Notre site web utilise des cookies et d’autres technologies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de mesurer la performance du site web et de nos mesures publicitaires. Vous trouverez plus d’informations et d’options dans notre déclaration de confidentialité.
OK
Weka Plus

Google for Jobs: Une révolution dans le marché suisse du travail?

Google a lancé sa propre offre de recherche d’emploi dans plusieurs pays sous le nom de «Google for Jobs» – en Suisse aussi. L’article se concentre sur la question de savoir ce que cela signifie pour les personnes à la recherche d’un travail ainsi que pour les entreprises qui proposent des postes et ouvrent une perspective tout en donnant des astuces sur les étapes qui sont prévues resp. sur les décisions qui doivent être prises.

28/07/2020 De: David Schneeberger
Google for Jobs

Situation de fond

50% des personnes à la recherche d’un travail ne commencent pas leur recherche d’emploi sur des Bourses du travail bien établies, mais passent par Google et suivent les liens sur les pages correspondantes des entreprises resp. sur des Bourses correspondantes appropriées. Cela correspond à la logique du fournisseur de moteur de recherche, l’idée étant que le potentiel qui s’y trouve devrait être utilisé me plus fortement. Grâce au «Google for Jobs» nouvellement créé et désormais disponible en Suisse, les annonces de postes ne seront plus des résultats de recherches, mais elles seront affichées sous forme consolidée comme l’utilisateur le connaît déjà via les connexions des compagnies aériennes au travers de Google.

Comment fonctionne la nouvelle recherche?

L’utilisateur peut saisir sa recherche sur Google comme d’habitude et, si le système trouve une réponse à la demande de recherche de poste, il affichera une boîte en fonction des résultats obtenus de la recherche avant les résultats organiques (=non recherchés). En cliquant sur cette boîte, il ouvrira une autre fenêtre qui présentera toutes les offres de postes qui peuvent répondre à la demande de la recherche.

L’utilisateur pourra ensuite filtrer en fonction de la localisation et sélectionner soit des lieux, soit des distances par rapport à l’emplacement actuel. Il sera aussi possible de trier par date de publication et de choisir ici entre plusieurs options. Un autre filtre sera constitué par le «genre» de métier, notamment plein temps, temps partiel, etc., ce qui peut être compliqué en fonction du métier désiré. Enfin, Google identifiera également les différents employeurs et permettra à l’utiliser de les filtrer selon ce critère. Les annonces de poste trouvées pourront encore être enregistrées et même être soumises à une alarme spécifique.

Les annonces de poste correspondantes proviennent ici de sources accessibles sous forme publique, c’est-à-dire de pages d’entreprises et de portails existants de postes. Google ne fonctionne pas actuellement en tant que portail de postes, il convertit les résultats des recherches dans un format uniforme et il renvoie l’utilisateur candidat à la source de l’annonce de poste.

Mais comment fait Google? Google utilise une technologie KI avec lesquelles toutes les annonces de poste disponibles en ligne sont constamment connectées. Étant donné qu’il s’agit ici d’un système d’autoapprentissage qui évalue les demandes individuelles de recherche de chaque utilisateur, tôt ou tard, la sécurité des demandes devrait s’accroître constamment.

Qu’est-ce qui va changer pour ceux qui sont à la recherche d’un emploi?

A l’avenir, les personnes à la recherche d’un poste recevront plus rapidement et de manière plus globale tous les postes vacants auxquels elles pourront s’intéresser sans devoir consulter différents portails. Par une liaison intelligente entre mots-clefs, il sera en outre possible d’afficher à l’utilisateur des postes vacants qu’il n’aurait pas recherchés en tant que tels, mais qui pourraient convenir à son profil.

Le fait de postuler sous forme individuelle à un poste correspondant ne changera rien à l’heure actuelle et continuera à se dérouler par les portails des postes ou selon les indications préalables de l’entreprise correspondante.

Qu’est-ce qui changera pour l’entreprise qui propose des postes?

A court terme, rien, à moyen terme, certaines choses et à long terme, beaucoup de choses!

Les entreprises pourront continuer à publier leurs postes vacants sur les portails usuels de postes et elles y seront toujours identifiées. A moyen terme, toutefois, on peut imaginer que de plus en plus d’utilisateurs déplaceront leur première recherche des portails de poste vers Google, raison pour laquelle il sera plus important d’y être trouvé et surtout bien positionné. Si Google souligne ne pas vouloir entrer en concurrence avec les portails de postes, cela ne veut pas dire que la valeur de ces portails restera identique. Google indexe en fin de compte des annonces à partir de toutes les sources possibles, raison pour laquelle les entreprises individuelles peuvent également publier leurs annonces de postes et être trouvées.

Lire la suite avec Weka+

  • Accès illimité à plus de 500 aides de travail
  • Tous les articles payants en accès illimité sur weka.ch
  • Actualisation quotidienne
  • Nouveaux articles et aides de travail hebdomadaires
  • Offres spéciales exclusives
  • Bons séminaires
  • Invitations aux webinaires en direct
A partir de CHF 16.50 par mois S'abonner maintenant Vous avez déjà un abonnement W+ ? S'inscrire ici
Newsletter S'abonner à W+