16/04/2018

Critique au travail: Bien mener des entretiens critiques

Les entretiens avec les collaborateurs sont particulièrement difficiles à gérer lorsqu’il s’agit d’entretiens critiques. Enumérer les côtés négatifs d’un collaborateur est toujours délicat et susceptible d’attiser les tensions. La clé du succès réside dans votre capacité à réagir le plus rapidement possible. Si, en tant que supérieur hiérarchique, vous abordez sans tarder les points qui doivent être corrigés, alors il s’agit d’un entretien de feedback plutôt qu’un entretien critique. Si cela ne devait pas fonctionner, alors vous seriez contraint de mener un entretien critique. Si vous suivez les règles ci-après, la critique désagréable se transformera en dialogue fructueux avec votre collaborateur.

De: Matthias K. Hettl  ImprimerPartager Commenter 

Matthias K. Hettl

Après avoir terminé ses études en Sciences économiques de gestion et en Economie politique ainsi que sa préparation au doctorat, Matthias K. Hettl occupa tout d’abord le poste d’assistant de direction pour exercer ensuite des responsabilités de direction et des responsabilités budgétaires dans diverses positions de management. Il exerce la fonction de directeur de l’entreprise Management Institut Hettl Consult à Rohr près de Nuremberg depuis 1995. Il est plus particulièrement actif dans le rôle de coach, entraîneur et conseiller en management pour les comités de direction, les directions d’entreprise et les cadres dirigeants. Ses principaux centres d’intérêt englobent les thèmes de Leadership skills et de compétences managériales. Ses activités de membre de conseil de surveillance, de direction d’une entreprise de taille moyenne et de consultant auprès des Nations Unies à New York lui confèrent une grande expérience. De plus, il a occupé plusieurs années durant une chaire de management et marketing. Il est connu comme auteur d’ouvrages spécialisés et livres audio ainsi que pour avoir publié de nombreux articles techniques. En collaboration avec son team, il conseille les CEOs, les membres de conseils d’administration, les directions et le service de gestion des ressources humaines des petites et moyennes entreprises ainsi que des groupes dans le cadre national et international. Remarqué comme «excellent speaker» et «excellent trainer», il fait partie des conférenciers d’envergure dans les pays germanophones et collabore avec les organisateurs des séminaires et congrès les plus prisés en Europe. A ce jour, il a enthousiasmé ses 25 000 auditeurs par une indiscutable compétence, un style d’exposé direct et très motivant aux conseils pratiques utilisables tels quels. Ses conférences obtiennent régulièrement la note d’excellence.

Aucun commentaire n'a été écrit sur cet article. Nous nous réjouissons si vous êtes le premier à le faire.
 
Ecrire un commentaire

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur ! Veuillez svp saisir une adresse électronique (e-mail) valide.

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez remplir tous les champs obligatoires apparaissant en gras.
Réinitialiser
 

Des entretiens critiques

N’attendez pas pour formuler votre critique, faites-le dans les 24 heures si possible. Vous devriez réagir immédiatement après avoir constaté l’erreur. Si tel n’est pas le cas, le rapport temporel entre cette dernière et la critique s’oublie trop vite; on court en outre le risque de voir se renforcer chez le collaborateur concerné le comportement négatif observé, voire «contaminer» d’autres collaborateurs. Si possible, laissez passer une journée avant de formuler votre critique, histoire d’éviter de surréagir.

Avant de commencer votre entretien critique, vous devriez mettre par écrit les points problématiques, afin de ne rien oublier d’important le moment venu. Il peut également être utile de prendre avec vous des documents comme les instructions de sécurité ou encore le contrat de travail où les règles sont clairement stipulées et que votre collaborateur a signés lors de son engagement.

Entretien critique = entretien entre quatre yeux

Un entretien critique est toujours un entretien entre quatre yeux. Expliquez d’emblée à votre collaborateur la raison de l’entretien et décrivez concrètement le comportement que vous considérez critiquable. Il ne suffit pas de dire à votre collaborateur qu’il n’est pas très aimable avec les clients. Vous devez être concret et lui décrire par le menu ce qui s’est passé. Dites-lui: «le client a téléphoné avant-hier soir pour se plaindre de votre attitude inamicale. Vous étiez le seul au téléphone à ce moment-là. Le client a dit que vous l’aviez sans cesse contredit concernant sa réclamation.»

Des objectifs et des dates Contraignantes

Discutez d’une approche possible qui permettrait d’identifier les points faibles. Donnez à votre collaborateur la latitude nécessaire pour qu’il puisse exprimer ses idées. Le fait qu’un collaborateur n’a pas porté une attention particulière à un problème ne signifie par qu’il ne peut pas le résoudre. Convenez d’un objectif mesurable et vérifiable, par exemple: «Je n’aimerais pas voir plus d’une plainte de client par mois concernant l’amabilité du personnel. Nous allons travailler une nouvelle fois le scénario par le biais d’un jeu de rôle.» Fixez ensuite avec votre collaborateur une date à laquelle l’objectif convenu doit être atteint. Un nouvel entretien aura lieu à ce moment-là, entretien où vous parlerez du résultat. Cette nouvelle date sera l’occasion pour vous de louer les efforts de votre collaborateur ou de soulever d’autres points critiques. Selon le déroulement de l’entretien critique et la capacité de discernement affiché par votre collaborateur, il est judicieux d’énumérer les conséquences disciplinaires possibles. Il est en tout cas important que vous fixiez une convention écrite sous la forme d’un procès-verbal, que vous ferez signer à votre collaborateur avant de lui en remettre une copie.

Les points suivants vous seront utiles comme fil rouge du déroulement d’un entretien avec un collaborateur:

1. Introduction

  • Songez que la politesse et l’amabilité sont une condition fondamentale de tout entretien, et ce, indépendamment de la raison de ce dernier.
  • Allez vers le collaborateur, saluez-le et remerciez-le d’être venu.
  • Vérifiez que le collaborateur est vraiment «présent mentalement». Vous pouvez le savoir en observant son langage corporel, par exemple son regard et la manière de se tenir.
  • Etablissez d’emblée un bon contact et contribuez à faire en sorte que l’atmosphère reste ouverte et positive.

2. Présentation de la situation

  • Présentez la raison de l’entretien et le but de ce dernier
  • Décrivez comment vous entendez procéder.
  • Fixez le cadre temporel.
  • Encouragez le collaborateur à présenter sa façon de voir les choses.

3. Le point de vue du collaborateur

  • Idéalement, vous avez demandé à votre collaborateur de se préparer à l’entretien lorsque vous avez convenu de ce dernier.
  • Donnez-lui maintenant la possibilité de présenter sa façon de voir les choses.
  • Ne l’interrompez pas à ce niveau, mais relevez les points sur lesquels vous reviendrez plus tard.
  • N’hésitez pas à lui poser des questions si vous n’avez pas compris quelque chose.
  • Soyez ouvert à sa façon de voir les choses et essayez de les comprendre.

4. Votre point de vue

  • Présentez maintenant votre propre façon de voir les choses en confirmant, corrigeant ou complétant ses explications.

5. Atténuer les frustrations

  • Donnez la possibilité à votre collaborateur de donner libre cours à ses sentiments.
  • Il n’est pas absolument nécessaire de veiller ici à l’objectivité, mais acceptez que votre collaborateur mette une certaine dose d’émotion dans ses explications.
  • Ne commentez pas ces dernières.
  • Revenez au thème central de l’entretien.

6. Le traitement des points clés

  • Relevez les différences entre vos façons de voir les choses.
  • Cherchez ensemble les causes de ces différences.
  • Cherchez des solutions pour atteindre l’objectif de l’entretien.
  • Ne tergiversez pas, exprimez clairement votre opinion et prenez position.
  • Soyez flexible et prêt à changer d’avis si la tournure de l’entretien le requiert.
  • Résumez ce qui a été dit et notez les résultats intermédiaires.
  • Gardez toujours en vue l’objectif que vous avez fixé pour l’entretien.

7. Fin de l’entretien

  • Résumez encore une fois brièvement tous les points importants.
  • Convenez de résultats et mettez-les par écrit.
  • Procédez de manière constructive et réaffirmez votre confiance pour la suite de la collaboration.

A la suite de l’entretien, posez-vous les questions suivantes:

  • Quelles mesures devez-vous mettre sur pied?
  • Quels objectifs avez-vous atteint?
  • Quelles nouvelles connaissances avez-vous acquises sur vos collaborateurs et la situation?
  • A quoi devriez-vous veiller lors des futurs entretiens?
  • Vous êtes-vous comporté correctement lors de l’entretien, que feriez-vous différemment la prochaine fois?
  • Votre interlocuteur a-t-il fait preuve de capacité de discernement?

Recommandation séminaire

Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

Conduite d’entretiens difficiles

Gérer les situations et les personnalités difficiles en entretien

Prochaine date: 12. mars 2019

plus d'infos

Recommandations produits

  • Newsletter Ressources Humaines

    Newsletter Ressources Humaines

    Actualité pratique et stratégie des Ressources Humaines

    CHF 98.00

  • WEKA Modèles de lettres

    WEKA Modèles de lettres

    Des formules pragmatiques – un style résolument moderne

    Plus d’infos

  • Conduire des entretiens difficiles

    Conduire des entretiens difficiles

    Guide pratique pour les responsables du personnel et les supérieurs hiérarchiques

    Plus d’infos

Recommandations de séminaire

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

    Manager des situations délicates

    Éviter que les ennuis commencent

    Prochaine date: 11. octobre 2018

    plus d'infos

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

    Convaincre par une communication conforme aux personnalités

    Outils et techniques pour mieux comprendre, argumenter, et convaincre

    Prochaine date: 24. octobre 2018

    plus d'infos

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

    Gagner en force mentale

    Se libérer des freins qui impactent la performance

    Prochaine date: 01. octobre 2018

    plus d'infos

Nous utilisons des cookies pour améliorer continuellement notre site web. En utilisant ce site web, vous acceptez l’utilisation de cookies. Plus d’infos