Notre site web utilise des cookies et d’autres technologies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de mesurer la performance du site web et de nos mesures publicitaires. Vous trouverez plus d’informations et d’options dans notre déclaration de confidentialité.
OK

Réduction des frais de personnel: Eviter les licenciements

Avant de réduire les effectifs, il faut vérifier s’il n’existe pas d’autre solution permettant de garantir la survie de l’entreprise. Les licenciements peuvent être évités par des mesures douces via une réduction des frais de personnel.

27/02/2020 De: Regula Mäder Steiner
Réduction des frais de personnel

Mesures en relation directe et indirecte avec les effectifs

Tous les jours ou presque, la presse se fait l’écho d’entreprises qui doivent procéder à une réunion drastique de leurs effectifs. Mais les licenciements ne constituent pas la seule solution pour garantir la survie de l’entreprise. Dans l’accompagnement des entreprises, nous considérons toujours en premier lieu quelles sont les mesures qui offrent encore du potentiel en dehors de la réduction des effectifs et qui peuvent être prises rapidement. Voici quelques propositions de réduction des coûts qui peuvent être utilisées dans différentes entreprises de secteurs variés et qui ont été éprouvées dans la pratique. Il est clair que ces mesures ne suffiront pas, en situation de crise, et qu’une réduction des effectifs sera parfois nécessaire en fonction de la situation.

Mesures en relation directe avec les effectifs

1. Utilisation de la rotation naturelle

Cette mesure requiert un certain temps de préparation. Elle sera surtout utilisée en appui si les profils de poste sont modifiés de manière structurelle. De nos jours, on ne parle plus d’un arrêt général, mais d’un arrêt qualifié des engagements. Autrement dit, on vérifiera précisément quels postes sont importants pour quelle poursuite réussie de l’entreprise. Ces vacances seront alors repourvues. La condition préalable à cette mesure est que l’entreprise connaisse ses ratios du personnel sous forme générale, mais surtout la rotation (rotation brute et rotation nette) sur un long intervalle de temps. Il est recommandé de prévoir la rotation du personnel sur les douze prochains mois et d’être plutôt prudent dans sa mesure.

2. Réduction et contrôle du budget des collaborateurs externes

Dans les grandes entreprises, il est usuel de faire appel à des collaborateurs externes. Il est recommandé de considérer plus en détail cette catégorie de personnel. Les frais cumulés dans une entreprise pour rémunérer les collaborateurs externes sont incroyablement élevés. Ces coûts peuvent être rapidement réduits et ils exercent déjà un effet sur le budget au bout de trois mois. Parfois, il est difficile d’obtenir ces chiffres étant donné que des principes créatifs sont utilisés pour que ces frais n’apparaissent pas en tant que frais du personnel.

Mesures en relation indirecte avec les effectifs

1. Réduction générale des salaires

Cette mesure implique le respect du délai de résiliation. Ici aussi, comme dans la réduction du degré d’occupation, un licenciement pour changement est opéré dans les faits et un nouveau contrat en découle. Cette mesure n’est pas recommandée dans tous les cas, elle est de plus en plus conditionnée par les conditions économiques actuelles et par la délocalisation des places de travail dans les pays limitrophes. La main-d’œuvre doit se voir présenter des perspectives d’augmentation à l’ancien niveau de salaire dès que l’entreprise ira mieux.

2. Réduction de la partie variable de salaire

Le fait que la partie variable de salaire doive être réduite ou même supprimée dans des périodes difficiles est logique. Il est recommandé d’informer les collaborateurs sous forme franche de la situation de l’entreprise de sorte que chacun puisse être en mesure de comprendre et de soutenir la procédure. Soutenu par une réduction communiquée des salaires des dirigeants, le sérieux de la situation sera compris et chacun aura conscience de son obligation de s’acquitter de sa part pour assurer la survie de l’entreprise.

Newsletter S'abonner à W+