Notre site web utilise des cookies et d’autres technologies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de mesurer la performance du site web et de nos mesures publicitaires. Vous trouverez plus d’informations et d’options dans notre déclaration de confidentialité.
OK

Obligations du locataire: Et principes fondamentaux concernant le loyer

Les obligations du locataire peuvent être réparties selon plusieurs thèmes.

16/03/2022 De: Équipe de rédaction de WEKA
Obligations du locataire

Obligations du locataire

  • paiement du loyer et des charges (art. 257 à 257 d CO);                  
  • obligation de fournir des sûretés (art. 257 e CO);                  
  • obligations d’user de la chose avec soin et diligence, d’aviser le bailleur en cas de défauts et de tolérer les réparations et inspections de la chose louée (art. 257 f  257 h CO);                  
  • obligation de réparer les défauts de moindre importance (art. 259 CO).

Principes fondamentaux concernant le loyer

Parmi les obligations du locataire figure l’obligation de payer le loyer ; la définition légale figure à l’article 257 CO: le loyer est la rémunération due par le locataire au bailleur pour la cession de l’usage de la chose. Le montant admissible du loyer fait l’objet d’une réglementation et d’une jurisprudence détaillée. La réglementation est différenciée s’il s’agit de la fixation du du loyer initial, ou des adaptations de loyer en cours de bail (loyers échelonnés, loyers indexés, adaptations de loyer selon la méthode relative).

Obligationis du locataire et frais accessoires

Le bailleur ne peut demander le remboursement des frais accessoires que s’il en a été expressément convenu ainsi; les frais accessoires correspondent alors à la somme due pour les prestations effectives fournies par le bailleur ou un tiers en rapport avec l’usage de la chose (voir art. 257a, al. 1 CO). Selon l’article 257b CO, en font notamment partie les frais de chauffage, d’eau chaude et autres frais d’exploitation, ainsi que les contributions publiques ; à la demande du locataire, le bailleur doit lui permettre de consulter les pièces comptables y relatives. Les parties peuvent définir librement les modalités selon lesquelles les frais accessoires seront dus par le locataire ; en règle générale, cependant, les solutions les plus fréquentes en pratique sont le versement d’acomptes, ou bien les parties conviennent d’un montant forfaitaire ou encore le paiement direct (tiré de Higi, Zürcher Kommentar, N° 18 et suivants ad art. 257a à 257b CO):

  • généralement, le paiement direct est prévu dans les cas où les prestations qui correspondent aux frais accessoires au sens strict sont fournies par un tiers, notamment pour tout ce qui concerne la fourniture d’eau et d’énergie;   
  • lorsque les parties conviennent d’un montant forfaitaire, l’indemnité pour les frais accessoires est versée au bailleur, soit d’après un montant fixe pour toute la durée du bail, ou pour des périodes de location; le paiement du forfait règle les frais accessoires pour toute la période de paiement, indépendamment du fait de savoir si les frais effectifs sont plus élevés ou plus faibles;
  • lorsque les parties conviennent du versement d’acomptes, le remboursement des frais accessoires a lieu d’avance au bailleur pour une période de décompte donnée,; est alors réservé le décompte des dépenses effectives, à l’échéance de la période de calcul. Lorsque les parties ont choisi cette solution pour les frais accessoires, le bailleur a alors l’obligation de présenter un décompte détaillé des frais.
Newsletter S'abonner à W+