15/08/2016

Tensions au travail: Que faire?

Les tensions au travail sont permanentes. Mais elles peuvent être résolues si vous les abordez correctement.

De: Jürg Engriser   Imprimer Partager   Commenter  

Jürg Engriser

Jürg Engriser est Directeur de BBP Formation Sarl, de BBP Conseils en entreprise et membre du conseil d’administration de ESW start-up SA. Après une carrière en tant que membre de la direction et directeur de plusieurs entreprises, Jürg Engriser a créé BBP Conseils en entreprise qui soutient des entreprises dans le domaine des structures de direction. Au cours de ses séminaires, il forme des cadres et des dirigeants d’entreprise dans différents domaines. Il est en outre chargé de cours à la Haute Ecole Bernoise HTI.

Aucun commentaire n'a été écrit sur cet article. Nous nous réjouissons si vous êtes le premier à le faire.
 
Ecrire un commentaire

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur ! Veuillez svp saisir une adresse électronique (e-mail) valide.

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez saisir une valeur !

Veuillez remplir tous les champs obligatoires apparaissant en gras.
Réinitialiser
 
Tensions au travail

Tensions au travail

Eléments de base sur les situations conflictuelles

Les situations conflictuelles sont à l’ordre du jour dans la vie professionnelle. Dès que l’on est en présence de besoins et de motivations différents, ce qui crée des oppositions, c’est le conflit. Lorsque les conflits sont ouvertement déclarés, il faut d’abord identifier l’origine du conflit puis l’analyser. L’intervention d’une tierce personne est recommandée. Lorsque le conflit concerne deux collaborateurs, c’est le supérieur hiérarchique direct qui assume le rôle d’intermédiaire.

Ce que l’on appelle les conflits latents sont plus complexes. Ceux-ci germent lentement et dans la discrétion. Lorsqu’ils deviennent des conflits ouverts au jour J, il devient extrêmement difficile de les gérer. Il est donc très important de les identifier le plus précocement possible.

Comment les dirigeants intelligents se comportent-ils dans des situations de tensions au travail?

  • Engager une discussion avec toutes les parties prenantes
  • Décrire les oppositions qui ont débouché sur le conflit, les écrire - au tableau
  • Traiter chacun des points séparément
  • Relever les interrelations
  • Rechercher ensemble des solutions, resp. les élaborer
  • Ecrire les solutions trouvées
  • Formuler des objectifs
  • Offrir son concours pour la maîtrise d’autres tensions au travail

Il est de l’intérêt de chaque dirigeant de ne pas laisser couver des conflits dans son domaine de compétence ou de les résoudre le plus rapidement possible. Un environnement favorisant les conflits réduit la motivation au travail et entraîne une baisse des résultats.

Distinction entre divergences et conflits

Chaque conflit repose sur des différences ou sur des divergences de vues - mais toutes les différences ne sont pas des conflits. Les différences ne dégénèrent pas forcément en conflits - au contraire: elles peuvent même être utiles lorsqu’on les aborde correctement. Tout dépend de la manière dont les personnes concernées vivent ces différences et de quelle manière elles les affrontent.

Un véritable conflit émerge lorsqu’une personne a l’impression d’être gênée dans le vécu ou la réalisation de ses propres attentes, sentiments ou intentions. Les conflits comportent ainsi une part très importante d’éléments émotionnels tels que les expériences vécues, les attentes personnelles, la vision des choses ou les attentes en termes de valeurs.

Les causes les plus fréquentes de conflits dans les entreprises sont:

  • Communication insuffisante
  • Dépendances mutuelles
  • Sentiment d’être traité de manière injuste
  • Sympathie/antipathie
  • Imprécisions par rapport aux responsabilités, compétences et affectations
  • Méfiance
  • Incompatibilité par rapport aux attentes personnelles
  • Pouvoir et influence
  • Concurrence entre des ressources rares – lutte pour un poste
  • Objectif inatteignable, trop ambitieux

Ici aussi, ce ne sont pas les circonstances objectives qui sont déterminantes pour les conflits, mais le vécu et le comportement des parties prenantes. En ce qui concerne les cadres dirigeants, cette identification est très importante. S’ils s’aperçoivent que, chez des collaborateurs, une discussion à l’origine technique débouche tout à coup sur des éléments émotionnels, il est temps d’intervenir.

Entretien de conflit

Par principe, les entretiens relatifs aux conflits doivent toujours être conduits en présence de toutes les parties. Il n’existe que de rares exceptions – mais ici aussi, des entretiens individuels doivent plutôt être considérés comme une solution d’urgence absolue! Pour éviter que l’entretien de conflit ne développe une dynamique propre à celui-ci, il est logique de suivre un ordre déterminé. On se protégera également soi-même de ses propres émotions. Par principe, il faut que sa propre situation soit objective et neutre et surtout qu’elle le reste. Dans le cadre de tensions au travail, les objectifs personnels de la direction doivent, dans tous les cas, être:

  • Instauration de la confiance
  • Communication ouverte
  • Recours approprié aux émotions
  • Implication personnelle
  • Solutions aux problèmes
  • Conventions communes et réalisables
  • Suivi ultérieur

L’objectif de l’entretien de conflit peut se réduire à quatre domaines centraux:

  • Comprendre le point de vue de la partie adverse
  • Communication claire de son propre point de vue
  • Communication claire des points de vue individuels de chacune des parties
  • Identification d’une solution commune.

Prévention des tensions au travail

Comme on l’aura facilement compris jusqu’ici, les meilleures mesures de prévention contre les conflits sont, pour les cadres

  • une communication ouverte et sincère
  • la surveillance du changement de comportement
  • le courage de faire des critiques correctes et constructives
  • l’engagement personnel et sincère par rapport aux collaborateurs
  • sa propre neutralité et objectivité
  • conscience de ce que les conflits peuvent déclencher
  • volonté à vouloir intervenir entre les parties
  • capacité de rester soi-même en retrait

En dehors de ces mesures préventives qui sont orientées vers le cadre dirigeant à titre personnel, il faut également que certaines conditions soient satisfaites de la part de l’organisation concernée, donc de l’entreprise:

  • des structures de direction clairement identifiées
  • des attentes envers les collaborateurs clairement identifiées
  • des objectifs d’entreprise et de prestation parfaitement compréhensibles
  • des domaines hiérarchiques et des structures clairement identifiés
  • des auxiliaires clairement visibles en cas de difficultés surgissant sur le plan technique ou personnel

Il vaut la peine de faire tout ce qui est possible, à moyen comme à long terme pour que les tensions au travail ne surgissent pas, car le conflit le plus simple est celui qui n’existe tout simplement pas.

Recommandations produits

  • Gestion des conflits

    Gestion des conflits

    Sachez intervenir justement et avec efficacité en cas de conflit.

    CHF 38.00

  • Résiliations: maîtriser les règles légales

    Résiliations: maîtriser les règles légales

    Gagnez en habileté dans le traitement du sujet délicat de la résiliation.

    Plus d'infos

  • RHpratique en ligne

    RHpratique en ligne

    Plus de 500 aides de travail en ligne. Nouveau avec guide pratique à 634 pages!

    Plus d'infos

Recommandations de séminaire

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

    Conduite de collaborateurs

    Rentrer dans le rôle et les responsabilités du chef de proximité

    Prochaine date: 20. mars 2018

    plus d'infos

  • Séminaire pratique, 1 jour, Hôtel Aquatis, Lausanne

    L’autorité au-delà de la fonction

    Se positionner sans lien hiérarchique

    Prochaine date: 11. octobre 2017

    plus d'infos