Notre site web utilise des cookies et d’autres technologies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de mesurer la performance du site web et de nos mesures publicitaires. Vous trouverez plus d’informations et d’options dans notre déclaration de confidentialité.
OK
Weka Plus

Annonces d'emploi: Comment rédiger une bonne annonce d’emploi

La première impression compte: l’annonce d’emploi est le premier point de contact du/de la candidat/e avec votre entreprise. Vous apprendrez ici comment transformer vos annonces d’emploi en un joli ensemble d’informations, formulés de manière compréhensible et riche — et créer d’emblée un attrait crédible pour le candidat.

15/11/2022 De: Natalie Gyöngyösi
Annonces d'emploi

L’image

First things first! L’Eye Catcher a pour mission d’attirer l’attention du lecteur sur vos annonces d'emploi, il doit donc être placé au début. Utilisez une image expressive pour attirer l’attention. Aussi absurde que semble cette phrase, elle n’en est pas moins vraie: une image en dit plus que mille mots – soyez conscient que l’image sert de vitrine à votre culture d’entreprise. Au lieu d’une image prise dans une base de données spécifique (comme ici), choisissez une photo non-retouchée d’un collaborateur qui correspond au profil recherché. De cette manière, vous projetez un visage authentique d’identification. Il ne doit pas s’agir d’un top-modèle avec un sourire de publicité pour du dentifrice – à moins bien sûr que vous ne recrutiez pour une agence de mannequins ou un cabinet dentaire – mais d’un visage sympathique avec un rayonnement intelligent dans une atmosphère de travail attrayante qui représente avec fierté son employeur. Créez un univers visuel dans lequel le bon candidat se sentira invité, car il se reconnaîtra dans ce qu’il voit.

    Le langage

    Écrivez de manière compréhensible et évitez le jargon d’entreprise. Évitez les mots vides de sens ou les termes à la mode comme flexible, dynamique ou capable de travailler en équipe. Et ne bombardez pas le candidat de mots étrangers! Il ne vous considérera pas comme plus intelligent parce que vous n’utilisez pas les termes courants en anglais. Vous pouvez également vous démarquer de la concurrence en renonçant à des formulations publicitaires. Il n’est pas recommandé de vanter de ses mérites. Tenez-vous-en aux faits et faites preuve d’authenticité et de modestie. Vous gagnerez ainsi en crédibilité.

    Mise en page et design

    Votre service de marketing et de communication ne vous fournit pas seulement des photos de haute qualité et sans faille en matière de protection des données, mais aussi les bons logos et les bonnes polices de caractères. C’est également un bon interlocuteur pour mettre en place des modèles d’annonces conformes aux normes CI/CD.

    Pour les «tâches», les «exigences» et le «nous offrons», le mieux est d’énumérer cinq points mesurables ou aussi concrets que possible. Notez bien: cinq. Pas cinq cents. Des énumérations courtes et concises rendent le texte non seulement plus agréable à lire, mais aussi plus clair et visuellement plus attrayant. Dans l’idéal, cela permet au lecteur de lire, de comprendre et de retenir les informations.

    Titre du poste

    Le titre du poste est décisif. Choisissez un terme courant et facile à trouver dans les moteurs de recherche. Ici aussi, pas de terminologie interne (langage de l’entreprise). L’intitulé de poste doit être celui que les demandeurs d’emploi taperaient euxmêmes dans la barre de recherche. Pour cela, vérifiez comment votre public cible se nomme sur LinkedIn ainsi que ce que font vos concurrents. Sur Google Trends, vous pouvez comparer quels sont les titres d’emploi les plus courants dans quelle région et s’ils ont plutôt du sens en allemand ou en anglais – mot-clé: optimisation des moteurs de recherche (SEO). Pour être correct du point de vue du genre et ne froisser personne, vous pouvez choisir un titre de poste au masculin et ajouter (m/f/d) pour «masculin, féminin, divers». Si nécessaire, indiquez également la région géographique.

      Lire la suite avec Weka+

      • Accès illimité à plus de 500 aides de travail
      • Tous les articles payants en accès illimité sur weka.ch
      • Actualisation quotidienne
      • Nouveaux articles et aides de travail hebdomadaires
      • Offres spéciales exclusives
      • Bons séminaires
      • Invitations aux webinaires en direct
      A partir de CHF 16.50 par mois S'abonner maintenant Vous avez déjà un abonnement W+ ? S'inscrire ici
      Newsletter S'abonner à W+