Notre site web utilise des cookies et d’autres technologies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de mesurer la performance du site web et de nos mesures publicitaires. Vous trouverez plus d’informations et d’options dans notre déclaration de confidentialité.
OK
Weka Plus

Coach RH: Le RH en tant que Coach de la ligne

Les responsables du personnel ne sont pas seulement des gens qui écoutent, posent des questions, donnent des grandes lignes, accompagnent les processus, ce sont aussi des experts, des conseillers, des partenaires d’entraînement et des formateurs.

05/07/2022 De: Diana Roth
Coach RH

Les moineaux le chantent sur tous les toits: la compétence de trouver des solutions est l’une des aptitudes les plus demandées dans le nouveau monde du travail. Cela signifie que les responsables du personnel doivent/peuvent notamment soutenir les cadres dirigeants dans leur capacité à prendre les choses en compte et dans leurs réflexions.

Il suffit qu’ils écoutent attentivement et qu’ils posent des questions. Un responsable RH ne doit pas seulement être vu comme Coach en tant que donneur d’impulsion/de cadre par rapport à la capacité de résoudre les problèmes du dirigeant. Il s’interpose aussi dans son rôle d’expert pour une communication interpersonnelle et des méthodes de résolution de problèmes.

Ici, le responsable RH peut préciser une situation et entrer en jeu en tant que poseur de questions. Un responsable RH de PME ne peut que rarement être considéré comme neutre. Car il travaille dans la même entreprise que son chef. Il relève de la même philosophie d’entreprise. Il doit garder à l’esprit les objectifs suprêmes de l’entreprise dans chacune de ses actions.

Toutefois, ce sont justement les dirigeants qui sont de plus en plus confrontés à des situations complexes et exigeantes. Que ce soit dans les entretiens de candidature, de collaborateurs, de conflit ou de licenciement. Ce ne sont pas les questions techniques qui gênent les cadres dirigeants, mais les défis interpersonnels.

Selon une étude Gallup, les cadres supérieurs sont souvent la raison pour laquelle les collaborateurs démissionnent. Une personne interrogée sur deux a indiqué avoir démissionné parce qu’elle avait des problèmes avec son supérieur hiérarchique. Résumé de cette étude, 70 pour-cent des facteurs qui contribuent à une insatisfaction professionnelle sont liés à un cadre dirigeant.

Cela constitue un bon motif d’offre de soutien aux cadres dirigeants du département des RH. Cela renforce son propre positionnement et cela confirme une nouvelle fois son rôle.

Dans de nombreuses entreprises, la carrière n’évolue qu’en termes de responsabilité budgétaire et de volume de personnel. Mais il arrive qu’un bon spécialiste soit promu comme cadre supérieur sans bénéficier de la formation correspondante.

Et l’on constate rapidement que la compétence sociale est particulièrement utile dans un rôle de dirigeant.

Voici trois problématiques parmi les plus fréquentes contre lesquelles les cadres dirigeants doivent lutter et où ils souhaitent un accompagnement des RH.

Lire la suite avec Weka+

  • Accès illimité à plus de 500 aides de travail
  • Tous les articles payants en accès illimité sur weka.ch
  • Actualisation quotidienne
  • Nouveaux articles et aides de travail hebdomadaires
  • Offres spéciales exclusives
  • Bons séminaires
  • Invitations aux webinaires en direct
A partir de CHF 16.50 par mois S'abonner maintenant Vous avez déjà un abonnement W+ ? S'inscrire ici
Newsletter S'abonner à W+