Notre site web utilise des cookies et d’autres technologies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de mesurer la performance du site web et de nos mesures publicitaires. Vous trouverez plus d’informations et d’options dans notre déclaration de confidentialité.
OK
Weka Plus

RH: Les Ressources Humaines ont-elles besoin de plus d'hommes?

Il s’agissait d’une question posée lors d’une procédure de consultation dans le cadre d’une étude de Master «RH et organisation». La réponse des étudiants – à 90% des étudiantes – à la question de savoir pour quelle raison elles s’intéressaient à la gestion des ressources humaines a été: «Je travaille volontiers avec les gens, je souhaite les développer et les aider».

21/11/2022 De: Marianne Grobner
RH

HR Diversity

La déception est grande si je recommande plutôt à un jeune de reprendre, dans ce cas, un poste en tant que supérieur hiérarchique en ligne dans un secteur opérationnel.

L’image que donnent les collaborateurs et les départements RH est bien connue: des gens sympathiques, amicaux et valorisants qui, en dehors des «chiffres purs et durs», veillent au bonheur et à l’autoréalisation des collaborateurs et qui conçoivent la culture de l’ensemble de l’organisation en respectant les individus. Cette image a un effet sur les personnes qui se sentent communicatives et qui bénéficient de compétences sociales. Il n’est donc pas étonnant que les postes dans les départements RH soient pourvus en priorité par des personnes de sexe féminin. Les RH exercent, du point de vue externe, une activité qui fait sens et qui est «easy». Or, la réalité des RH est toute autre.

Les «tâches fondamentales» des RH, autrement dit, celles qui sont escomptées par des supérieurs hiérarchiques comme devant être réalisées de manière fiable et rapide, sont sources de défis:

  • Recruiting: cela fait plaisir d’accepter des gens pour une poste auquel ils ont longtemps rêvé. Souvent, il faut quand même refuser d’innombrables candidates et candidats dont on a pris connaissance du parcours de vie. Ces téléphones et ces courriels, eux, ne font pas plaisir. Dans une période de manque de spécialistes, si, en dépit d’innombrables efforts, il n’est pas possible de repourvoir rapidement à un poste, tout le stress et le découragement sont l’apanage du supérieur hiérarchique dans le secteur des RH.
  • Restructurations: en cas de réorganisation, il y a toujours des gagnants et des perdants. Alors que certains font carrière, d’autres doivent trouver un nouveau poste ou un nouveau domaine d’activité qu’ils n’auraient jamais choisi sans cela. Beaucoup perdent leur emploi et, du fait de leur âge ou de leur manque de compétences, ils n’ont aucune chance de retrouver quoi que ce soit sur le marché du travail. Dans ce type de processus, les RH ont un rôle difficile à jouer, car ils doivent soutenir les objectifs de l’entreprise, décider de manière loyale, communiquer sous forme respectueuse et soutenir les individus touchés. Or les employés des RH ont peut-être engagé ces personnes, ils connaissent leurs problèmes personnels et ils doivent maintenant les accompagner dans leur licenciement. Cela peut avoir un effet émotionnel fortement sollicitant et cela ne correspond pas à l’image de «gens sympathiques que sont les RH».
  • Rétribution: ici, les RH subissent une double pression: la haute direction souhaite maintenir les charges salariales et le «Headcount» aussi bas que possible, voire les réduire. Les supérieurs hiérarchiques font pression pour avoir plus de collaborateurs et ils s’engagent de manière véhémente pour que leurs bons employés reçoivent des augmentations de salaire. Dans ce genre de situation, il faut une ligne claire et transparente en matière de structure de salaires et une situation personnelle claire.

La maîtrise professionnelle de ces tâches requiert des connaissances juridiques fondées, une compréhension des processus, de l’empathie, de la loyauté et une grande résistance au stress.

C’est seulement après ces thématiques quotidiennes souvent irritantes que viennent les autres thèmes «doux» sur lesquels de nombreux collaborateurs des RH concentrent plus volontiers leur attention: Employer Branding, conception des postes de travail, développement de la culture, développement personnel et gestion des talents, Mentoring, Coaching, etc. Il s’agit véritablement, ici, de personnes et de leur développement. Cela correspond à l’image imprégnée de douceur qui est souvent décrite comme étant la caractéristique du domaine des RH.

Lire la suite avec Weka+

  • Accès illimité à plus de 500 aides de travail
  • Tous les articles payants en accès illimité sur weka.ch
  • Actualisation quotidienne
  • Nouveaux articles et aides de travail hebdomadaires
  • Offres spéciales exclusives
  • Bons séminaires
  • Invitations aux webinaires en direct
A partir de CHF 16.50 par mois S'abonner maintenant Vous avez déjà un abonnement W+ ? S'inscrire ici
Newsletter S'abonner à W+