Notre site web utilise des cookies et d’autres technologies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de mesurer la performance du site web et de nos mesures publicitaires. Vous trouverez plus d’informations et d’options dans notre déclaration de confidentialité.
OK

Heures et travail supplémentaires: Horaires flexibles

Il y a lieu de faire une stricte distinction entre les heures supplémentaires et le travail supplémentaire.

06/04/2022 De: Marcel Bersier
Heures et travail supplémentaires

Heures et travail supplémentaires

En ce qui concerne les collaborateurs à temps partiel, les heures supplémentaires commencent dès que la durée hebdomadaire du travail convenue par contrat est dépassée (non pas à partir de la durée du travail à temps complet usuelle dans l’entreprise).

La problématique sera différente pour des travailleurs à temps partiel dits irréguliers (travail sur appel par exemple).

Exemple de la pratique: Une collaboratrice est engagée à 50% et elle doit effectuer 21 heures de travail par semaine selon son contrat; elle fait des heures supplémentaires à partir de la 22e heure et non pas à partir de la 43e heure, comme c’est le cas pour les employés à temps complet dans l’entreprise.

Cela a des conséquences sur l’aspect raisonnable. Le caractère déraisonnable est plus fréquent dans la mesure où les personnes qui travaillent à temps partiel doivent, par exemple, surveiller leurs enfants ou sont occupées chez un autre employeur.

D’un autre côté, cela a des conséquences sur la rétribution des heures supplémentaires.

Astuce de la pratique: Réglez le travail des heures supplémentaires pour les personnes à temps partiel. En l’absence de convention contraire, les collaborateurs à temps partiel perçoivent une indemnité pour heures supplémentaires ainsi que le supplément déjà perçu pour les heures qui dépassent la durée contractuelle du travail, par exemple de 21 heures par semaine. Si vous désirez n’acquitter le supplément qu’à partir de la durée du travail usuelle dans l’entreprise, par exemple de 42 heures, il faut en convenir par écrit.

Horaire flexible et heures supplémentaires

Les entreprises qui font travailler leurs collaborateurs en horaire flexible sont dans une situation particulière. Le Tribunal fédéral a relevé que si le travailleur laisse s’accumuler de manière importante des heures supplémentaires dans le cadre d’un horaire flexible, il encourt le risque de ne plus pouvoir les récupérer entièrement jusqu’à la fin de la durée contractuelle (ATF 123 III 471 c.3b).

La raison d’être de l’horaire flexible est que les employés peuvent répartir eux-mêmes leur temps de travail dans le cadre de certaines limites telles que les heures bloquées et l’entente avec le reste de l’équipe. L’autonomie de décision par rapport au temps relève de l’employé, contrairement aux heures supplémentaires qui sont enjointes de manière unilatérale par l’employeur et qui doivent être effectuées, lorsque cela est possible et raisonnable.

Newsletter S'abonner à W+