15/01/2018

Horaire flexible: Questions spécifiques en cas d’horaire flexible

Des règlements de travail sous la forme d’horaire flexible existent dans de nombreuses entreprises. Les collaborateurs ont la capacité de compenser leur temps de travail d’avance ou postérieurement dans une certaine mesure. Souvent, il existe des heures bloquées pendant lesquelles règne une obligation de présence, encore que celles-ci tendent à disparaître. Le contrôle du temps de travail se réalise généralement par le biais d’une saisie électronique.

De: Thomas Wachter   Imprimer Partager   Commenter  

Thomas Wachter

Thomas Wachter a été responsable durant plusieurs années du domaine Recherche et développement auprès des ascenseurs Schindler SA ; il travaille depuis 1992 au service du personnel du canton de Lucerne. Il y est actuellement responsable des instruments RH et du système de salaire, en qualité de membre de la direction. En outre, il contribue depuis de nombreuses années aux éditions de WEKA Business Media SA en tant qu’éditeur et expert pour différents thèmes relatifs au domaine du personnel.

Aucun commentaire n'a été écrit sur cet article. Nous nous réjouissons si vous êtes le premier à le faire.
 
Ecrire un commentaire

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur ! Veuillez svp saisir une adresse électronique (e-mail) valide.

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez remplir tous les champs obligatoires apparaissant en gras.
Réinitialiser
 
horaire flexible

Motifs pour choisir un horaire flexible

La flexibilisation du temps de travail est surtout intéressante pour l’entreprise pour les raisons suivantes:

 

  • Prolongation/flexibilisation des heures de travail
  • Relèvement de l’attrait en tant qu’employeur
  • Marketing du personnel: s’attacher un potentiel supplémentaire en termes de personnel
  • Eviter tout problème logistique (par exemple restaurant du personnel)
  • Transfert des affaires privées sur les loisirs

Règlement de l’horaire flexible

Le règlement de l’horaire flexible détermine les principaux éléments de l’autonomie en termes de temps de travail tels que la saisie du temps de travail, les heures d’exploitation, les vacances, etc. Le règlement de l’horaire flexible se voit accorder une grande importance dans la résolution de conflits et finalement en matière de sécurité juridique. Il est recommandé de concevoir un règlement si possible intégral qui fera partie intégrante au contrat de travail.

Problèmes de la pratique avec le solde de l’horaire flexible

Bien que le modèle d’horaire flexible soit désormais largement répandu, des questions de mise en pratique sont régulièrement posées dans la vie quotidienne. Etant donné que la plupart des régimes sont conçus de sorte à ce que les heures qui dépassent un maximum prévu en fin de mois ou en fin d’année les rendent caduques sans compensation, certains collaborateurs oublient de compenser ces heures. L’autonomie temporelle des collaborateurs va de pair avec leur responsabilité qui consiste à répartir correctement leur engagement au travail. Pour les collaborateurs à temps partiel, il faut réfléchir si la réduction des limites de l’horaire flexible en fonction du temps à effectuer est cohérente ou si la flexibilité potentielle des collaborateurs à temps partiel ne relèverait pas plutôt de l’intérêt de l’entreprise.

Heures supplémentaires

Les avoirs de l’horaire partiel ne sont pas des heures supplémentaires. Le dépassement horaire doit être compensé dans le cadre des règlements d’entreprise. Les heures supplémentaires sont le dépassement horaire qui a dû être effectué sur la base de nécessités d’exploitation ou sur injonction, ce qui fait qu’il n’existe plus aucune souveraineté en termes de choix du temps de travail.

Heures en insuffisance

Dans de nombreux règlements d’horaire figure une disposition selon laquelle, à la fin d’une année civile ou lors du départ, les heures en insuffisance parvenues à échéance seront déduites du salaire. Une telle disposition n’est valable que si les heures en insuffisance sont dues aux collaborateurs.

Exemples de la pratique

La collaboratrice R quitte l’entreprise à la fin octobre. Elle dispose d’un solde d’horaire flexible de 78 heures. Qu’est-ce qui est applicable, un versement ou un abandon? Il en va autrement du collaborateur F. Son solde de l’horaire flexible est de moins 18 heures. L’employeur doit-il accepter la situation telle quelle ou opérer une déduction sur le salaire?

Solde positif

Par principe, un solde positif de temps de travail ne signifie pas avoir le droit de bénéficier d’un avoir en heures supplémentaires. Au contraire, les collaborateurs sont tenus de répartir leur temps de travail de telle sorte à compenser de nouveau le dépassement d’horaire dans le cadre de la liberté qui leur est concédée de gérer individuellement leurs heures de travail.

Solde négatif

Les heures en insuffisance doivent être déduites du salaire lorsqu’une collaboratrice ou un collaborateur doit cette situation à lui-même. Par contre, il en va autrement lorsque l’entreprise ne procure pas suffisamment de travail à l’employé. Dans ce cas, aucune déduction n’est possible.

Le modèle d’horaire flexible – principe du temps de travail flexible

L’horaire flexible est le modèle d’horaire de travail le plus répandu. Dans ce contexte, la durée quotidienne du travail est répartie en heures bloquées et en heures flexibles. Pendant les heures bloquées – par exemple entre 8h30 et 11h30 ainsi qu’entre 14h00 et 16h30 – il existe une obligation de présence. Les autres périodes – par exemple entre 06h30 et 20h00 – sont des intervalles de temps flexibles. Pendant ces périodes, les collaborateurs sont libres, dans le cadre de certaines conditions, de travailler ou d’être absent de leur poste de travail.

De nombreuses entreprises sont même passées au stade de supprimer les heures bloquées. Les collaborateurs déterminent leurs heures de travail dans le cadre des limites du travail de jour (entre 06h00 et 20h00) après entente et en tenant compte des heures d’ouverture et des besoins des clients ou en fonction des limites fixées par l’entreprise (par exemple de 07h00 à 19h00). Ce modèle d’horaire flexible n’est alors plus appelé modèle d’horaire flexible, mais «heures variables de travail». Cette différence d’appellation importe peu.

De nombreuses entreprises sont même passées au stade de supprimer les heures bloquées. Les collaborateurs déterminent leurs heures de travail dans le cadre des limites du travail de jour (entre 06h00 et 20h00) après entente et en tenant compte des heures d’ouverture et des besoins des clients ou en fonction des limites fixées par l’entreprise (par exemple de 07h00 à 19h00). Ce modèle d’horaire flexible n’est alors plus appelé modèle d’horaire flexible, mais «heures variables de travail». Cette différence d’appellation importe peu.

Recommandations produits

  • Newsletter Ressources Humaines

    Newsletter Ressources Humaines

    Actualité pratique et stratégie des Ressources Humaines

    CHF 98.00

  • La gestion du temps de travail

    La gestion du temps de travail

    Conseils et réponses pratiques.

    Plus d'infos

  • WEKA Modèles de contrats en ligne

    WEKA Modèles de contrats en ligne

    Gagnez en assurance avec des modèles adaptés à vos besoins.

    Plus d'infos

Recommandations de séminaire

  • Workshop pratique, 1 jour, Hôtel Alpha-Palmiers, Lausanne

    Temps de travail et heures supplémentaires

    Dispositions légales et cas pratiques

    Prochaine date: 06. mars 2018

    plus d'infos

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Alpha-Palmiers, Lausanne

    Salaire et droit du travail

    Comprendre et maîtriser les aspects légaux de la rémunération

    Prochaine date: 21. mars 2018

    plus d'infos

  • Journée, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

    Journée WEKA du droit du travail

    Les nouveautés du droit du travail en pratique

    Prochaine date: 13. mars 2018

    plus d'infos