29/02/2016

Gestion des relations sociales: Mieux se comprendre en trois étapes

Comment vivre nos attentes par rapport à l’autre au quotidien sans qu’elles deviennent un poids au sein du couple? Comment mieux se comprendre? Essayez donc les trois étapes suivantes.

De: Tania Konnerth   Imprimer Partager   Commenter  

Tania Konnerth

Tania Konnerth, diplômée en communication, auteur et coach, s'est penchée de manière intensive sur le développement personnel actif et pluridimensionnel. Son mari, Ralf Senftleben, diplômé en informatique, auteur, coach et conseiller, travaille depuis de nombreuses années dans la gestion personnelle et la gestion du temps ainsi que dans le développement personnel.

Aucun commentaire n'a été écrit sur cet article. Nous nous réjouissons si vous êtes le premier à le faire.
 
Ecrire un commentaire

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur ! Veuillez svp saisir une adresse électronique (e-mail) valide.

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez remplir tous les champs obligatoires apparaissant en gras.
Réinitialiser
 
Gestion des relations sociales

Gestion des relations sociales

1e étape: discerner nos attentes

Comme nous l’avons déjà dit, nous avons tendance à sous-estimer nos propres attentes envers l’autre, le premier point important est donc de déterminer ce que nous attendons effectivement de l’autre.

Comme nous l’avons déjà dit, nous avons tendance à sous-estimer nos propres attentes envers l’autre, le premier point important est donc de déterminer ce que nous attendons effectivement de l’autre.

Exercice

Pendant 5 minutes au moins (utilisez pour cela un minuteur) complétez autant de fois que possible ce début de phrase «il devrait…», «elle devrait…»

Exemples:

  • Il/elle devrait être plus attentif(-ve)
  • Il/elle devrait être plus à l’heure
  • Il/elle devrait boire moins
  • etc.

Continuez encore un peu, même s’il vous semble que plus rien ne vous vient à l’esprit. Souvent, après un moment, nous viennent encore d’autres idées tout à fait inattendues.

Ne vous effrayez pas de voir que vos attentes envers l’autre sont clairement plus élevées et plus nombreuses que ce que vous pensiez. C’est tout à fait normal. La saisie du problème est ici la première voie vers une amélioration, car le simple fait de reconnaître que nous avons, le cas échéant, de trop grandes attentes, nous aide

  1. à réduire petit à petit nos attentes, et
  2. nous rend plus indulgents envers l’autre, lorsqu’il ne répond pas à tout.

2e étape: vérifier nos attentes et les réduire le cas échéant

Maintenant que, – peut-être pour la première fois –, nous discernons clairement nos attentes à l’égard de l’autre, il reste encore à les analyser de manière plus rigoureuse, en considérant rapidement d’une part combien elles nous sont importantes, et d’autre part ce que nous pouvons vraiment exiger de l’autre.

Une certaine dose de sincérité à l’égard de nous-mêmes est ici nécessaire, ce qui n’est pas toujours très agréable. Cette étape est à faire par les deux, chacun pour soi.

Prenez la liste que vous avez dressée lors de l’exercice précédant et revoyez vos attentes à la lumière des interrogations suivantes:

  • Lesquelles de mes attentes sont vraiment importantes? (Marquez-les d’une petite croix.)
  • Lesquelles de mes attentes ne sont pas si importantes? (Tracez-les.)
  • Lesquelles de mes attentes sont appropriées, lesquelles ne le sont pas? (Tracez celles que vous considérez vous-mêmes comme inappropriées.) – Suggestion: Si vous avez des difficultés à répondre à cette question, demandez-vous quelles attentes de votre part forceraient votre partenaire à trop de mortification ou à se nier lui-même.
  • Lesquelles de mes attentes sont réalistes et lesquelles ne le sont pas? (Tracez encore une fois celles qui vous semblent irréalisables.)
  • Quelles attentes à mon égard devrais-je en fait réaliser moi-même? (Marquez-les au moyen d’un point d’exclamation et notez-les tout de suite sur une autre feuille. Cette liste pourra ensuite vous servir à développer votre autonomie et à mieux prendre soin de vous.)

Dressez ensuite une nouvelle liste ne contenant plus que les attentes à l’égard de l’autre

  • qui sont véritablement importantes pour vous,
  • dont vous pensez que l’autre peut les réaliser
  • sans devoir trop se mortifier,
  • que vous ne devriez pas avoir à accomplir par vous-mêmes.

Cette dernière liste devrait être un peu plus courte que la première, non? Reprenez-là maintenant et notez sur une autre feuille de papier la réponse à la question suivante:

  • Quelles sont mes trois principales attentes à l’égard de mon/ma partenaire?

3e étape: communiquer nos attentes

Il s’agit maintenant d’échanger ensemble, en couple, au sujet de vos attentes réciproques. Lorsque vous connaissez les attentes de votre partenaire, il est certainement un peu plus aisé, soit de correspondre à ses désirs, soit de comprendre ses éventuelles déceptions, quand ce n’est pas le cas.

Chacun de vous a pu, au cours des deux premières étapes, réfléchir abondamment sur ses propres attentes, ce qui vous permet de partager vos découvertes. Par exemple, il peut être bénéfique de constater que les attentes réciproques sont, dans de nombreux cas, clairement trop élevées. Ces dialogues peuvent apporter beaucoup de lumière et de soulagement.

Il faudrait être particulièrement ouvert au sujet des attentes qui sont importantes pour tous deux. Confiez à l’autre de la manière la plus concrète possible ce que vous désirez, mais accordez-lui le droit de ne pas pouvoir, – ou vouloir –, répondre entièrement à ces attentes. Parlez ensemble de vos sentiments, de vos craintes devant les souhaits de l’autre ou lorsque vous voulez communiquer les vôtres.

Important: Soyez particulièrement délicats et attentifs à l’égard de l’autre, car il s’agit ici de questions très personnelles et sensibles!

Dialoguer ainsi ouvertement avec tout le respect nécessaire amène à mieux se comprendre. Cela peut contribuer à redonner à votre relation stabilité et satisfaction, ainsi qu’à éviter nombre de disputes inutiles.

Recommandation séminaire

Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

Conduite d’entretiens difficiles

Gérer les situations et les personnalités difficiles en entretien

Prochaine date: 03. mai 2018

plus d'infos

Recommandations produits

  • Comprendre le langage corporel

    Comprendre le langage corporel

    Décodez les gestes de vos interlocuteurs et imposez-vous en douceur.

    CHF 48.00

  • Gestion de soi Smart Book

    Gestion de soi Smart Book

    Comment être plus efficace et affirmer sa force mentale tout en prenant soin de soi

    Plus d'infos

  • Newsletter Ressources Humaines

    Newsletter Ressources Humaines

    Actualité pratique et stratégie des Ressources Humaines

    Plus d'infos

Recommandations de séminaire

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

    Conduite de collaborateurs

    Rentrer dans le rôle et les responsabilités du chef de proximité

    Prochaine date: 20. mars 2018

    plus d'infos

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

    L’autorité au-delà de la fonction

    Se positionner sans lien hiérarchique

    Prochaine date: 07. mars 2018

    plus d'infos