Notre site web utilise des cookies et d’autres technologies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de mesurer la performance du site web et de nos mesures publicitaires. Vous trouverez plus d’informations et d’options dans notre déclaration de confidentialité.
OK
Weka Plus

Soft skills: L’importance des soft skills

Tous les cadres qui sont techniquement au point, qui ont des idées créatives et qui atteignent leurs objectifs ne sont pas faits pour as-sumer la responsabilité d’une équipe de collaborateurs. Ce ne sont pas seulement les «hard skills» de la compétence technique qui sont importants. Les «soft skills» permettent eux aussi de réussir.

21/02/2022
Soft skills

Soft skills au travail

Des traits de caractère comme l’arrogance ou le manque d’empathie ne permettent souvent pas de mettre en place une gestion efficace des collaborateurs. Un tel comportement problématique touche également des cadres de haut niveau.

Exemple pratique: Arrogance et indépendance

Dr Schubert, chef de département chez un constructeur d’installations renom-mé, avait une sensation de malaise. Il craignait que l’entretien avec son chef ne soit désagréable. Ce qui fut exacte-ment le cas. Mais le même Schubert n’aurait jamais imaginé que son chef voulait se passer de ses services et de séparer de lui. Et qui plus est avec effet immédiat. Les motifs invoqués par son chef lui portèrent un coup supplémentaire. Ce dernier lui dit en effet que le style de gestion de son cadre n’était plus acceptable et qu’il ne pouvait plus être toléré. Les collaborateurs et les col-lègues le percevaient comme une per-sonne sans contrôle, voire agressive. Ils s’étaient plaints à plusieurs reprises de son comportement colérique et consi-déraient qu’il avait un style despotique. Ces reproches le bouleversèrent et il se retrouva k.o.

Les noms des cadres et de toutes les personnes mentionnées ci-après ont été modifiés. Ce cas n’en est pas moins véridique. Il vient de ma pratique du coaching et n’est pas du tout un cas isolé. Selon des études menées par le Center for Creative Leadership, un centre de formation international pour les cadres, près des deux tiers des managers des nations industrielles oc-cidentales connaissent une crise similaire au cours de leur carrière. Dans le meilleur des cas, le plus souvent dans de grandes entreprises, ils sont simple-ment réprimandés, mais aussi rabais-sés dans la hiérarchie, ce qui se traduit par une perte de pouvoir et d’influence, voire carrément privés de leur emploi.

 

Lire la suite avec Weka+

  • Accès illimité à plus de 500 aides de travail
  • Tous les articles payants en accès illimité sur weka.ch
  • Actualisation quotidienne
  • Nouveaux articles et aides de travail hebdomadaires
  • Offres spéciales exclusives
  • Bons séminaires
  • Invitations aux webinaires en direct
A partir de CHF 16.50 par mois S'abonner maintenant Vous avez déjà un abonnement W+ ? S'inscrire ici
Newsletter S'abonner à W+