16/12/2015

Relation à soi: Cinq pistes pour une meilleure relation à soi

Voici cinq conseils qui vous mettront sur la bonne voie pour une meilleure relation à vous-même.

De: Tania Konnerth   Imprimer Partager   Commenter  

Tania Konnerth

Tania Konnerth, diplômée en communication, auteur et coach, s'est penchée de manière intensive sur le développement personnel actif et pluridimensionnel. Son mari, Ralf Senftleben, diplômé en informatique, auteur, coach et conseiller, travaille depuis de nombreuses années dans la gestion personnelle et la gestion du temps ainsi que dans le développement personnel.

Aucun commentaire n'a été écrit sur cet article. Nous nous réjouissons si vous êtes le premier à le faire.
 
Ecrire un commentaire

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur ! Veuillez svp saisir une adresse électronique (e-mail) valide.

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez remplir tous les champs obligatoires apparaissant en gras.
Réinitialiser
 
Relation à soi

Relation à soi

Conseil no 1: Analysez régulièrement votre relation à vous-même

Nombre d’entre nous ne sont pas conscients de la rudesse dont ils font preuve envers eux-mêmes.

D’autres savent à quel point il est important de bien traiter sa petite personne, et pensent le faire. Mais les messages que nous nous envoyons à nous-mêmes sont la plupart du temps inconscients. C’est pourquoi il vaut vraiment la peine de s’y pencher de plus près.

Commencez dès maintenant votre introspection: plusieurs fois par jour, cessez vos activités (vous pouvez mettre un réveil qui sonnera à chaque heure afin de vous rappeler vos rendez-vous avec vous-même) et demandez-vous:

  • Que suis-je en train de penser à mon propos en ce moment précis?
  • Quel message suis-je en train de me transmettre à moi-même?
  • Suis-je en train de me faire du bien ou plutôt de m’infliger un traitement qui ne me fait que du mal?
  • Comment suis-je en train de me traiter moi-même?
  • Et comment pourrais-je me réserver un traitement bien plus bienveillant?

Afin de percevoir encore mieux la manière dont vous agissez avec vous-même, vous pouvez vous demander de temps en temps si vous feriez à un très bon ami ce que vous êtes à ce moment-là en train de faire à vous-même.

Conseil no 2: Apprenez à mieux vous connaître et vous comprendre

Ce conseil est étroitement lié au premier point: apprenez à mieux vous connaître, car mieux on se comprend soi-même et mieux on peut répondre à ses propres besoins.

Lorsque nous nous lions d’amitié avec une personne ou nous engageons dans une nouvelle relation, nous investissons beaucoup de temps et d’énergie à vraiment faire la connaissance de l’autre. Il en découle une grande proximité et une base commune. Nous connaissons alors les points forts et les points faibles de l’autre, ce qui nous permet de beaucoup mieux comprendre son comportement.

Il en va exactement de même avec notre propre personne!

  • Pensez-vous bien vous connaître vous-même?
  • Etes-vous capable par exemple d’évaluer de manière réaliste vos points forts?
  • Savez-vous ce qui vous caractérise?
  • Savez-vous ce que les autres admirent en vous?
  • Et connaissez-vous vos points faibles?
  • Savez-vous de quoi vous avez besoin pour être heureux?
  • Ou ce que vous attendez vraiment de la vie?

Toutes ces questions, et de nombreuses autres encore, concernent le vaste champ de la connaissance de soi.

Il n’est pas toujours facile, admettons-le, de se pencher sur soi-même. Mais cela en vaut infiniment la peine. Si nous commençons à mieux nous comprendre, il nous sera bien plus facile d’agir de manière bienveillante envers nous-mêmes. Nous comprenons alors pourquoi il nous arrive de nous comporter de manière stupide, et ne nous méprisons plus pour cela, et nous ne nous en voulons pas. Nous pouvons faire preuve de compréhension envers nous-mêmes, ce qui nous donne la force de changer si nécessaire.

Se connaître soi-même, c’est:

  • Prendre conscience de nos réactions dans différentes situations et surtout comprendre le pourquoi de ces réactions.
  • Identifier nos types de comportement et comprendre pourquoi nous recourons à eux.
  • Identifier ce dont nous avons besoin, savoir ce qui nous fait du bien.
  • Identifier ce qui ne nous fait pas du bien et dans quelles situations nous devons particulièrement veiller à notre propre bien.

Tout cela vous aide à mieux prendre soin de vous-même.

Conseil no 3: Soyez indulgent envers vous-même

La pierre angulaire d’une bonne relation à soi-même est d’apprendre à être indulgent. Nous faisons souvent preuve d’une incroyable sévérité avec nous-mêmes. Alors que nous sommes capables de tout pardonner et passer aux autres, nous nous injurions ou nous en voulons à la moindre erreur. Et nous nous envoyons de tels messages en permanence. Il est réellement effrayant de constater le nombre de personnes qui, en pensées, ne font que s’invectiver et se rabaisser.

La personne qui passe ses journées à se dire «Je ne suis bon à rien» ou «Quelle idiote, tu t’es de nouveau trompée», ne doit pas s’étonner si elle a l’estime de soi dans les talons et ne parvient jamais à se motiver. Observez ce que vous dites à vous-même. Vous serez peut-être choqué de voir à quel point vos propos sont peu aimables.

Mais pourquoi donc? Pensons-nous nous améliorer ainsi? Croyons-nous nous prendre en main et éviter des erreurs?

Mon expérience me dit que les personnes qui sont très sévères avec elles-mêmes réduisent de beaucoup leur qualité de vie. Car, de même que nous pouvons craindre les autres, nous pouvons tout aussi bien en arriver à nous craindre nous-mêmes. Pensez à des enfants auxquels des parents exagérément sévères ne donnent pas de vraie chance de les satisfaire: ils seront paralysés de peur. Si vous vous mettez à rabaisser toutes vos actions par vos commentaires, tel un parent trop sévère, vous aurez de moins en moins de courage et d’énergie pour vous lancer dans des projets.

Les personnes qui apprennent à être plus indulgentes envers elles-mêmes et s’encouragent au lieu de s’invectiver, gagnent énormément en motivation. De la même façon que cela nous fait du bien lorsque d’autres croient en nous, cela nous fait aussi du bien lorsque nous nous adressons gentiment à nous-mêmes et évitons d’enfoncer le couteau dans la plaie en cas d’erreur.

Permettez-vous de faire des erreurs: elles font partie de la vie. Il est même indispensable d’en commettre en quantité pour apprendre. Prenez mentalement note de vos fautes et tirez-en les enseignements. Dites-vous que vous donnez toujours le meilleur de vous-même. Vous ne feriez que gaspillez votre énergie en vous rabaissant.

Conseil no 4: Laissez-vous en paix de temps en temps

Les personnes très soucieuses de leur développement personnel sont susceptibles d’exagérer dans leur travail sur elles-mêmes. Est-ce parfois votre cas?

  • Avez-vous tendance à constamment vous analyser?
  • Lisez-vous de nombreux ouvrages censés vous améliorer (vous rendre plus efficient, plus sportif, ou améliorer votre estime de soi, augmenter vos chances de réussite ou autre)?
  • Trouvez-vous toujours quelque chose que vous aimeriez changer en vous?

Si vous vous reconnaissez dans ces traits, ce conseil est particulièrement important pour vous: être bon avec soi-même signifie aussi se laisser en paix de temps en temps.

Personne ne vous oblige à travailler constamment sur vous. Vous êtes bien tel que vous êtes, quoi que vous trouviez encore à améliorer. Permettez-vous régulièrement en toute conscience de vous adonner à ces instants qui ressourcent: repos, détente, moments de tranquillité et de récupération.

Conseil no 5: Veillez sur vous-même

Il est aussi très important de mettre des limites aux autres. Etre bienveillant envers soi-même et respecter ses besoins, cela peut également consister à le signifier aux autres lorsqu’ils dépassent les bornes ou que leur comportement n’est pas acceptable.

Imaginons que vous traversez une phase difficile à votre poste de travail. Votre collègue fait tout pour se débarrasser de vous et vous devez avoir des trésors d’imagination pour éviter que votre chef ne se fasse une mauvaise opinion de vous. Si, une fois de retour chez vous, votre partenaire se permet de plaisanter sur la mauvaise tournure que prend votre carrière, à vous de lui expliquer que ses propos ne sont ni aidants ni bienvenus. Dites-lui clairement ce qui vous aiderait et ce qui ne fait qu’empirer la situation. Vous lui donnerez ainsi une chance de faire quelque chose pour vous et, bien plus important encore, vous respecterez ainsi vos besoins.

Veiller sur soi-même et se respecter veut aussi dire s’en tenir à ses propres valeurs et ne participer à rien qui aille à l’encontre de sa nature. L’ouverture et la tolérance sont de belles qualités, mais il est aussi important de rester fidèle à soi-même.

Nous espérons que ces réflexions et suggestions vous aideront à mieux vous aimer et à avoir une meilleure relation à vous-même. Vous le valez bien!

Recommandations produits

  • La force mentale

    La force mentale

    Réussir, ça commence dans la tête!

    CHF 38.00

  • Gestion de soi Smart Book

    Gestion de soi Smart Book

    Comment être plus efficace et affirmer sa force mentale tout en prenant soin de soi

    Plus d'infos

  • Gestion du stress

    Gestion du stress

    Stratégie de maîtrise du stress

    Plus d'infos

Recommandation séminaire

Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

Gestion de soi

Développer son potentiel en maîtrisant son image

Prochaine date: 26. avril 2017

plus d'infos