Notre site web utilise des cookies et d’autres technologies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de mesurer la performance du site web et de nos mesures publicitaires. Vous trouverez plus d’informations et d’options dans notre déclaration de confidentialité.
OK
Weka Plus

Critique au travail: Bien mener des entretiens critiques

Les entretiens avec les collaborateurs sont particulièrement difficiles à gérer lorsqu’il s’agit d’entretiens critiques. Enumérer les côtés négatifs d’un collaborateur est toujours délicat et susceptible d’attiser les tensions. La clé du succès réside dans votre capacité à réagir le plus rapidement possible. Si, en tant que supérieur hiérarchique, vous abordez sans tarder les points qui doivent être corrigés, alors il s’agit d’un entretien de feedback plutôt qu’un entretien critique. Si cela ne devait pas fonctionner, alors vous seriez contraint de mener un entretien critique. Si vous suivez les règles ci-après, la critique désagréable se transformera en dialogue fructueux avec votre collaborateur.

11/04/2022 De: Matthias K. Hettl
Critique au travail

Critique au travail: Des entretiens critiques

N’attendez pas pour formuler votre critique, faites-le dans les 24 heures si possible. Vous devriez réagir immédiatement après avoir constaté l’erreur. Si tel n’est pas le cas, le rapport temporel entre cette dernière et la critique s’oublie trop vite; on court en outre le risque de voir se renforcer chez le collaborateur concerné le comportement négatif observé, voire «contaminer» d’autres collaborateurs. Si possible, laissez passer une journée avant de formuler votre critique, histoire d’éviter de surréagir.

Avant de commencer votre entretien critique, vous devriez mettre par écrit les points problématiques, afin de ne rien oublier d’important le moment venu. Il peut également être utile de prendre avec vous des documents comme les instructions de sécurité ou encore le contrat de travail où les règles sont clairement stipulées et que votre collaborateur a signés lors de son engagement.

Entretien critique = entretien entre quatre yeux

    Un entretien critique est toujours un entretien entre quatre yeux. Expliquez d’emblée à votre collaborateur la raison de l’entretien et décrivez concrètement le comportement que vous considérez critiquable. Il ne suffit pas de dire à votre collaborateur qu’il n’est pas très aimable avec les clients. Vous devez être concret et lui décrire par le menu ce qui s’est passé. Dites-lui: «le client a téléphoné avant-hier soir pour se plaindre de votre attitude inamicale. Vous étiez le seul au téléphone à ce moment-là. Le client a dit que vous l’aviez sans cesse contredit concernant sa réclamation.»

    Critique au travail: Des objectifs et des dates contraignantes

    Discutez d’une approche possible qui permettrait d’identifier les points faibles. Donnez à votre collaborateur la latitude nécessaire pour qu’il puisse exprimer ses idées. Le fait qu’un collaborateur n’a pas porté une attention particulière à un problème ne signifie par qu’il ne peut pas le résoudre. Convenez d’un objectif mesurable et vérifiable, par exemple: «Je n’aimerais pas voir plus d’une plainte de client par mois concernant l’amabilité du personnel. Nous allons travailler une nouvelle fois le scénario par le biais d’un jeu de rôle.» Fixez ensuite avec votre collaborateur une date à laquelle l’objectif convenu doit être atteint. Un nouvel entretien aura lieu à ce moment-là, entretien où vous parlerez du résultat. Cette nouvelle date sera l’occasion pour vous de louer les efforts de votre collaborateur ou de soulever d’autres points critiques. Selon le déroulement de l’entretien critique et la capacité de discernement affiché par votre collaborateur, il est judicieux d’énumérer les conséquences disciplinaires possibles. Il est en tout cas important que vous fixiez une convention écrite sous la forme d’un procès-verbal, que vous ferez signer à votre collaborateur avant de lui en remettre une copie.

      Lire la suite avec Weka+

      • Accès illimité à plus de 500 aides de travail
      • Tous les articles payants en accès illimité sur weka.ch
      • Actualisation quotidienne
      • Nouveaux articles et aides de travail hebdomadaires
      • Offres spéciales exclusives
      • Bons séminaires
      • Invitations aux webinaires en direct
      A partir de CHF 16.50 par mois S'abonner maintenant Vous avez déjà un abonnement W+ ? S'inscrire ici
      Newsletter S'abonner à W+