Notre site web utilise des cookies et d’autres technologies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de mesurer la performance du site web et de nos mesures publicitaires. Vous trouverez plus d’informations et d’options dans notre déclaration de confidentialité.
OK
Weka Plus

Case Management: La réintégration en 5 étapes

Un Case Management professionnel favorise le retour rapide des personnes malades et accidentées à leur place de travail. Un exemple de la pratique montre comment réussir une réintégration en 5 étapes.

22/11/2021 De: Équipe de rédaction de WEKA
Case Management

La réintégration en 5 étapes

Le Case Management consiste à déboucher sur un retour à la place de travail des collaborateurs avec leur participation. Cela permet à l’employeur ne pas perde pas leur savoir-faire. Car les frais d’initiation des nouveaux collaborateurs ne doivent pas être sous-estimés. L’équipe de Case Management se met en contact avec toutes les assurances sociales impliquées dans le cadre du déploiement prévu, avec les assurances indemnités journalières en cas de maladie, les médecins et, le cas échéant, avec les membres de la famille. Le soutien par l’AI permet d’installer des utilitaires au poste de travail et de prendre d’autres mesures de réintégration.

Réintégration sans pression

La réintégration dans le poste de travail d’origine ou adapté doit survenir par étapes, avec une croissance constante de la performance. Cela permet ainsi à la personne concernée comme à l’environnement de travail de ne pas être trop fortement sollicités et de faire en sorte que la réintégration soit durable. Pour garantir une tentative de réintégration qui ne soit pas stressante, il est possible que l’employeur fasse appel aux prestations complémentaires des indemnités journalières. De nombreuses assurances indemnités journalières sont toutefois ravies lorsque l’employeur ose se lancer dans la procédure de réintégration avec le collaborateur, car un licenciement ne renforce pas la capacité de travail –
surtout à court terme. Les frais en valent donc la peine pour les deux parties.

Astuce de la pratique: Plus une personne reste longtemps sans travailler, plus les chances qu’elle trouve un travail approprié s’amenuisent, l’expérience le prouve. C’est la raison pour laquelle il faut agir immédiatement en matière d’annonce de Case Management ou, en tout cas, prévenir l’AI par le biais d’une annonce précoce.

L’exemple suivant illustre le cas idéal d’une réintégration d’un collaborateur malade avec l’assistance d’un Case Manager. En tenant compte des 5 étapes, on peut obtenir un retour rapide au poste de travail lorsque les circonstances en ce sens sont optimales:

  1. Analyse de la situation
  2. Assessment
  3. Objectifs et planification
  4. Déploiement du plan
  5. Evaluation

Exemple: Monsieur Frank est malade depuis 2 mois. Il garde un contact régulier avec la responsable des RH, Madame Martin. Celle-ci n’est pas informée du type de maladie dont il souffre. L’assurance indemnités journalières en cas de maladie paye des indemnités journalières, sans toutefois prendre d’autres mesures. Madame Martin souhaite améliorer la situation et faire en sorte que Monsieur Frank revienne à son poste de travail. Elle s’adresse à une Case Manager à cet effet.

Lire la suite avec Weka+

  • Accès illimité à plus de 500 aides de travail
  • Tous les articles payants en accès illimité sur weka.ch
  • Actualisation quotidienne
  • Nouveaux articles et aides de travail hebdomadaires
  • Offres spéciales exclusives
  • Bons séminaires
  • Invitations aux webinaires en direct
A partir de CHF 16.50 par mois S'abonner maintenant Vous avez déjà un abonnement W+ ? S'inscrire ici
Newsletter S'abonner à W+