30/03/2015

Réduction des coûts: Les huit erreurs fatales

En tant que chef d’entreprise, mais aussi que cadre, vous n’échappez pas à une tâche ingrate: la réduction des coûts.

Commenter   Partager   Imprimer

Aucun commentaire n'a été écrit sur cet article. Nous nous réjouissons si vous êtes le premier à le faire.
 
Ecrire un commentaire

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur ! Veuillez svp saisir une adresse électronique (e-mail) valide.

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez remplir tous les champs obligatoires apparaissant en gras.
Réinitialiser
 
Réduction des coûts

Réduction des coûts

Lorsque vous en parlez avec vos responsables de secteur, l’opposition se fait vite sentir. Tous sont certes d’accord avec vous sur la nécessité de faire des économies, mais pas dans leur domaine!

Que faire? Faut-il opter pour la coupe linéaire, c’est-à-dire diminuer de 10% par exemple le budget de chaque secteur? Ou mieux vaut-il décider selon les cas, et diminuer les frais de publicité de 50%, et ceux de développement de produit de 70%?

En agissant de la sorte, vous pourrez certes afficher des résultats impressionnants à court terme, mais c’est bien la pire manière de limiter les coûts. Nous allons vous montrer comment le faire de manière à obtenir de bons résultats à long terme.

Il n’est pas rare de voir des économies se transformer en gouffre financier: à court terme, les coûts diminuent effectivement, mais à moyen et à long terme, la soi-disant économie se paie bien cher.

Vous ne pouvez pas vous permettre de saper la base de votre succès

Respectez les règles suivantes, elles vous éviteront des répercussions négatives imprévisibles:

Ne vous laissez pas tenter par la facilité

On commet souvent l’erreur de rechercher des potentiels d’économie dans les domaines qui font le moins mal: les frais de publicité ou les coûts de formation des collaborateurs par exemple. Il est en effet en général possible de couper à court terme dans ces domaines, et l’on fait vite bonne figure dans les résultats de l’entreprise. Le réveil est pourtant rude lorsque les ventes diminuent et que les coûts de réclamation prennent l’ascenseur en raison de la mauvaise qualité du conseil.

Examinez tous les coûts

Lorsque des collaborateurs profitent certes de possibilités de transport bon marché, mais que cela les oblige à faire encore plus d’heures supplémentaires et à vous présenter des notes de frais, le jeu en vaut-il vraiment la chandelle? Il vaudrait mieux établir un scénario pour comprendre l’influence que les mesures d’économie peuvent exercer sur les conditions-cadres. Ce n’est qu’ainsi que vous pourrez prendre en compte correctement les conséquences sur les coûts au final.

Prenez des mesures d’économie proportionnées

Il faut certes ne pas perdre des yeux les petites dépenses, mais avec mesure: il ne vaut pas la peine de faire perdre du temps à vos collaborateurs en contrôles et en administration pour économiser trois sous au final.

Fixez des objectifs de réduction des coûts réalistes

Donnez à vos collaborateurs des objectifs d’économie qu’ils ne pourront jamais atteindre non seulement n’a pas de sens, mais peut également se révéler dangereux. Dans le meilleur des cas, personne ne vous prend vraiment au sérieux, et dans le pire des cas, vous démotivez pour un bon moment vos collaborateurs.

Evitez les trucs comptables

On l’oublie souvent lorsque l’on débat de la ventilation des frais généraux, comme les dépenses pour les locaux ou la maintenance informatique: s’il est louable de ventiler correctement les coûts, et que cela peut aussi inciter à l’économie, changer la répartition des frais ne fait pas économiser un seul centime.

Jetez un œil critique sur les résultats de réduction des coûts

Certaines réductions de coûts annoncées triomphalement n’en sont pas lorsqu’on les examine de plus près. Certes, une diminution du stock nous permet de réduire nos coûts à court terme, mais l’effet n’est que passager: il faudra bien à nouveau reconstituer ses stocks tôt ou tard.

Ne confondez pas investissements et coûts

Ce n’est que lors de leur amortissement que les investissements deviennent des coûts. C’est pourquoi il ne faudrait pas les examiner dans le cadre d’un programme de réduction des coûts, mais les soumettre à un controlling des investissements.

N’économisez pas dans votre cœur de métier

Ne touchez surtout pas à ce que votre entreprise fait mieux que les autres: cela constitue votre cœur de métier. Ce peut être le savoir-faire dans le développement de produit, une production particulièrement bien organisée ou une équipe de vente extraordinairement expérimentée. Gardez-vous bien d’affaiblir cette spécialité en lui faisant subir des mesures d’économie ou en l’externalisant.

Cinq conseils pour une réduction des coûts durable

Pour être concurrentiel et le rester, il faut réduire durablement ses coûts. Et pour réduire ses coûts, il faut passer régulièrement en revue ses frais, et les optimiser si nécessaire.

Garder des coûts fixes modestes

Si l’on veut limiter les coûts fixes d’une entreprise, il vaut la peine de remettre en question les processus internes et de les optimaliser.

Optimaliser les processus de réalisation des prestations et réduction des coûts de production

Pour y parvenir, il faut examiner tous les domaines de réalisation de prestations de l’entreprise – de la direction au processus de production.

Optimaliser les achats

La collaboration avec les fournisseurs doit être réexaminée afin de trouver de nouvelles possibilités d’acquisition et de nouveaux débouchés.

Examiner les possibilités d’externalisation

La spécialisation toujours plus importante pousse de nombreuses entreprises à confier certains domaines à des firmes spécialisées plus à même de fournir la même prestation, et à meilleur prix.

Délocaliser la production

Il ne faut pas non plus oublier la possibilité de délocaliser la production dans des lieux moins chers.

Recommandation séminaire

Workshop pratique, 1 jour, Hôtel Alpha-Palmiers, Lausanne

Workshop Mise en pratique du nouveau droit comptable suisse

Résoudre correctement les questions de bilan

Dans ce Workshop vous traitez et résoudrez des exercices et des questions comptables pratiques en lien avec le nouveau droit comptable. Profitez des conseils pratiques que vous recevriez!

Prochaine date: 09. novembre 2017

plus d'infos

Recommandations produits

  • Le nouveau droit comptable suisse

    Le nouveau droit comptable suisse

    Découvrez les nouveautés pour les PME et ce qui ne change pas.

    CHF 78.00

  • Carnet de bord des RH

    Carnet de bord des RH

    Devenez incollable sur les ressources humaines

    Plus d'infos

  • WEKA Modèles de contrats en ligne

    WEKA Modèles de contrats en ligne

    Gagnez en assurance avec des modèles adaptés à vos besoins.

    Plus d'infos