils aux indications préalables?

Lire la suite avec Weka+

  • Accès illimité à plus de 500 aides de travail
  • Tous les articles payants en accès illimité sur weka.ch
  • Actualisation quotidienne
  • Nouveaux articles et aides de travail hebdomadaires
  • Offres spéciales exclusives
  • Bons séminaires
  • Invitations aux webinaires en direct
A partir de CHF 16.50 par mois S'abonner maintenant Vous avez déjà un abonnement W+ ? S'inscrire ici
Newsletter S'abonner à W+