Notre site web utilise des cookies et d’autres technologies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de mesurer la performance du site web et de nos mesures publicitaires. Vous trouverez plus d’informations et d’options dans notre déclaration de confidentialité.
OK

Langage corporel: Comment l'interpréter?

Le langage corporel en dit bien plus que le langage verbal. Cet article vous montre des exemples de la pratique et vous donne des conseils comment interpréter les signaux corporels de votre interlocuteur.

18/01/2021 De: Rolf Rado, Sue Rado
Langage corporel

Exemple pratique

Vous vous êtes inscrit à un congrès qui promet d’être passionnant. Le premier conférencier est annoncé : c’est une sommité dans son domaine. Malgré votre enthousiasme, vous constatez après trente minutes que la conférence ne vous plaît absolument pas, bien que la matière présentée soit certainement très intéressante. Qu’est-ce qui vous a déplu, comment expliquer un jugement si négatif de votre part?

    Bon à savoir

    Objectifs du modèle

    • Mieux percevoir les signaux para-verbaux et non verbaux et savoir les interpréter
    • Influencer en soi de manière ciblée ce qui peut l’être dans le langage corporel  

    Modèle de base

    Selon A. Mehrabian, les informations que nous tirons d’une conversation ou d’une présentation proviennent:

    • à 7% des mots prononcés (contenu, verbal)
    • à 38% de la voix (ton, para-verbal)
    • à 55% du langage corporel, de l’aspect physique (non verbal)  

    Principaux éléments du modèle

    Notions de base

    • Le corps et l’esprit forment un tout ; ils s’influencent mutuellement. Ainsi, une émotion engendre automatiquement une réaction physique.
    • Chaque mouvement du corps, par la manière dont il est réalisé, transmet un message subliminal à nos semblables.
    • Il n’est pas possible de stopper ces mouvements de nos muscles.
    • Le canal verbal ne transmet que les faits purs. Le canal non verbal transmet une quantité d’autres données.
    • Le langage corporel est notre moyen de communication fondamental, dont nous ne tirons pourtant pas tout le profit possible.    

    Types de langage corporel

    On peut distinguer le langage corporel conscient et l’inconscient, quoique la frontière entre les deux soit fluctuante.

    Seule une partie très réduite du langage corporel est consciente ; le reste relève de l’inconscient.

    Nous ne sommes capables de nous concentrer que sur une seule partie de notre corps et laissons donc toutes les autres réagir de manière inconsciente.

      Les moyens d’expression essentiels

      • Gestuelle (mouvement, bras, mains)
      • Mimique (expression du visage (reflète les sentiments))
      • Regard
      • Attitude physique (reflète notre état d’âme)
      • Mouvement (façon dont nous bougeons)
      • Aspect physique (détermine la première impression, ce que dégage une personne.)

      Interpréter le langage du corps

      • Il est beaucoup plus facile d’interpréter le comportement de son interlocuteur si l’on a appris à lire le langage du corps. Il est alors plus aisé de déceler d’éventuelles divergences entre les mots prononcés et l’attitude physique. En présence de telles divergences, ce que le corps exprime est plus proche de la vérité que les mots prononcés.
      • Pour interpréter de manière fiable le langage du corps, il faut identifier plusieurs signaux. Ce n’est que lorsque plusieurs réactions concordent que l’on peut être certain de son interprétation. Il est dangereux et trompeur d’interpréter chaque mouvement et chaque regard.
      • Significations:
      Bras croisés  distance
      Tête baissée  honte, soumission, politesse
      Regard vers le bas agressivité, esprit combatif
      Port de tête droit amour-propre, personne prête à entrer en action
      Paumes des mains vers le haut réception de qqch de précieux, sincérité
      Corps penché en avant intérêt, intrépidité
      Corps penché vers l’arrière  manque d’intérêt
      Jambes serrées l’une contre l’autre   peur 

      Dans la pratique  

      Situation concrète : une conférence décevante

      Application du modèle

      • Lors de la préparation, ne travaillez pas seulement sur le contenu de la conférence, mais aussi sur votre apparence personnelle.
      • Préparez-vous mentalement et apprenez à maîtriser votre trac
      • Faites une répétition générale et demandez un feed-back à une personne compétente (l’idéal étant de vous filmer)
      • Posez bien votre voix
      • Osez faire des pauses, varier le ton de votre voix, poser des questions rhétoriques
      • Cherchez des outils susceptibles de vous aider  

      Conseils:

      1. Identifiez les signaux que vous émettez et déterminez votre potentiel d’amélioration.
      2. Soyez plus attentif au langage corporel de votre interlocuteur et utilisez ces informations pour le bien de tous.  
      Newsletter S'abonner à W+