Notre site web utilise des cookies et d’autres technologies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de mesurer la performance du site web et de nos mesures publicitaires. Vous trouverez plus d’informations et d’options dans notre déclaration de confidentialité.
OK
Weka Plus

Autogestion: Comment renforcer sa propre résilience

Le renforcement de nos aptitudes en autogestion constitue toujours un développement de notre résilience. Les deux propriétés influent positivement l’une sur l’autre et se renforcent par un jeu d’échange.

25/09/2021 De: Silke Weinig
Autogestion

Qu'est-ce que c'est la résilience?

A l’origine, le concept a été utilisé en physique et se référait aux corps élastiques qui, sous une pression extrême, ne se brisaient pas, mais reprenaient leur ancienne forme une fois la déformation terminée. Outre la psychologie et la physique, d’autres disciplines connaissent également le concept de résilience – par exemple les sciences de l’ingénieur, l’économie ou les sciences sociales. En dépit de considérations en partie différentes, la définition de base reste la même partout: elle décrit la tolérance d’un système face à une perturbation.

La résilience aujourd'hui dans l'autogestion

La complexité croissante, une plus forte densité de travail, un rythme plus rapide – les sollicitations de notre vie quotidienne ne touchent pas seulement la vie professionnelle, elles ont également un impact sur notre vie privée. Chaque individu traverse des périodes fastes et néfastes. Mais pour quelle raison certaines personnes sortentelles plus fortes d’une crise et pour quelle raison d’autres s’y brisent? Les réponses à cette question constituent la base de la recherche sur la résilience en général et dans le contexte de l'autogestion. Par résilience, on entend la capacité à maîtriser les crises en faisant appel à des ressources personnelles et sociales et à les utiliser comme base à des développements.

Les sept piliers de la résilience

  • Contrôle des émotions: les sentiments sont les pilotes de notre comportement, toutefois, je ne suis pas esclave de mes émotions
  • Contrôle des impulsions: un comportement contrôlé et désiré au lieu de routines de stress incontrôlées et indésirables
  • Analyse causale: développer des solutions sur la base de réfl exions sur soi-même et de compréhension des causes et des relations
  • Optimisme: croyance à la possibilité d’un résultat positif en gardant toutefois une vision réaliste
  • Auto-effi cacité: savoir que l’on est capable d’agir au lieu de prendre une attitude de victime
  • Concentration sur l’objectif: suivre des objectifs autodéterminés, vivre pour que cela ait du sens
  • Empathie: compréhension de ce que ressentent les autres et capacité de changer de perspective, voilà ce qui permet d’étendre ses réseaux personnels

Lire la suite avec Weka+

  • Accès illimité à plus de 500 aides de travail
  • Tous les articles payants en accès illimité sur weka.ch
  • Actualisation quotidienne
  • Nouveaux articles et aides de travail hebdomadaires
  • Offres spéciales exclusives
  • Bons séminaires
  • Invitations aux webinaires en direct
A partir de CHF 16.50 par mois S'abonner maintenant Vous avez déjà un abonnement W+ ? S'inscrire ici
Newsletter S'abonner à W+