27/06/2014

Comptes annuels: Comment optimiser leurs élaborations

La clôture des comptes annuels au sein de la comptabilité est un processus requérant une attention renforcée dans de nombreuses entreprises.

De: Daniel Cerf   Imprimer Partager   Commenter  

Daniel Cerf

Daniel Cerf publie différents ouvrages destinés aux praticiens dans la fonction RH, anime des conférences et formations, et conduit des activités de conseil en Management et Organisation RH dans le cadre de la société DC Management, créée et développée depuis 2004. Au bénéfice d’une riche expérience de praticien à tous les niveaux de responsabilités dans la fonction RH jusqu’à celui de DRH dans de très grands environnements, Daniel Cerf met son expérience, son savoir et des outils de gestion RH qu’il a développés au service des entreprises.

Aucun commentaire n'a été écrit sur cet article. Nous nous réjouissons si vous êtes le premier à le faire.
 
Ecrire un commentaire

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur ! Veuillez svp saisir une adresse électronique (e-mail) valide.

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez remplir tous les champs obligatoires apparaissant en gras.
Réinitialiser
 
Comptes annuels

Comptes annuels

L’organisation et l’optimisation de processus commerciaux se trouvent au centre de la gestion de processus. L’objectif est ainsi d’orienter les procédures de travail essentielles selon les clients internes et/ou externes, et d’atteindre des améliorations en termes de coûts, temps et qualité des procédures existantes.

L’objectif de nombreuses entreprises ici est d’obtenir des comptes et rapports rapidement et de garantir à la fois une qualité élevée des données, ce que l’on désigne par l’expression «Fast Close». La façon dont l’élaboration des comptes et rapports peut être optimisée au sein de la «Financial Supply Chain» (chaîne d’approvisionnement financière) doit être étudiée par la suite, principalement en regard de sa durée.

Clôture des comptes annuels – Contexte

L’engagement pour une élaboration accélérée des rapports est surtout soutenu dans les entreprises cotées en bourse, dans l’attente qu’une plus grande transparence et une élaboration à jour de rapports financiers influencent positivement, surtout en période d’instabilité, la confiance des différents groupes visés (stakeholders), ce qui peut entraîner à nouveau des avantages pour l’entreprise. Puisque les bourses souffrent considérablement de la crise des marchés financiers à l’échelle mondiale, cette préoccupation est plus actuelle que jamais, et correspond par ailleurs au souhait de nombreux directeurs financiers d’obtenir une mise à disposition rapide des informations par le service de comptabilité interne.

Outre les moteurs externes d’une optimisation des comptes et rapports annuels, il existe des motifs internes dignes d’être mentionnés, associés régulièrement à la résolution de faiblesses des processus : temps d’attente et d’arrêt inappropriés pour des justifications ou étapes de processus, changements de support dans les procédures de travail (par ex. saisie manuelle de listes dans un logiciel), travaux doubles et responsabilités obscures ainsi que changements inutiles d’employés. Il n’est pas rare de découvrir ces faiblesses de processus au cours d’une analyse des activités dans le cadre de l’élaboration de comptes et de rapports. L’objectif de l’optimisation de cette processus est ainsi d’éliminer des activités inefficaces et n’apportant aucune valeur ajoutée, pour obtenir de cette façon et à long terme une diminution des coûts sans baisse de la qualité.

Clôture des comptes annuels – Exigences

Dans le cadre des obligations juridiques, il existe différents délais légaux pour l’élaboration et la publication des comptes annuels et des comptes de groupes de sociétés par action. Ceux-ci peuvent varier selon les différentes normes en fonction du droit des sociétés, de la comptabilité et de la bourse. La plus grande impression des Etats-Unis s’arrête ainsi, où la Securities Exchange Commission (SEC) a défini de loin la plus courte obligation de publication pour les entreprises cotées à la bourse de New York (NYSE).

Clôture des comptes annuels – Procédure

Fast Close est l’hyperonyme de toutes les méthodes orientées sur une élaboration rapide ou au moins accélérée des comptes annuels. Le terme provient des USA et reflète la signification dominante locale (et des normes internationales de comptabilité (IAS)) des informations relatives aux décisions, c.-à-d. que les informations des comptes doivent être non seulement fiables de par leur contenu, mais aussi actuelles, afin de pouvoir transmettre aux lecteurs des données valables. Les comptes normaux ne peuvent pas satisfaire précisément à cette exigence, car leurs données ne correspondent plus à une décision au bout d’un an et sont déjà obsolètes. Dans les procédures d’internationalisation, les débats sur le Fast Close touchent de plus en plus la Suisse et concernent particulièrement les entreprises clôturant de toute façon leurs comptes annuels selon des règles internationales.

La réalisation d’une procédure Fast Close ou l’optimisation de l’élaboration de comptes annuels ou de groupes nécessitent le lancement d’un projet permettant par la suite d’identifier les impasses essentielles et les activités chronophages aussi bien à l’échelle de l’entreprise que du groupe. Il s’agit ensuite d’éclaircir, sur la base des résultats, l’unification des structures de données, l’engagement du personnel et le soutien du système dans tous les travaux de comptes et de rapports, qui présentent souvent des défauts dans la réorganisation de la planification, le contrôle et la coordination des procédures de comptes.

La réalisation d’un «Fast Close» a pour condition exclusive une répartition égale des activités nécessaires à l’élaboration de comptes et rapports sur la totalité de l’exercice financier. Ceci requiert par exemple l’application de méthodes de bilan et d’analyse plus rapides, dans la mesure où celles-ci sont conformes avec les dispositions du Code des obligations et les principes ordinaires de comptabilité. Ainsi, l’objectif de réduire autant que possible les dépenses liées au travail et les délais requis par la clôture peut être atteint par une saisie en cours d’année des données nécessaires pour l’évaluation des provisions (quantité de production, cas de garantie, conflits juridiques), une transmission simplifiée des frais de production à l’aide de frais standard, ou une transmission continue du besoin de rectification des valeurs auprès des débiteurs. Ceci permet d’obtenir une analyse financière des provisions déjà en amont des travaux sur les comptes. Certains types de provisions peuvent être déjà établis plusieurs semaines avant la date de clôture des comptes. Ceci concerne particulièrement les provisions n’apportant plus aucun résultat jusqu’à la date de clôture.

En bref, il est possible de dire que la clôture des comptes en Fast Close n’est pas fondamentalement différente d’une clôture des comptes annuels «normale»; toutes les recommandations légales applicables restent en vigueur sans modifications. Les étapes de travail individuelles menant au résultat sont toutefois accélérées. Les principes applicables sont donc les suivants:

  • le report de l’acquisition des données longtemps avant le jour de clôture des comptes annuels,
  • le raccourcissement des canaux d’informations internes à l’entreprise et des processus décisionnels, ainsi que
  • la simplification des méthodes de bilan et d’évaluation.

Le défi principal du Fast Close en est l’organisation, et notamment l’organisation des procédures. Le mode de pensée «productivité» est ici transféré à la comptabilité. Les procédés centraux d’une élaboration accélérée comptent entre autres:

  • Réconciliation régulière des comptes, surtout au sein des grands groupes, afin que le solde de clôture puisse être atteint plus rapidement,
  • Application d’ordres d’utilisation,
  • Adaptation de contrats à durée déterminée notamment pour les assurances, employés ou pour l’entretien, afin d’éviter au maximum la réservation de comptes de régularisation,
  • Transmission continue du besoin de rectification des valeurs notamment auprès des débiteurs,
  • Transfert de l’inventaire dans l’exercice financier en cours,
  • Réalisation d’un inventaire permanent,
  • Réalisation d’inventaires par échantillons, et
  • Application conséquente de procédures électroniques, afin de pouvoir consulter les informations requises à tout moment.

Clôture des comptes annuels – Résumé

Avec la croissance de l’internationalisation, les destinataires des informations ne requièrent pas seulement des données fiables, mais aussi actuelles. La mise à disposition anticipée de données pertinentes concernant l’entreprise est un avantage concurrentiel. La direction peut ensuite réagir rapidement aux évolutions et les investisseurs obtiennent des informations à jour. La condition de la réussite d’un Fast Close est un changement de culture dans l’établissement des comptes. Il s’agit ici d’un processus d’amélioration continu et étalé sur plusieurs années, reposant principalement sur une réorganisation de l’entreprise et des procédures.

Recommandation séminaire

Workshop pratique, 1 jour, Hôtel Alpha-Palmiers, Lausanne

Workshop Mise en pratique du nouveau droit comptable suisse

Résoudre correctement les questions de bilan

Dans ce Workshop vous traitez et résoudrez des exercices et des questions comptables pratiques en lien avec le nouveau droit comptable. Profitez des conseils pratiques que vous recevriez!

Prochaine date: 01. juin 2017

plus d'infos