09/06/2020

Modèles de temps de travail: La flexibilité à plusieurs visages

La demande de l’économie en faveur d’une plus grande flexibilité a conduit à la création d’une variété de modèles de durées flexibles de travail. Dans cet article vous découvrirez les plus pertinents.

De: Brigitte Zulauf  ImprimerPartager 

Brigitte Zulauf

est associée chez PwC SA depuis 2002 et dirige la division fi duciaire dans toute la Suisse.

Modèles de temps de travail

Modèles de temps de travail

Durée normale du travail

Le temps de travail décrit la durée pendant laquelle un employé est tenu de travailler, par exemple une semaine de 40 heures. En tenant compte de diverses conditions telles que le respect de la durée maximale du travail et des pauses, l’employeur et les collaborateurs ont la possibilité de décider librement de leur horaire de travail.

Horaires flexibles de travail

Le salarié peut compenser une certaine durée de travail avant ou après la fin de la période de travail. En général, des durées de travail bloquées pendant lesquelles le salarié est tenu d’effectuer son travail sont planifiées. En dehors de ces heures bloquées, le salarié est libre d’organiser son horaire de travail. Il relève de sa responsabilité de respecter le temps de travail prescrit pendant une certaine période (par exemple un mois) et de ne pas s’en écarter trop fortement.

Horaire de base de travail

Il s’agit des intervalles de temps fixés au sein de l’horaire flexible de travail pendant lesquels tous les salariés doivent fondamentalement être présents; ce modèle est généralement appelé heures bloquées.

Travail à temps partiel

La durée convenue de travail est plus courte que le temps normal de travail à plein temps. Elle peut être répartie sous forme régulière (par ex. deux jours par semaine = activité à 40%) ou de façon irrégulière (par ex. quatre jours au cours d’une semaine, un jour la semaine suivante).

Job Sharing (emploi partagé)

Un poste à 100% est occupé par deux employés ou plus à temps partiel. Il existe des rapports collectifs de travail entre l’employeur et les employés concernés. La répartition du temps de travail est déterminée par les salariés; le droit de directive de l’employeur est caduc.

Temps annuel de travail

Dans cette forme de travail, on fixe un certain nombre d’heures de travail par année. L’employeur peut alors déterminer la durée journalière ou hebdomadaire de travail en respectant le cadre légal. Cette approche convient particulièrement pour tenir compte de variations de la production ou de caractère saisonnier des commandes. Dans la pratique, la durée annuelle de travail permet aux salariés de répartir leur temps de travail avec toute la liberté voulue en fonction de l’état des commandes.

Durée de vie professionnelle

Avec ce modèle, les employés ont la possibilité d’effectuer à l’avance leurs heures de travail afin de pouvoir prendre leur retraite plus tôt sans perte de salaire ou de profiter ultérieurement de congés de plus longue durée.

Heures de travail à la confiance

Dans ce modèle, le salarié divise lui-même la durée du travail convenue, mais il n’enregistre pas la durée de son travail. Ainsi, il n’y a plus de contrôle réel du temps de travail ni de respect des pauses et des périodes de repos; l’employeur fait confiance au respect par le salarié des durées de temps de travail. Cette situation est critique par rapport à l’obligation fondamentale d’enregistrement des heures de travail (LTr); elle doit donc rester une exception.

Heures de travail selon les objectifs

Une date fixe est spécifiée à laquelle le collaborateur doit avoir terminé le travail qui lui a été confié. Le collaborateur peut s’organiser librement pendant cette période. S’il a besoin de travailler moins longtemps que ce qui a été convenu, cela n’entraîne pas de réduction salariale correspondante. Si du temps supplémentaire est nécessaire, la rémunération est basée sur le règlement applicable aux heures supplémentaires ou à la convention passée.

Travail sur appel

Avec ce modèle, les affectations du salarié au travail correspondent aux exigences de l’employeur. Une distinction est faite entre le travail sur appel avec et sans obligation de s’y conforter. Dans le premier cas, la convocation de l’employeur doit se voir donner suite. Dans le second cas, l’employé n’est pas obligé d’y donner suite.

Durée variable du travail selon les capacités

Il s’agit d’un modèle de travail sur appel avec des obligations de respect. En plus des heures de travail en tant que telles, le salarié reste disponible en dehors de l’entreprise pour des affectations. Pendant cette période, il est rémunéré (à un salaire réduit).

Service de piquet

Contrairement au modèle précédent, le salarié doit ici être prêt à travailler en plus du travail normal si cela concerne des affectations éventuelles en dehors des horaires usuels (le soir ou le week-end) et si une action immédiate est nécessaire (par exemple dans les domaines du chauffage, de la plomberie, etc.).

Travail temporaire ou occasionnel

L’employeur et le collaborateur concluent par principe un contrat de travail distinct pour chaque engagement. Il s’agit généralement de contrats à durée déterminée et non pas de contrats à durée indéterminée comme c’est le cas pour le travail à temps partiel.

Durée du travail variable en fonction de la tâche

L’engagement dépend de l’achèvement des travaux ou des besoins du donneur d’ordre ou du client. Il n’y a donc pas d’horaires fixes de travail.

Modèle par intervalle

Les salariés peuvent déterminer eux-mêmes leur temps de travail en choisissant librement leur horaire hebdomadaire dans un intervalle déterminé (par exemple entre 30 et 42 heures). Le salaire est déterminé par le temps de travail individuel effectué.

Système modulaire

Ce modèle comprend des modules de temps (quotidien, hebdomadaire, mensuel, annuel), l’employé pouvant choisir les unités de travail au jour le jour. Ceci permet de distinguer le temps de travail du temps d’exploitation de l’entreprise.

Semaine flexible de quatre jours

En principe, la durée normale du travail est de 80%. Selon la marche des affaires et la situation des commandes ou pour d’autres raisons, le collaborateur peut répartir cette charge de travail entre zéro et six jours par semaine.

Recommandation séminaire

Workshop pratique, 1 jour, Hôtel Alpha Palmiers, Lausanne

Workshop Temps de travail et absences

Heures et travail supplémentaires, pauses, vacances, congés et absences

Prochaine date: 08. décembre 2020

plus d'infos

Recommandations produits

  • La gestion du temps de travail

    La gestion du temps de travail

    Conseils et réponses pratiques.

    CHF 78.00

  • Newsletter Droit du travail

    Newsletter Droit du travail

    Jurisprudences commentées. Exemples pratiques. Actualités & Perspectives.

    Plus d’infos

  • ManagementPratique

    ManagementPratique

    Plus de 300 aides de travail testées dans la pratique.

    Plus d’infos

Recommandations de séminaire

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Alpha Palmiers, Lausanne

    L’administration des RH de A à Z

    Exemples et modèles directement applicables

    Prochaine date: 18. mai 2021

    plus d'infos

  • Workshop pratique, 1 jour, Hôtel Alpha Palmiers, Lausanne

    Workshop Contrat de travail et règlement du personnel

    Rédaction et maîtrise des risques

    Prochaine date: 06. mai 2021

    plus d'infos

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Alpha Palmiers, Lausanne

    Recruter des talents à l’ère du digital

    Les clés du succès pour développer et piloter vos recrutements dans un marché digitalisé

    Prochaine date: 08. décembre 2020

    plus d'infos

Nous utilisons des cookies pour améliorer continuellement notre site web. En utilisant ce site web, vous acceptez l’utilisation de cookies. Plus d’infos